mardi 15 août 2017

Charlottesville : les Blancs debout !


Le maire de Charlottesville, le juif Mike Signer voulait faire de sa ville un bastion anti-trump.

Le conseil municipal (démocrate) souhaitait déboulonner la statue du général Lee trônant sur la place de la mairie.

 Le camp de la haine des Blancs ne passera pas !

Face à tous ces affronts de courageux Blancs se sont levés pour exprimer leur colère. Charlottesville est devenue le symbole de l'Amérique blanche qui refuse de mourir.

Charlottesville : « Vous ne nous remplacerez pas ! »

      
La peur change de camp.

TRADUCTION :

Un vieux gauchiste parlant de son père (qui s'est peut-être battu contre l'Europe blanche en 1944) :

Voici une putain de procession de nazis. En 2017.

Mon père se retournerait dans sa tombe comme une toupie s’il voyait ça.

Voici l’Amérique en 2017, voici Charlottesville en Amérique.

Je suis dans la rue devant l’entrée de la fac, juste en face de la bibiothèque d’ingénierie. Où j’ai passé pas mal de temps dans ma vie, pour faire mes études et mes recherches, en paix.

Et en face de moi, une centaine de suprémacistes blancs qui marchent avec des torches

(Les manifestants : « Vous ne nous remplacerez pas ! »)

Les amis, c’est la fin.

(Les manifestants : « Vous ne nous remplacerez pas ! »)

Plus tard à 1:05, un transgenre de race asiatique :

C’est tout ce que nous avons pour nous dresser contre eux.

Mais putain, où sont les autres ?

Où sont les autres, putain ?

Mais putain où sont les autres ?

Pour nous défendre contre ça. Il n’y a que 20 personnes

Il n’y a que 20 personnes ! qui se dressent contre ce qui nous tombe dessus.

Mais putain où êtes-vous ?

Putain, où êtes-vous ?

[halètements de panique]

Quand les fascistes étaient revenus quarante personnes s’étaient dressées contre des centaines.

Où êtes-vous ?

Je ne sais pas où est la police.

La police nous a abandonnés.

Ils ont balancé de la lacrymo.

Ils nous ont physiquement expulsés de la statue.

source : http://www.blancheurope.com/2017/08/14/charlottesville-la-marche-aux-flambeaux-nazie-de-la-nuit-du-11-aout/

La Race Blanche est de retour !

lundi 14 août 2017

Maroc : 15 jeunes attrapent la rage après des actes zoophiles


H24 INFO - Une affaire bien sordide: 15 mineurs ont été traités d’urgences contre la rage après avoir pratiqué des actes zoophiles sur une ânesse à Sidi Al Kamel dans la région de Sidi Kacem.

L'histoire qui s'est déroulée en début de semaine est rapportée par Al Akhbar dans son édition du 10 août : des jeunes âgés de 7 à 15 ans ont été évacués d’urgence pour être traités contre la rage que leur a transmise une ânesse. Les autorités locales se sont déplacées chez le propriétaire de l’animal afin qu’elle soit abattue pour éviter tout risque de propagation.

Les autorités ont d’ailleurs procédé à la recherche de personnes ayant été en contact avec l’animal, afin de limiter le risque de propagation de la rage parmi les habitants de la région.

Selon le quotidien, le nombre d’infections serait bien plus important, du fait que certaines familles ont préféré emmener leurs enfants vers des hôpitaux en dehors de la région afin d’éviter toute moquerie.


vendredi 11 août 2017

Alain Soral au pays des merveilles : la Corée du Nord !

   
De la sodomie à la soumission aux bougnoules, il n'y a qu'un pas.

Il est important de déconstruire Ali Sourate, 
ce sodomisé antiraciste d'extrême gauche 
soumis à l'invasion.

L'avertissement d'Albert Schweitzer au sujet des nègres

Le Dr Albert Schweitzer, prix Nobel de la paix 1952.

