lundi 29 février 2016

La Bible de l’Homme Blanc – Chapitre 28


Le cœur de notre programme. S’il y a un mot-clé pour comprendre notre mouvement, c’est bien le mot « eugénisme ». Les Créateurs croient non seulement à un esprit sain dans un corps sain, mais croient également en une race vigoureuse, robuste, s’améliorant sans cesse et progressant vers des niveaux d’excellence toujours plus élevés.

Qu’est-ce que l’eugénisme ? Il y a cinquante ans, ce terme était beaucoup mieux compris et utilisé qu’il ne l’est aujourd’hui. Cela peut sembler étrange, car au cours des 50 dernières années nous avons fait de formidables progrès dans toutes les sciences, y compris au niveau cellulaire, ce dont nous avons déjà parlé dans un chapitre précédent.

Le contraire du programme juif. Pourquoi l’eugénisme est-il tombé aux oubliettes ? Tout simplement parce que l’idée qu’il promeut va à l’encontre du diabolique dessein juif de mélange des races et d’abâtardissement de la Race Blanche jusqu’à extinction. Les Juifs veulent effacer le mot afin de le plonger à tout jamais dans l’oubli.

Bien né. L’eugénisme vient du grec « eugenes», qui signifie « bien né ». Pour faire simple, l’eugénisme est un processus dirigé visant à l’amélioration raciale par des moyens spécifiquement prévus à cet effet. L’eugénisme fait partie intégrante du projet de la Créativité et consiste à améliorer l’Élite de la Nature — la Race Blanche. Nous voulons rendre chaque génération meilleure que la précédente par un travail conscient, intelligent et constructif.

Des critères déterminés. Sur quels critères basons-nous nos objectifs ? Cette question, à laquelle les juifs font tout pour que nous ne puissions pas y apporter de réponse, n’est pas si compliquée. Le point de vue de l’ennemi est très clair : les nègres, les hindous, les indiens ou les juifs savent très bien ce qu’ils doivent faire, eux. Nous aussi, nous devons trouver notre propre point de vue — ne jamais regarder à travers les yeux du serpent — et regarder le monde à travers les yeux de l’Homme Blanc.

Nos objectifs. De notre point de vue — le seul qui compte — nous voulons que notre race soit :

I. Blanche et purgée de toute trace d’impuretés en provenance des sous-races.

II. Toujours plus intelligente. Là où le QI moyen de la Race Blanche est d’environ 100, nous pourrions facilement en quelques centaines d’années nous élever à 150 et plus loin encore à 250 ou plus.

III. Esprits sains et intelligents. Nous entendons par là une bonne santé mentale, exempte de névroses et d’autres maladies mentales. Intelligence et santé mentale ne sont pas synonymes puisque beaucoup de personnes très intelligentes souffrent de maladie mentale. Nous avons l’intention de réduire ce handicap au minimum dans notre future société Blanche. Nous voulons que notre peuple soit vigoureux, heureux, optimiste et disposant d’une personnalité équilibrée. Nous voulons permettre aux gens d’affronter et d’apprécier la vie avec enthousiasme.

IV. Une bonne santé physique. Nous voulons apporter aux futures générations de la joie, des enfants en bonne santé, de la force et de la robustesse, tout en éliminant les trop nombreux défauts dont nous sommes encore pourvus. Nous voulons éliminer nos gènes défectueux qui causent actuellement et causeront encore tant de soucis aux parents et à la Race dans son ensemble. Nous voulons que les futures générations naissent au maximum exemptes de tares héréditaires. Nous voulons qu’elles deviennent des modèles de force, de santé, de beauté et d’athlétisme.

V. Nous voulons également renforcer la finesse de leurs traits, pour qu’à chaque génération les hommes soient plus attrayants et virils et les femmes plus belles et féminines.

VI. Dans La Religion Éternelle de la Nature, j’ai prédit que lorsque la Race Blanche aurait repris le contrôle de son destin des mains du juif, elle pourrait se concentrer sur l’amélioration génétique qui rendra la Femme et l’Homme Blancs plus attrayants et beaux mais aussi significativement plus grands au cours du siècle suivant. Après mûre réflexion, l’augmentation de notre taille n’est peut-être pas un changement souhaitable ou un objectif à long terme. Plus intelligents, plus beaux, plus vigoureux, plus athlétiques, sans aucun doute. Mais la taille est une dimension relative. Un homme d’1m80 sera considéré comme petit si la taille moyenne est de 2m, et celui-ci sera petit si la taille moyenne atteint 3m et ainsi de suite. Il serait complètement inutile contre-productif d’atteindre de telles tailles. Conserver nos tailles et poids actuels est un bon compromis.

Une opposition temporaire. Nous avons listé ci-dessous les forces les plus puissantes qui luttent contre nous et nos louables objectifs. Les voici :

I. La force la plus insidieuse est le réseau juif international, dont le but historique a été pendant des siècles — et est toujours — de mener notre race à la faillite et à l’abâtardissement jusqu’à l’extinction et de nous transformer en un troupeau de bêtes stupides, résignées et suicidaires facilement contrôlables et manipulables. Malheureusement pour nous, leur calendrier est établi, bien planifié et bien financé et accélère la mise en œuvre de leur programme d’extermination.

II. Les églises chrétiennes. Chaque croyance et principe qu’a épousé le christianisme au cours des derniers 17 siècles a influencé notre façon de penser pour mieux l’anéantir. Le christianisme a constamment manigancé contre les élites et nous a incité à porter de l’intérêt et de la sympathie pour les infirmes, les boiteux, les aveugles, les faibles d’esprit, les crétins, les idiots, avec des enseignements tels que « Heureux soient les simples d’esprit » ou « Heureux ceux qui sont humbles, car Dieu leur donnera la terre en héritage ». Les Créateurs vous répondront qu’ils préfèrent éviter cela. L’idée que nous sommes tous égaux aux yeux d’un être imaginaire n’est qu’une resucée de la vieille fraude égalitaire juive, et comme toujours, cela présuppose le mélange racial.

III. La civilisation elle-même. Comme nous l’avons déjà exprimé dans un précédent chapitre, là où la Nature se débarrasse constamment des inadaptés, la civilisation actuelle, elle, sauve les cas sociaux par la charité, l’aide médicale et les subventions avec comme conséquence de voir ces marginaux survivre et produire encore plus de marginaux. Au contraire, nous, Créateurs, souhaitons de tout cœur une civilisation — la civilisation de l’Homme Blanc — qui puisse contribuer à fortifier notre race plutôt que de l’enfoncer. Nous expliquerons plus loin dans ce chapitre comment nous comptons nous y prendre.

IV. La mauvaise utilisation des progrès en matière de santé, fruits du génie de la Race Blanche. Malheureusement, comme beaucoup d’autres choses issues de notre génie racial, ces progrès sont devenus des avantages pour nos ennemis et des obstacles pour notre race. Comme la civilisation, la médecine travaille contre le processus d’élimination naturelle des inadaptés en leur permettant de se reproduire et d’augmenter ainsi la concentration de mauvais gênes dans le patrimoine génétique de notre Race. De plus, la médecine moderne a permis une explosion démographique des sous-races que le monde n’a jamais connu. Du fait de notre médecine, de notre production agricole et de notre bonté, les sous-races se reproduisent incroyablement vite, comme des gerbilles ou des rats, et risquent de rapidement évincer la Race Blanche de la surface de la terre. Rappelons que les Créateurs ne sont évidemment pas opposés aux progrès en matière de santé. Nous sommes pour une Vie Saine, comme je l’ai expliqué dans les chapitres précédents. Et lorsque la Race Blanche aura repris le contrôle de son destin, nous utiliserons les sciences médicales pour l’améliorer et non pour lui nuire. La médecine ne contribuera plus à l’explosion numérique des sous-races. Les inadaptés non plus ne bénéficieront plus de cette science. Nous ne voulons pas que les futures générations dépendent de médicaments ou de machines pour prolonger une existence misérable.

V. La tendance innée de l’Homme Blanc à la compassion est son talon d’Achille, son pire ennemi depuis que le christianisme juif a conquis et détruit l’Empire Romain. Alors que toutes les autres espèces de la Nature rejettent et éliminent instinctivement leurs inadaptés, la Race Blanche fait bêtement tout le contraire.

VI. La tendance actuelle au contrôle des naissances. Le planning familial est toujours utilisé par les classes les plus éduquées, alors que les classes les plus basses se moquent bien de planifier les naissances. La conséquence, c’est que dans l’ensemble, les classes les plus intelligentes se reproduisent moins vite que les autres et affecte la population blanche au niveau global. Ce genre de problèmes n’existent pas chez les nègres, les hindous, les mexicains et les autres sous-races.

-W-

La dégradation de notre patrimoine génétique doit cesser. Nous avons décris précédemment les principaux dangers auxquels nous devions faire face, même si quelques autres facteurs contribuent à la dégradation et à la pollution de notre patrimoine génétique. Il est clairement établi que notre patrimoine génétique se dégrade rapidement, et que nous nous dirigeons vers les poubelles de l’Histoire — vers une humanité dégénérée. Nos ennemis veulent qu’il en soit ainsi. Sir Cyril L. Burt, un psychologue anglais exerçant principalement dans l’entre-deux guerres a fait remarquer que le Q.I. des Anglais baissait en moyenne d’environ 1,5 ou 2 points à chaque génération. Avant même avant la Seconde Guerre Mondiale et l’invasion migratoire, on peut remarquer que le peuple britannique, pourtant excellent, dégénérait à grande vitesse. Comment les choses ont-elles évolué depuis l’invasion migratoire qui s’est abattue sur l’Angleterre ?

-W-

Reprendre le contrôle de notre destin. Nous avons déjà exprimé (a) nos objectifs et (b) les obstacles qui obstruent le passage. Que faire alors ?
La première chose à faire  pour la Race Blanche est, bien sûr, de reprendre le contrôle de son propre destin des mains juives destructrices qui l’accapare. Pour cela, la Créativité devra devenir la religion universelle de la Race Blanche. La plus grande partie de ce livre, La Bible de l’Homme Blanc est dédiée à l’accomplissement de ce nécessaire objectif. Sans prises sur notre destin, aucun autre problème ne pourra être résolu et la Race Blanche continuera d’avancer sur la voie du métissage, de la disparition et de l’oubli.
Programme d’amélioration génétique. Dans ce chapitre, nous voulons définir plus clairement comment nous comptons mettre en œuvre notre programme eugéniste lorsque nous contrôlerons notre destin et nos gouvernements.