Les noirs sont incapables d'assurer leur survie quotidienne sans l'aide intensive des Blancs. Le nègre est inutile ; citons le témoignage sans appel du célèbre prix Nobel de la paix, le Docteur Albert Schweitzer (1875-1965), extraits de From My African Notebook (1961) :

« J'ai donné ma vie à offrir aux Africains les avantages de notre civilisation, mais j'ai finalement bien compris que les statuts ne changeront pas : Blancs, supérieurs, Noirs, inférieurs ; à chaque fois qu'un Blanc souhaite vivre avec eux comme un égal, ils vont soit le détruire, soit s'engouffrer dans son être et ils détruiront tout son travail. (...) 

Ils n'ont pas les facultés intellectuelles, ni mentales, ni émotionnelles, pour égaler les Blancs ou pour partager avec eux d'une manière égale n'importe quelle fonction de notre civilisation. (...) 

N'oubliez jamais que vous êtes le maître et que ce sont des enfants. (...) Ne fraternisez jamais avec eux comme un égal, ne les acceptez jamais comme vos égaux sociaux ; ou ils vous dévoreront ; ils vous détruiront ».


Et pendant ce temps, l'invasion continue ...

      

Lundi 07 août, 187 immigrés clandestins ont célébré leur arrivée à Ceuta, après avoir franchi la frontière avec l’Espagne.

Des touristes chinois arrêtés à Berlin pour des saluts nazis


LE FIGARO - Deux touristes chinois ont été arrêtés à Berlin pour avoir effectué des saluts hitlériens pour des photos devant le palais du Reichstag, a indiqué dimanche une porte-parole de la police allemande.

Les vacanciers ont été surpris samedi par des agents au cours d'une patrouille de routine en train de faire ce geste interdit et se prendre mutuellement en photo avec leurs smartphones, à l'extérieur du site historique au coeur de la capitale allemande. "Une enquête sur l'utilisation présumée des symboles d'organisations anticonstitutionnelles a été ouverte contre les deux hommes chinois, âgés de 36 et 49 ans", a détaillé la porte-parle à l'AFP.

Ils ont été interrogés dans un commissariat local et relâchés après avoir versé chacun 500 euros de caution.

L'utilisation de symboles d'organisations anticonstitutionnelles, accusation fréquente contre les groupes d'extrême-droite, sont passibles d'une amende ou d'une peine de prison pouvant aller jusqu'à trois ans.

Les deux touristes sont autorisés à quitter le pays et si une amende est prononcée, l'argent de leurs cautions pourra en partie la couvrir, a détaillé la porte-parole de la police.


Cologne : des toilettes à la turque pour favoriser l'intégration

Les migrants, prétendument hautement qualifiés, ne savent 
pas utiliser nos toilettes !

EXPRESS.DE - Des toilettes tenant compte des différences culturelles seront bientôt construites dans le centre socioculturel Alte Feuerwache (Rhénanie-du-Nord-Westphalie).‎

« Des toilettes comme celles-ci [à la turque] correspondent plutôt à ce qui est courant dans les pays marqués par l’islam », explique Konrad Müller du conseil d’administration du centre socioculturel.  
« Et nous voulons ainsi donner aux gens venant de ces pays le sentiment qu’ils sont ici chez eux.»

Cela vaut aussi pour la possibilité de renoncer au papier toilette – dans les pays marqués par l’islam, on se nettoie avec de l’eau après avoir fait ses gros besoins […]

« Il faut donc installer un tuyau d’eau, ou au moins mettre un récipient d’eau à disposition », déclare Müller.

Il est également clair que ces toilettes ne doivent pas être orientées est-ouest, mais nord-sud. » On ne chie pas en direction de La Mecque », explique sans détours Konrad Müller.

Hans-Georg Lützenkirchen, autre administrateur du centre socioculturel, se réjouit lui aussi. « Notre association se consacre aussi à l’apprentissage des relations interculturelles. Et la population autochtone peut dans cette affaire apprendre quelque chose sur les autres cultures. »


jeudi 10 août 2017

L’extraordinaire aventure d’Ernst Zündel

Ernst Zündel (1939 - 2017).