I. En premier lieu, nous devrons nettoyer notre territoire des sous-races. Cela comprend les nègres, les juifs, les chinois et autres, que ce soit en Angleterre, en France, en Suède, en Allemagne ou aux États-Unis. Ils doivent être expulsés, tout comme le corps humain identifie et expulse les germes, les bactéries, les virus et les autres corps étrangers de ses cellules.

II. Nous encouragerons les meilleurs représentants de notre race à procréer. Les couples sains, intelligents et dotés des meilleurs attributs doivent être encouragés à faire plus d’enfants que la moyenne. Comment les encourager alors que dans nos sociétés dégénérées, ces personnes ont les familles les plus réduites ? La première étape, et c’est l’objectif de ce livre, consiste à faire naître une conscience raciale forte. Il est urgent que les couples sains aient une progéniture nombreuse. La propagande juive sur l’explosion démographique (avec laquelle les juifs culpabilisent les meilleurs éléments, tandis que les pires continuent de se reproduire comme des lapins) a causé la limitation de la cellule familiale chez les familles qui contribuent à l’amélioration de notre race. Si ce verrou psychologique était inversé, cela contribuerait grandement à promouvoir les meilleurs représentants de notre race. Un autre problème concerne notre folle politique d’assistanat. Il est sans cesse martelé que chaque enfant devrait aller à l’Université (très surfaites, au demeurant), à tel point que certains couples hésitent entre fonder une famille et poursuivre des études universitaires très coûteuses. Et parallèlement, grâce à l’aide aux enfants en difficulté, aux allocations et autres subventions du gouvernement, les nègres n’ont aucun problème financier et se reproduisent comme des lapins dès l’âge de 14 ans, bien contents que les travailleurs Blancs payent leurs factures pour eux. Et plus ils produisent de petits bâtards, plus ils perçoivent d’allocations.

Deux niveaux. La réponse se fait donc sur deux niveaux : (a) encourager l’élite de notre Race à voir les familles nombreuses comme une vertu religieuse et (b) structurer le système allocataire de façon à ce que les meilleurs ne souffrent d’aucun souci financier quel que soit le nombre d’enfants qu’il aient.

III. Persuader les éléments les plus médiocres de notre race à faire moins d’enfants. Imaginons-nous un jour vivre dans un monde entièrement dépourvu de sous-races (quel jour merveilleux !), il nous faudra alors limiter notre propre croissance démographique.

Dans des conditions idéales, deux mouches sont capables de se reproduire à une vitesse incroyable. La même question se pose pour l’Homme. Dans le futur, une Race Blanche extrêmement douée, capable de subvenir à tous ses besoins risquerait vite la surpopulation qui rendrait la vie misérable dans un environnement surexploité, plutôt que la vie pleine de joies à laquelle nous aspirons.

Un avenir sans surpopulation. Nous devons prévenir la surpopulation et le seul moyen consiste évidemment à instaurer un contrôle des naissances. Il faudra définir une taille optimale pour la population blanche (disons 1 milliard pour l’instant) au-delà de laquelle la croissance démographique devra être stoppée. Si une croissance démographique nulle (Zero Population Growth) doit être imposée, nous en viendrons peut-être à un système d’aptitude génétique (semblable aux tests d’aptitude physique de l’armée) pour déterminer qui peut avoir des enfants et qui ne peut pas. En fonction des aptitudes physiques, mentales et génétiques, on pourra déterminer le nombre optimal d’enfants par couple. Les couples avec un niveau d’aptitude différent poseraient alors un autre problème. Bien entendu, les ratios évolueraient avec le temps, en fonction de la situation globale de la population.

Tout cela peut sembler très compliqué, mais avec l’informatique moderne et en gardant à l’esprit l’intérêt de la Race Blanche, le gouvernement blanc de cette époque-là ne devrait pas rencontrer de difficultés majeures à gérer ces problèmes.

IV. Stérilisation des marginaux incurables, des idiots et des malades génétiques. Cela peut sembler cruel dans notre monde actuel à la pensée déformée et à la sentimentalité exagérée; un monde qui verse des larmes de crocodile sur le sort de 50 grues blanches, mais qui ne se préoccupe que très peu de l’altération et de l’extinction à laquelle fait face la Race Blanche, l’élite de la Nature. Il n’y a pas de plus grande peine pour des parents (et pour la société) de donner naissance à un enfant attardé ou handicapé, avec la perspective déprimante d’avoir à s’en occuper et à le nourrir pour les soixante prochaines années, tout au long de sa vie misérable.

-W-

Un pilier de notre religion. Voilà ce que nous voulons accomplir. Ce que la Race Blanche devra accomplir dans le futur. Il est préférable de poser cela par écrit pour l’intégrer à notre religion. Ce programme eugéniste racial est une part très importante de notre religion qu’il nous incombera d’impulser.

Un potentiel fantastique. Seule la Race Blanche porte fièrement en elle la semence divine. Nous sommes les seuls auxquels la Nature a apporté les gènes nécessaires au processus d’évolution. Tout comme les premiers pionniers blancs américains se voyaient comme les dépositaires d’un Empire Blanc qui irait de l’Atlantique au Pacifique, nous devons nous voir aujourd’hui comme les dépositaires de la libération du magnifique potentiel génétique que la Nature a placée en nous. Nous devons en premier lieu survivre avant de prendre toutes les bonnes terres de la planète et de commencer à améliorer la qualité de nos gènes vers des sommets encore inconnus pour faire accoucher le Surhomme d’un futur éblouissant.

Les anciens Grecs pratiquaient l’eugénisme. L’idée eugéniste n’est pas nouvelle. Dans la Grèce antique du Vème siècle av. J.-C., les Spartiates en avait déjà connaissance et la pratiquait dans une forme assez proche de celle que nous préconisons aujourd’hui.

Je pense que les anciens Grecs d’il y a 2500 ans formaient l’élite du genre humain, tant mentalement que physiquement et spirituellement. Notre but consiste à faire revivre cet esprit en nous, puis de le dépasser par un programme eugéniste. Et la meilleure façon pour cela consiste à intégrer un tel programme dans notre religion.

Un formidable bienfait pour la Race Blanche. Quel bienfait ce serait pour le futur de l’Humanité ! Comme le monde serait plus enviable peuplé de gens intelligents, beaux et vigoureux plutôt que par cette masse de sous-races dégénérées (comme les indiens ou les haïtiens) vivant dans la pire crasse, affamés et incapables de nourrir leur innombrable progéniture tout au long de leur misérable existence.

-W-

L’alternative tragique. Dans le prochain chapitre, nous allons nous placer de l’autre côté du miroir et imaginer un monde infesté de nègres. Nous allons étudier ces abominations issues du plus bas échelon de la race «humaine» et comprendre ce que les juifs voudraient que nous «intégrions» en notre sein. Après ce chapitre-là, nous étudierons ce qui s’est passé à Saint-Domingue — la perle des Caraïbes — et sur ce qui se passe aujourd’hui en Haïti, lorsque ce sont les nègres et non les Blancs qui dirigent.

source : https://snowbay.wordpress.com/2016/02/10/la-bible-de-lhomme-blanc-chapitre-28/

Aimez votre Race !


La Créativité est une religion d'amour, 
L'AMOUR DE NOTRE RACE.


2081, l'égalité pour tous

      
 
     L'égalité se fera par le métissage.


L'immigration de peuplement sert également à cela, niveler le monde blanc jusqu'à l'égalité complète. Grâce au métissage nous serons tous égaux. Quand il aura perdu sa supériorité raciale : L'homme Blanc ne menacera plus personne, ni les juifs, ni aucune autre race.

Si notre religion raciale - La Créativité - ne devient pas rapidement la religion de l'homme Blanc. Notre patrimoine racial sera dissous, et le processus évolutif prendra fin. Le tiers-monde s'étendra sur toute la Terre. Et l'enfer des judéo-chrétiens deviendra une réalité terrestre.

Nous sommes les premiers témoins d'une véritable shoah (catastrophe). Ce qui se passe aujourd'hui en Grèce va s'étendre sur toute l'Europe. Tout va se jouer dans les 100 prochaines années, il nous reste peu de temps.

RaHoWa!

dimanche 28 février 2016

Boris Le Lay - Faites des listes !

     

Troisième croyance fondamentale de la Créativité :

III. NOUS CROYONS que la loyauté raciale est le plus grand de tous les honneurs et la trahison raciale le pire de tous les crimes.

source : http://www.histoireebook.com/index.php?post/2012/03/15/Klassen-Ben-Le-Petit-Livre-Blanc

samedi 27 février 2016

IsraAid va aider les clandestins de Calais


Dans le nord de la France, après avoir échoué à rejoindre l’Angleterre, les réfugiés [clandestins], dont 80 % sont des Kurdes d’Irak et 20 % des Syriens, des Iraniens et des Afghans, sont coincés dans une série de camps improvisés boueux, avec des ressources en baisse et des conditions de plus en plus désespérées.

Des milliers de familles ici luttent pour satisfaire leurs besoins les plus basiques, et l’incertitude et l’ambigüité de leur situation actuelle ne fait que s’ajouter à l’anxiété des horreurs qu’ils ont fui [Le chaos au Moyen-Orient est l'oeuvre des sionistes et des néoconservateurs (Juifs)].

Répondant à des appels à l’aide internationaux, IsraAID a envoyé une équipe de réponse d’urgence dans les camps les plus touchés de Calais et Dunkerque, situés près du tunnel sous la Manche.

Là-bas, une équipe professionnelle d’IsraAID, comprenant des spécialistes des traumatismes et des travailleurs psychosociaux, rencontrent les organisations locales et internationales et les dirigeants de la communauté pour soutenir les besoins à la fois des réfugiés et des équipes présentes sur place en permanence.

Pendant plus de trois ans, IsraAid a répondu à ce qui est à présent décrit comme la pire crise des réfugiés en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. En 2015 uniquement, plus d’un million de réfugiés sont arrivés en Europe, fuyant la violence et les atrocités [Les Palestiniens - eux - ne peuvent pas s'échapper du camp de concentration de gaza].

En 2016, IsraAID reste engagée dans cette crise humanitaire, et les efforts dans le nord de la France font partie d’un plan de réponse plus large qui comprend des opérations en Jordanie, dans le nord de l’Irak, sur les côtes de Lesbos et des les camps du nord de la Grèce, de Serbie et de Croatie. 

 IsraAid accompagne les clandestins vers l'Allemagne.

Enfin, IsraAID soutient aussi les efforts du gouvernement et de la société civile dans la tâche cruciale d’essayer d’intégrer les réfugiés en Allemagne, et les blessures physiques et mentales qui arrivent avec eux depuis la guerre civile et leur laborieux périple [Rappelons que lors de l'opération plomb durci, les opérations chirurgicales sur les enfants palestiniens se faisaient sans anesthésie. Car Israël interdisait le passage du matériel médical vers gaza].