Blancheurope est de très loin le meilleur site francophone. Je vous conseille fortement la lecture de ces deux pages consacrées à Ernst Zündel.

Le 20 avril 1988 à Toronto, l’impossibilité scientifique de l’Holocauste a été prouvée : http://www.blancheurope.com/2017/08/08/ernst-zundel-le-20-avril-1988-a-toronto-limpossibilite-scientifique-de-lholocauste-a-ete-prouvee/

mardi 8 août 2017

Un héros nous a quitté

Ernst Zündel (casque rouge) se rend au premier procès de l'holocauste (1985).

C'est avec tristesse que nous avons appris la mort d'Ernst Zündel. Il est mort samedi d'une crise cardiaque à Bad Wildbad en Allemagne. Les juifs lui ont fait payer chèrement d'avoir démontré devant un tribunal du Canada que l'holocauste est essentiellement un mythe fondé sur des incantations et des préjugés. C'est durant l'appel de ce procès (en 1988) que Fred Leuchter présentera son expertise.

Cette vidéo (censurée sur JewTube) retranscrit bien l'ambiance qui régnait lors du procès de l'holocauste : https://archive.org/details/OUTZundel


Après des décennies de persécutions judiciaires, Ernst Zündel sera déporté en Allemagne pour y être emprisonné. Il passera de nombreuses années derrière les barreaux pour ses opinions historiques (en tout 7 ans). A sa libération, il ne sera jamais autorisé à rejoindre sa femme aux Etats-Unis.

Nous n'oublierons jamais ton courage Ernst !
Honneur à toi, la vérité triomphera !


Le site "Jeune Nation" rend hommage à Ben Klassen


Bernhardt Klassen est né le 20 Février 1918 à Rudnerweide, maintenant Rozivka dans la région de Zaporijia en Ukraine.

Ses premiers souvenirs sont ceux de la famine de 1921-1922, organisé par les bolcheviks pour se débarrasser des paysans ukrainiens.

Quand il a cinq ans, sa famille s’exile au Mexique, où ils vivent durant un an. En 1925, à six ans, il déménage avec sa famille à Herschel au Canada.  Il fait ses études à la German academy, rebaptisé maintenant le Rosthern Junior College.

Avec pour associé Ben Burke, Klassen monte un cabinet immobilier à Los Angeles. Estimant que son partenaire avait tendance à boire et à jouer, Klassen lui rachete ses parts et devient propriétaire unique. Il embauche plusieurs vendeurs, dont Merle Peek, qui l’a convaincu de réaliser de grands projets d’aménagement du territoire dans le Nevada.

Klassen et Peek entreprennent un partenariat appelé la Silver Spring Land Company. En 1952, Klassen vend ses parts de l’entreprise à Phillip Hess pour $ 150,000 et prend sa retraite.

Le 26 Mars 1956 Klassen dépose une demande auprès de l’Office des brevets des États-Unis de faire breveter un ouvre-boîte murale électrique qui il commercialise. En partenariat avec la firme de marketing Robbins Myers, Klassen crée Klassen Enterprises, Inc.

Il a fait campagne pour l’élection au Sénat de la Floride en 1967, mais n’est pas élu.

Cette même année, il est vice-président d’une organisation en Floride qui soutient George Wallace pour l’élection présidentielle.

Klassen est membre de la John Birch Society. Très vite il est désabusé par cette Société en raison de sa politique de tolérance envers les Juifs et le sionisme.

En Novembre 1970, Klassen, avec Austin Davis, créé le Parti nationaliste blanc. La direction du parti est dirigée par les chrétiens blancs et est explicitement religieuse et raciale dans sa nature.

La première phrase du programme de quatorze points du parti : «Nous pensons que la race blanche a été créé à l’image de Dieu …»

Le logo du Parti nationaliste blanc est un W avec une couronne et halo au-dessus, et sera utilisée trois ans plus tard pour le logo de l’Eglise du Créateur.

Moins d’un an après, il crée le Parti nationaliste blanc, Klassen commence en exprimant sa défiance du christianisme et ses interprétations des livres saints.