 

Tribune juive : IsraAid au secours des migrants arabes


Une organisation humanitaire de volontaires israéliennes a récemment participé à plusieurs sauvetages de migrants musulmans pendant la fête de Rosh Hashana (le Nouvel An juif), selon le quotidien à grand tirage Yediot Aharonot.

Pendant que les juifs du monde célébraient la fête de Rosh Hashana, ces trois femmes avaient installé leur campement sur la plage nord de l’ile grecque Lesbos, lorsqu’elles ont aperçu un bateau pneumatique sur lequel se trouvaient quelque 50 migrants, dont des femmes et des enfants qui tombaient peu à peu à l’eau. Les volontaires ont nagé à leur secours et ramené la totalité des passagers du bateau sur la terre ferme.

Les refugiés syriens, afghans et pakistanais se trouvaient sur ce bateau dont un des moteurs a pris feu à quelques dizaines de mètres de la plage. Les volontaires rapportent que beaucoup d’entre eux ne savaient pas nager. Néama Gorodischer, directrice de projets pour Israaid s’est entourée de la doctoresse Tali Shaltiel et de l’assistante sociale Orly Onger. Elles racontent que le but de leur mission était de s’occuper des migrants à leur arrivée sur la plage et non pas de nager, mais leur présence sur place et leur aide ont très certainement sauvé la vie à plusieurs de ces migrants.

 Israël complice de l'invasion.

« Beaucoup criaient et pleuraient. La panique et l’hystérie régnaient et cela a continué même lorsqu’ils sont arrivés sur la terre ferme, même lorsque tout le monde a constaté qu’il ne manquait personne », explique Mme Gorodischer. Elle qualifie ce qui se déroule sur les plages de Grèce comme une catastrophe humanitaire : «Les Turcs exigent 1500 dollars par migrant, leur donnent un bateau dans un état catastrophique et les laissent se débrouiller… Souvent, la police maritime turque leur tire dessus [LOL] et les arrête. Pour certaines personnes que nous avons rencontrées, il s’agit de la cinquième tentative. Entre 30 et 40 bateaux comme celui-ci arrivent chaque jour et à leur bord, des femmes et des enfants, souvent même des bébés [sniff].

Israël assassine les enfants en Palestine, mais il les sauve en Méditerranée !

L’assistante sociale du groupe, Orly Onger explique que les passagers de ces bateaux expriment beaucoup d’émotion lorsqu’ils arrivent sur la terre ferme, ils applaudissent, ils pleurent, sans savoir que leur chemin sera long avant d’arriver à leur destination finale (l’Allemagne, la Hollande, la Suède), «mais n’oublions pas d’où ces gens viennent : de Somalie, d’Afghanistan, de Syrie, du Pakistan, du Yémen… pour eux, le simple fait de poser le pied sur la plage d’un pays démocratique ne faisait partie que d’un rêve», [Israël est également une démocratie, pourquoi ne les accueille-t-il pas ? De plus, la Syrie et Israël sont frontaliers - le voyage est sécurisé (pas de mer à traverser)]. Israaid lance un appel à d’autres volontaires qui voudraient rejoindre leur groupe, notamment aux arabophones, ce qui leur permettrait de mieux communiquer avec les refugiés.

source : http://www.tribunejuive.info/israel/les-femmes-disraaid-au-secours-des-migrants-arabes

L’imâm Rachid Abou Houdeyfa soutenu par le parti socialiste

    
Une femme sans voile « ne doit pas s’étonner que des hommes abusent d’elle ».  


Brest : Grâce à la mairie socialiste, l’école coranique de l’imam salafiste ouvrira en juin.

L’école coranique mise en chantier par le prédicateur radical “Rachid Abou Houdeyfa” ouvrira en juin, à la faveur du mois du “ramadan”. L’agitateur salafiste a reçu le soutien actif de la municipalité socialiste et du gouvernement afin que le projet aboutisse, malgré l’énorme mobilisation populaire.

Protégé par le PS brestois et le gouvernement français.

L’imam autoproclamé Rachid El Jay – dit “Abou Houdeyfa” – est désormais connu pour ses prêches enflammés durant lesquels il menace notamment les enfants d’être “transformés en singes ou en porcs” si d’aventure ils écoutaient de la musique à la place du coran.

Une notoriété qui ne lui a pas aliéné le soutien politique de la mairie socialiste de Brest. Depuis de nombreuses années, la municipalité brestoise – dirigée par François Cuillandre – co-administre avec les salafistes l’enclave islamo-immigrée de Pontanézen où sévit le prédicateur. Les plans de l’école coranique ont ainsi été réalisés en étroite concertation avec les services de la ville.

Malgré les nombreuses irrégularités, l’administration judiciaire a assuré à l’intéressé la poursuite de son projet d’école coranique, conformément aux décisions secrètes du gouvernement central qui protège El Jay via la préfecture du Finistère.

L’école coranique prête en juin.

Le chantier de l’école coranique est désormais bien avancé. Elle devrait être prête pour le mois de juin, date du “ramadan”, une fête propre aux mahométans.

Pour l’opinion publique et en concertation avec les autorités politiques, l’école coranique serait présentée en septembre à la faveur – on ne rigole pas – des “journées du patrimoine”.


Corneliu Codreanu - citation

Corneliu Codreanu Citation Photo

source : http://www.imagehousing.com/image/corneliu-codreanu-citation/1260104

vendredi 26 février 2016

Martin Schulz contre les nations blanches

     

L'union dite européenne a deux ennemis : la Race Blanche et le souverainisme. Les cosmopolites se sont servis de l'idée européenne pour détruire les nations et les peuples de Race Blanche en Europe.

L'union dite européenne repose sur 3 principes :

- Une Europe sans frontières.
- Une Europe métissée.
- Une Europe impuissante.

Les racistes anti-Blancs (juifs ou enjuivés) ont utilisé une noble idée - l'union des Blancs du continent européen - pour nous détruire. Il suffit de voir avec quelle haine  Martin Schulz prononce le mot NATION dans la vidéo ci-dessus. Le fanatisme de ces traîtres à la Race Blanche est sans limite.

Simone Veil incarne à elle seule l'union dite européenne 
(première présidente du parlement européen).


La Race Blanche et les nations blanches d'Europe sont assimilées au nazisme !

Se défendre, protéger les siens, défendre sa Race - n'y pensez pas. Le fascisme n'a plus sa place en Europe ! La souveraineté est un crime. L'Europe ne doit pas maitriser son destin. L'homme Blanc doit être désarmé, il doit s'offrir au tiers-monde. L'Europe doit être ouverte sur l'Autre : l'immigré, le migrant, le réfugié, le clandestin ... 

Le projet dit européen, est un projet génocidaire :
L'éradication de la Race Blanche en Europe.

Immigration : les dangers d'une loi irresponsable votée en catimini


FIGAROVOX/TRIBUNE - L'Assemblée nationale a adopté jeudi 18 janvier le projet de loi sur l'immigration de MM. Valls et Cazeneuve. Pour Alexis Théas, elle complique davantage la lutte contre l'immigration illégale.

Jeudi 18 février, subrepticement, en catimini, dans l'indifférence générale, la cachoterie, le désintérêt absolu des médias, l'Assemblée nationale a définitivement adopté le projet de loi sur l'immigration de M. Valls et M. Cazeneuve. Cette réforme transforme profondément le système français de l'immigration. Pourquoi ne pas le dire, pourquoi le dissimuler? Il va de toute évidence dans le sens de l'ouverture, de l'accueil, du renforcement des droits des étrangers et de l'affaiblissement des outils de l'Etat dans la lutte contre l'immigration illégale.

Ainsi, cette loi crée une «carte pluriannuelle de quatre ans» (article 313-17 du code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile, ou CESEDA). Elle met fin au système classique en France de la carte de séjour temporaire d'un an renouvelable pendant cinq ans, avant de passer au titre de résident de dix ans. Ce système imposait une période probatoire à un ressortissant étranger qui devait faire la preuve de sa volonté d'intégration avant d'obtenir un titre de séjour durable. Désormais, il obtient, dès la fin d'une première année en France, une carte de séjour «solide»de quatre années, ne nécessitant pas de renouveler sa démarche en préfecture.

La nouvelle loi adoptée hier prévoit un dispositif particulier en faveur des étrangers en situation irrégulière, malades en France, après trois mois de résidence. Ces derniers, atteints d'une maladie d'une exceptionnelle gravité - terme qui recouvre quasiment toutes les maladies graves, y compris psychiatriques - , s'ils n'ont pas les moyens personnels d'être soignés dans leur pays (revenu suffisant, couverture sociale, proximité d'un hôpital de son domicile), obtiennent le droit d'être régularisés en France et de bénéficier du système de soin français (article L313-11-11 du CESEDA). Il incombe à l'administration, si elle envisage de refuser de le régulariser, d'apporter la preuve qu'il dispose personnellement des moyens d'être soigné dans son pays. Ce dispositif ouvre un engrenage, un risque d'un appel d'air, dont on ne voit pas où il peut s'arrêter.


Enfin, la loi Valls-Cazeneuve rend infiniment plus compliquée la lutte contre l'immigration illégale. Elle supprime la rétention administrative de cinq jours pendant laquelle le préfet peut décider de garder un étranger en situation irrégulière en rétention, le temps d'organiser son départ. Celle-ci passe à 48 heures. Seul le juge des libertés pourra la prolonger au-delà de 48 heures (article L 551-1) Or, les juges des libertés sont dans l'ensemble extrêmement réticents à maintenir en rétention en vue de leur éloignement des étrangers en situation illégale n'ayant pas commis d'infraction pénale (la jurisprudence et la loi Valls du 31 décembre 2012 ont dépénalisé le simple séjour irrégulier). En 48 heures, il est totalement impossible au préfet d'organiser le départ d'un migrant en situation irrégulière. Le dispositif de lutte contre l'immigration illégale va ainsi se trouver en grande partie bloqué. En outre, la nouvelle loi interdit le placement en rétention administrative des familles avec enfant mineur (article L551-1 et L561-2). Dès lors, l'éloignement des familles en situation irrégulière devient quasi impossible.

D'ores et déjà, aujourd'hui, seule une décision d'éloignement sur quatre prises par les préfets est exécutée. La nouvelle loi a toutes les chances d'aggraver encore bien davantage la paralysie de l'Etat dans la lutte contre l'immigration illégale.

L'enjuivé ment comme un Juif.