En 1973, Klassen fonde l’Église du Créateur (COTC). Les Membres de l’église sont appelés des créateurs et la religion qu’ils pratiquent est appelé créativité.

En 1982, Klassen a établi le siège de son église à Otto, Caroline du Nord. Là, il crée une école pour les garçons. Le programme initial est un programme d’été de deux semaines qui comprend des activités telles que «la randonnée, le camping, la formation à la manipulation des armes à feu, tir à l’arc, tennis, rafting et autres saines activités de plein air» ainsi que des instructions sur «les objectifs et les doctrines de Créativité et comment ils pourraient mieux servir leur propre race dans diverses activités professionnelles et personnelles ».

Klassen est le Pontifex Maximus de l’Eglise jusqu’au 25 Janvier 1993, jour où il transfére le titre au Dr. Rick McCarty.

Ben Klassen a popularisé le terme Guerre Sainte Raciale (RAHOWA) au sein du mouvement racialiste blanc.

Il a également toujours appelé les gens noirs « niggers» dans ses discours public, ainsi que dans la littérature de la COTC, contrairement à de nombreux dirigeants nationalistes blancs qui utilisent des termes relativement plus polis en public.

Klassen écrit : «En outre, dans la recherche du mot dans le dictionnaire Webster, j’ai trouvé le terme « nigger » très descriptif : « un terme vulgaire, offensive de l’hostilité et le mépris de l’homme noir ».

Je ne peux pas penser à quelque chose qui définit mieux et avec plus de précision ce que notre position … doit être … Si nous voulons être à l’intégrité raciale et de la pureté raciale … nous devons prendre une position hostile à la négritude. Nous devons lui donner rien d’autre que le mépris ».

Dans son livre de 1987, RAHOWA – Cette planète est entièrement la nôtre, il affirme que les Juifs ont créé le christianisme afin de rendre les blancs plus faible, et il y écrit que la première priorité doit être de « briser le Behemoth juif ».

Le décès de sa femme le brise. Ben Klassen se suicide le 6 Août 1993 par l’absorption de médicaments.


Klassen a été enterré dans sa propriété en Caroline du Nord dans une zone désignée « Ben Klassen Memorial Park ».


Merci à "Jeune Nation" pour cet hommage. Nous autres Créateurs sommes très critiques envers le nationalisme et le christianisme. 

Mais au-delà de nos divergences il y a la nécessité vitale de nous unir contre nos ennemis raciaux. Les nationalistes catholiques français de RACE BLANCHE sont nos frères. 

RAHOWA!

lundi 7 août 2017

Rodez (12) : Mgr Fonlupt vénère une noix de coco !

     
Le judéo-christianisme est un capharnaüm multiracial.

J'appelle les Blancs de religion chrétienne à retrouver la raison, cessez de glorifier une noix de coco ou de vous prosterner aux pieds d'un dieu juif ! Les juifs ont créé le (((christianisme))) pour détruire l'Empire romain. Comme ils ont utilisé 1900 ans plus tard le (((marxisme))) pour détruire l'Empire des tsars. Libérez-vous de l'emprise juive !

Le judéo-christianisme accorde une âme à tous les hominidés, sans distinction de race. L'égalité n'existe nulle part dans la nature, une religion qui s'oppose aux lois de la nature est forcément fausse.

Il est urgent de se doter d'une religion conforme à nos intérêts raciaux. Cette religion nous l'avons depuis 1973, elle se nomme la Créativité.

J'appelle solennellement mes frères et soeurs de Race Blanche à se libérer de ces inepties, et à rejoindre notre Eglise : http://creativitymovement.net/ 

RAHOWA!

Haïti, l'enfer sur terre


L'histoire de France présente peu d'intérêt d'un point de vue racial, alors que l'histoire de Saint-Domingue est riche en enseignements. L'ile de Saint-Domingue était la perle des Antilles. Elle était la plus belle et la plus riche de nos colonies. Au XVIII ème siècle, les nègres et les métis se sont alliés contre la minorité blanche (7 % de la population). Quand la guerre raciale a éclaté, les Blancs étaient divisés : royalistes contre républicains, républicains négrophiles contre républicains négrophobes, patriotes contre indépendantistes ... 