Dans le climat actuel, alors que la crise des migrants bat son plein en Europe, cette réforme aura forcémement pour effet d'affaiblir l'Etat dans la maîtrise de l'immigration. Avec cette loi, le gouvernement donne des gages à la frange la plus idéologique du parti socialiste. L'affichage de la fermeté, à travers la constitutionnalisation de la déchéance de la nationalité, totalement inutile, cache mal une fuite en avant dans le renoncement plus général. Mais tous les partis sont concernés. La nouvelle loi a été voté dans un climat d'indifférence et de légereté qui donne le vertige. Seul un député des Républicains était présent à l'Assemblée lors du vote final, expédié en moins d'un heure. Aucun des deux députés Front national n'assistait à cette séance (ni à la précédente). Il est intéressant de voir ce parti qui a prospéré sur la provocation anti-immigrée, se montrer totalement absent dans un débat aussi stratégique. Bref, une fois encore, face à un intérêt essentiel pour l'avenir du pays, en pleine crise migatoire, la classe politique dans son ensemble, comme d'ailleurs le monde médiatique, sont surpris en pleine dérobade, en pleine dissimulation. Irresponsables et coupables.

source : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/02/19/31001-20160219ARTFIG00300-immigration-les-dangers-d-une-loi-irresponsable-votee-en-catimini.php
 

L'Europe sera blanche ou elle ne sera pas !



L'union des Blancs d'Europe était une belle idée. L'Europe aurait pu devenir le premier des continents. Les élites juives ou enjuivées en ont décidé autrement. Chaque jour qui passe, l'union européenne se défait un peu plus sous nos yeux. L'immigration-invasion souhaitée par Bruxelles signe la fin de l'U-E.

L'Europe bruxelloise est morte, vive l'Europe blanche !

Moscovici favorable à un nouvel impôt pour financer l'invasion

     

Le juif Moscovici ment, il n'est absolument pas dans ses intentions de réduire le flux. Au contraire le juif souhaite une augmentation des flux - toute la politique bruxelloise le démontre.

Juncker défend la politique européenne sur les réfugiés : http://www.lequotidien.lu/international/attentats-juncker-defend-la-politique-europeenne-sur-les-refugies/

Les commissaires "européens" comptent poursuivre l'islamisation-arabisation de l'Europe jusqu'à son terme.

dimanche 21 février 2016

La Grande Guerre, une leçon pour la Race Blanche

Maurice Barrès exhortant les Blancs à s'entre-tuer (1912).


Durant toute sa vie, le nationaliste Maurice Barrès a appelé les Français à mourir pour leur patrie. Ce qui est une absurdité, nous ne devons pas mourir pour notre patrie, mais vivre pour notre Race.

L'esprit revanchard du faux Lorrain Maurice Barrès a été un suicide pour la Race Blanche. Il y a 100 ans exactement, le 21 février 1914, commençait la bataille de Verdun. L'armée française a utilisé des nègres pour tuer nos frères germanophones de Race Blanche. La guerre 14-18 a fait des millions de victimes, la Race Blanche ne s'est jamais vraiment relevée de cette hécatombe.

Les nationalistes des deux côtés du Rhin voulaient en découdre. Chaque camp revendiquait l'Alsace et la Lorraine - plutôt que de s'unir, la Race Blanche s'entre-déchirait.

Le nationalisme ne doit pas être confondu avec le racisme. Le nationalisme est une idéologie alors que le racisme est un instinct naturel (la survie de l'espèce - ou de la Race).

La guerre 14-18 a définitivement déshonoré le nationalisme. Ce n'est pas la France qu'il faut sauver, mais notre Race. La France d'aujourd'hui ne mérite pas d'être sauvée. Terre d'immigration et de métissage, la France restera dans l'histoire le cheval de Troie du tiers-monde lors de l'invasion de l'Europe.

RaHoWa!

L'homme Blanc est un mélange de races blanches

Les racistes de Race Blanche doivent s'unir, la survie de notre race en dépend !


Certains nationalistes rejettent les Portugais en évoquant le fait qu'ils sont moins Blancs que les Français. C'est oublier un peu vite, que l'écart racial entre les Français et les Portugais et le même qu'entre les Français et les Suédois. Si les nationalistes français s'autorisent à exclure nos frère de Race Blanche du Portugal, alors les Suédois pourraient en faire autant pour les Français !

Au jour d'aujourd'hui, nous ne pouvons plus nous permettre ce genre de division. La situation est d'une telle gravité, que tous les racistes doivent s'unir pour sauver le summum de l'évolution naturelle : LA RACE BLANCHE.

La génétique démontre que les Blancs sont un mélange de races blanches (haplogroupes : I1, I2/I2a, I2b, R1a, R1b et G). Chaque Blanc est le résultat d'une somme (celte + nordique + alpin + méditerranéen) avec des dosages différents selon les individus. C'est pour cette raison que dans notre religion raciale, la Créativité, nous n'utilisons jamais le mot ARYEN (trop connoté blond aux yeux bleus).

Dans les années 30/40 les nationalistes allemands ont dévoyé le racisme. Á les entendre on avait l'impression que l'Allemagne était une terre exclusivement aryenne. Alors qu'en réalité l'élément nordique était plus présent en Californie, qu'en Bavière.

On connaît la suite, c'est la haine d'Adolf Hitler pour les Slaves (Blancs) qui nous a fait perdre la guerre contre les juifs. Unie la Race Blanche aurait pu se libérer du communisme. Unie la Race Blanche aurait pu bâtir un premier Empire de Brest à Vladivostok.