Divisés, les Blancs ont été massacrés. L'ile de Saint-Domingue est tombée aux mains des nègres, elle a été renommée Haïti. Nous connaissons la suite, la plus paradisiaque des iles d'Amérique est devenue un enfer nègre.

Notre royaume est de ce monde. Nous autres Créateurs, voulons faire de cette planète un paradis pour la Race Blanche (et pour elle seule). Si les Blancs perdent la guerre raciale en cours, toute cette planète ressemblera à l'enfer haïtien et notre descendance nous maudira.

RAHOWA!

La paix juive


"Le judaïsme est d'abord et avant tout un projet politique ; un projet politique d'unification mondiale. L'objectif est de parvenir à instaurer sur cette terre une paix (shalom), qui devra être absolue, universelle, et définitive. Pour y parvenir, il faut supprimer toutes les sources de conflits, toutes les différences entre les hommes, à savoir : les races, les nations, les religions, les classes sociales (le marxisme), et même, tant que faire se peu, les différences entre les sexes. 

Quand tout sera détruit, quand il ne restera rien des sociétés et des civilisations traditionnelles, il restera les juifs, qui seront alors reconnus par tous comme le peuple élu de Dieu. Le messie tant attendu pourra enfin arriver ; du moins, c'est ce qu'ils croient ..." 
                                                                                                                        Hervé RYSSEN.


Les juifs craignent par-dessus tout un réveil de la Race Blanche. Ils savent que le plus sûr moyen de détruire une race est l'amour entre sous-espèces (le métissage).

Le lobby juif convoque Mounir Mahjoubi pour "réguler" internet

L'union des Sémites contre la Race Blanche.

CRIF -  Francis Kalifat a été reçu par Mounir Mahjoubi pour un tour d'horizon sur le numérique et les réseaux sociaux. Le Président du Crif a exposé au Ministre les développements de la Cellule digitale du Crif depuis 2014, les études qui ont été menées sur la haine antisémite sur le Net, la présence du Crif sur les réseaux sociaux, les relations qui ont été tissées avec les administrations, les sociétés du Web, et les institutions françaises et internationales dans les domaines du numérique.

Il a présenté les résultats obtenus par le Crif dans les signalements, et surtout, exemples à l'appui, les posts que les grands acteurs du Web (Facebook, Twitter, Youtube) ont refusé de retirer malgré les signalements du Crif.

La France est la dictature antiraciste qui censure le plus.

La discussion a notamment porté sur les moyens à mettre en place pour forcer les distributeurs à modérer le contenu haineux sur les réseaux sociaux, comme l'ont fait les Allemands en votant une loi imposant des amendes très lourdes en cas de refus de retirer des propos haineux.

Francis Kalifat a enfin présenté au Ministre le projet d'Observatoire de la haine sur Internet sur lequel le Crif travaille actuellement. Le Ministre, très intéressé par le projet a souhaité suivre ses développements.

Francis Kalifat était accompagné de Yonathan Arfi, Vice-président du Crif et de Robert Ejnes, Directeur exécutif du Crif.


Une juive traitée de "pourriture" porte plainte


VALEURS ACTUELLES - La nouvelle chroniqueuse de Laurent Ruquier dans “On n’est pas couché” aurait reçu de nombreuses insultes alors qu’elle se rendait chez une amie libraire. La romancière a décidé de porter plainte.  

Habituée des clashs sur les plateaux de télévision, Christine Angot aurait été la cible de nombreuses insultes alors qu’elle rendait visite à une amie libraire dans le quartier du Marais, à Paris. Selon Closer, la remplaçante de Vanessa Burggraf dans l’émission “On n’est pas couché” aurait été traitée de “pourriture” et autres termes peu élogieux le 29 juillet dernier. “Alors qu’elle devisait avec son amie fondatrice d’une libraire chic du Marais, un homme qu’elle a décrit comme de type européen d’une soixante d’années l’a abordée”, rapporte Closer.  


vendredi 4 août 2017

FN.. tout ça pour ça !



Que l'extrême droite française repose en paix !

        
Durant 10 ans ils ont tenté de séduire l'électorat afro-maghrébin.

L'extrême droite française c'était à ma droite Marine Le Pen et à ma gauche Alain Soral. Ces deux personnages sont aujourd'hui politiquement morts. Marine Le Pen depuis son débat avec Emmanuel Macron où tout le monde s'est rendu compte qu'elle ne voulait pas du pouvoir. Elle a abordé le débat présidentiel comme si elle était dans l'opposition, c'est cette seconde place qui lui tenait à coeur. Et les 10 ans d'égalité & réconciliation d'Alain Soral ont été balayé par une vague d'attentats sans précédent. 

La disparition de l'extrême droite française est une excellente nouvelle pour la Race Blanche. Nous allons enfin pouvoir rebâtir l'extrême droite sur des bases solides. Nous avons perdu assez de temps, la RACE BLANCHE doit être le centre de toutes nos préoccupations. Nos ennemis doivent être clairement désignés : les juifs, leurs complices et les races de boues. Tout le reste n'est que du verbiage.

Notre religion raciale - La Créativité - a des décennies d'avance sur son temps. Ben Klassen était un visionnaire, rejoindre la Créativité maintenant c'est garantir à notre descendance (à notre race) l'avenir auquel elle a droit.

RAHOWA!

Le Canada se prosterne devant un djihadiste et s’apprête à expulser une famille française


BLANCHEUROPE - Le coeur de l’été est la période la plus favorable à tous les coups bas et vengeances administratives. Le Canada vient de donner deux hideux exemples de son acharnement anti-blanc. Pendant qu’un bougnoule terroriste, ancien d’Al-Qaïda, est récompensé à hauteur de 7 millions d’euros, un couple de braves français va être puni de réémigration, sans raison apparente.

7 millions d’euros de « dédommagement » pour un bougnoule djihadiste.

Tous les peuples du monde blanc sont jetés vivants par leurs États dans la marmite du remplacement génocidaire, mais l’État canadien assaisonne le bouillon d’humiliations supplémentaires. Le gouvernement du métrosexuel Justin Trudeau vient d’indemniser un combattant d’Al-Qaïda en Afghanistan pour des « mauvais traitements » qu’il aurait subi..

Voilà le client qu’ils honorent de leurs millions et de leurs révérences :

Valeurs actuelles :

    Les faits initiaux remontent à juillet 2002. Omar Khadr, 15 ans, est capturé par l’armée américaine en Afghanistan à la suite de combats. Il est accusé d’avoir tué un sergent de la force Delta, Christopher Speer, d’un jet de grenade. Après quelques mois de détention en Afghanistan, il est envoyé à la prison de Guantánamo (enclave américaine à Cuba). Né à Toronto, d’un père égyptien et d’une mère palestinienne, cinquième d’une famille de sept enfants, ce Canadien était arrivé avec sa famille au Pakistan, puis en Afghanistan à l’âge de 10 ans.

Il a de la peine au fond du coeur, le petit Omar..

    Sous l’influence de son père (tué, en 2003, par les forces pakistanaises), identifié comme un cadre d’Al-Qaïda, proche de ben Laden, l’adolescent avait rejoint, début 2002, un camp d’entraînement de l’organisation terroriste. À Guantánamo, il subit des interrogatoires d’officiers de renseignements américains et canadiens.

    En octobre 2010, il plaide coupable pour « meurtre en violation des lois de la guerre » devant une commission militaire américaine. Il est condamné à huit ans de prison. En septembre 2012, il est rapatrié dans une prison canadienne d’où il sort en mai 2015.


Mais le bougnoule, bien informé sur l’état d’esprit régnant sous les plis du drapeau à la feuille d’érable, a joué son va-tout.

    Depuis sa cellule, en 2013, Khadr, qui est revenu sur ses aveux, a engagé une action en justice contre le gouvernement du Canada en l’accusant de ne pas avoir défendu ses droits. Sur le plan légal, il joue sur du velours. En 2008, la Cour suprême du Canada a statué que, compte tenu de son âge au moment des faits et du régime de détention, particulièrement brutal, à Guantánamo, les agents canadiens n’auraient pas dû participer aux interrogatoires.

    En 2010, la plus haute juridiction du pays va plus loin en jugeant que l’État canadien, par son inaction, avait violé certains des droits fondamentaux de Khadr garantis par la Charte canadienne des droits et libertés, notamment le droit à la liberté et à la sécurité. « À la différence de la jurisprudence américaine, la Cour suprême du Canada n’a jamais, jusqu’à présent, jugé que la raison d’État pouvait autoriser des atteintes aux droits dans une société libre et démocratique », explique le sénateur (Parti libéral) Serge Joyal.


Pour mieux comprendre cette décision, voici quelques portraits des honorables membres du gouvernement canadien.

Ce n’est pas une parodie, c’est le gouvernement du Canada !

Plusieurs éléments sont assez inouïs. Le premier est que le gouvernement Trudeau n’est pas passé par les voies de droit ordinaires et a décidé de faire ce cadeau de 10,5 millions de dollars canadiens au terroriste sans attendre la décision du tribunal.

    À l’évidence, Justin Trudeau aurait pu attendre que les tribunaux le contraignent à dédommager Khadr et fixent, peut-être, eux-mêmes le montant du pretium doloris. A-t-il commis sa première faute politique en prenant les devants ? Et pourquoi avoir pris ce risque ?

    Tout en reconnaissant que la somme pouvait choquer, le Premier ministre a d’abord argumenté qu’une bataille judiciaire aurait coûté bien plus cher. Puis, il a tenté une sortie par le haut :

        On mesure l’état d’une société, d’une société juste, lorsqu’il faut se lever pour défendre les droits de la personne non pas quand il est facile de le faire mais bien quand c’est difficile et impopulaire.

   
Pas sûr que ce plaidoyer pro domo ait réussi à convaincre. Selon un sondage, 71 % des Canadiens désapprouvent le dédommagement.

Le deuxième est tout aussi stupéfiant. Qui à votre avis a battu le tambour pour faire connaître cette l’affaire qui avait été traitée plus ou moins en cachette le 3 juillet dernier ? Des patriotes outrés, un genre de FdeSouche local ? Non. Ce sont les gauchistes ! Ils étaient tellement heureux pour le raton qu’ils ont célébré les excuses publiques du gouvernement et contribué au scandale à leur corps défendant.

    Les organisations de défense des droits de l’homme, qui ont toujours plaidé la cause de “l’enfant-soldat-victime-d’un-lavage-de-cerveau”, ont applaudi. Le barreau du Québec a « salué » les « excuses » officielles — « pour tout rôle que les représentants canadiens pourraient avoir joué relativement à l’épreuve qu’il a subie à l’étranger », selon le communiqué du gouvernement — et en appelle au « devoir de mémoire ».

Les croisades ont fait beaucoup de mal au petit Omar. Ses larmes sècheront-elles avec 10 millions de dollars ?

    Mais si l’opposition de gauche, social-démocrate, a applaudi, l’autre opposition, conservatrice, s’est engouffrée dans la brèche. « Ce n’est pas seulement une erreur, c’est dégoûtant », a dénoncé Andrew Scheer, le nouveau chef du Parti conservateur.

    Lors de la rentrée parlementaire, il demandera à la Chambre des communes de se prononcer sur cet accord : « Chaque député libéral à la Chambre devra prendre position. » L’ex-Premier ministre conservateur Stephen Harper, qui avait longtemps refusé de demander le transfert de Khadr au Canada, est sorti de son silence en qualifiant de « mauvaise décision » l’annonce du dédommagement. La droite a d’ailleurs lancé une souscription en faveur de la veuve du sergent Speer.


Les niaiseux peuvent toujours jaser, pour le dire comme dans la belle province. Tant que les traîtres au pouvoir ne sont pas inquiétés, le génocide continuera.