Les divisions nationalistes nous ont fait perdre la seconde guerre mondiale, elles ne doivent pas nous faire perdre la guerre raciale en cours.

RaHoWa!

samedi 20 février 2016

Klassen Day & Founding Day

Ben Klassen -55 / +20


20 février - Klassen Day
Aujourd'hui, nous fêtons la naissance du père fondateur de notre religion raciale : La Créativité. 

21 février - Founding Day
Demain, les Créateurs du monde entier célébreront la fondation de notre Religion raciale. Notre premier livre sacré (Nature's Eternal Religion) a été publié le 21 février 1973, il marque la naissance de notre Religion raciale. L'année 1973 est l'année zéro des Créateurs.

RaHoWa!

Ce en quoi nous croyons

  
 

Décoloniser l'Europe

  

Un seul mot DÉCOLONISATION, nous devrons décoloniser l'Europe, la rendre à ses "indigènes" : les autochtones Blancs. Les bougnoules ne sont pas de Race Blanche. La colonisation de l'Europe par le tiers-monde est réversible, nous en serons les témoins (et les acteurs) privilégiés.

Nous devons toujours garder espoir, le défaitisme doit être proscrit. Croire ou laisser croire que la remigration totale est impossible, c'est se rendre à l'ennemi sans combattre. C'est tombé dans le piège de l'envahisseur qui souhaite nous conquérir sans coup férir.

RaHoWa!

Merkel Love Kebab


Un Blanc ne devrait jamais mettre les pieds dans un Kebab, jamais !


vendredi 19 février 2016

Turquie : Nous pouvons conquérir la Russie en 7 jours !


Grâce à leurs alliés (la France et l'Arabie saoudite), les islam.istes turcs pensent pouvoir conquérir la Russie Blanche en 7 jours !


Poutine ne doit pas hésiter, le Russie Blanche possède l'arme nucléaire. Qu'elle en fasse rapidement usage contre les crasseux turcs : http://reseauinternational.net/la-russie-pourrait-utiliser-des-armes-atomiques-pour-sopposer-a-linvasion-saoudienne-en-syrie/

Mieux vaut une guerre courte et décisive, qu'une guerre longue et meurtrière pour la Race Blanche.

RaHoWa.
 

Libération prétend que la Turquie combat l'Etat I.



Tout comme l'Arabie saoudite (premier Etat pourvoyeur d'islam.istes à travers le monde) ! Alors qu'en réalité, la Turquie bombarde les Kurdes - qui eux, combattent l'Etat I.

Ce petit historique du "journal" Libération explique beaucoup de choses :
En novembre 1972, Benny Lévy est convaincu de lancer le quotidien Libération. Jean-Paul Sartre (juif) pèse pour qu’il ne soit pas strictement maoïste. Serge July est nommé le 6 décembre 1972 « responsable politique » du projet Libération par Lévy. En 2005, Libération a besoin d'un nouveau financement (le journal est en faillite). Serge July se bat alors pour l'entrée dans le capital d'Édouard de Rothschild. Le 28 juin 2006, Serge July et Louis Dreyfus (directeur général) annoncent leur départ du journal. Avril 2014, l'homme d’affaires franco-israélien Patrick Drahi, confirme être en mesure d'investir la somme de 14 millions d'euros pour sauver le journal (source Wikipédia).

Xavier Raufer : 3 mois après les_atte.ntats, la vérité

  

Manuel Valls va créer une brigade de lutte contre la haine


Preuve que le racisme et l'antisémitisme sont deux valeurs essentielles à la survie de la Race Blanche. Manuel Valls va lancé cet été une brigade contre la haine (les Blancs) sur internet.

Manuel Valls avait promis de lutter contre le racisme et l'antisémitisme en ligne: il doit maintenant nommer ses soldats. Le premier ministre va mettre en place son «unité nationale de lutte contre la haine sur Internet» dès cet été, d'après les informations du site NextInpact. Cette nouvelle équipe sera chargée de faire le lien entre les différents sites Web et les autorités dans le cadre de la surveillance et la surveillance des discours de haine en ligne. Elle pourra par exemple envoyer des recommandations ou des avertissements à Google, Facebook ou Twitter si ces derniers ne modèrent pas eux-mêmes les contenus jugés illégaux. Elle sera enfin chargée de créer et d'animer des «cyberpatrouilles» destinées à traquer les propos racistes ou antisémites afin d'enquêter sur leurs auteurs et éventuellement les présenter à la Justice.


Les_attent.ats arabo-musulmans sont un prétexte pour museler les Blancs récalcitrants à leur propre disparition. Le traître, Bernard Cazeneuve veut automatiser les blocages et les déréférencements sur internet :

 Actuellement, la loi pour la confiance dans l’économie numérique (LCEN) impose aux hébergeurs et éditeurs de services en ligne de retirer et «  d’informer promptement les autorités publiques compétentes de toutes activités illicites qui leur seraient signalées », lorsqu’elles relèvent des catégories suivantes :

- Apologie des crimes contre l’humanité
- Apologie ou provocation à la commission d’actes de_terr.orisme
- Incitation à la haine raciale (*), à la haine à l’égard de personnes à raison de leur sexe, de leur orientation ou identité sexuelle ou de leur handicap
- Pédopornographie
- Incitation à la violence, notamment l’incitation aux violences faites aux femmes
- Atteintes à la dignité humaine

(*) Défendre sa race ou dénoncer ceux qui veulent la détruire.

Déjà investi du pouvoir de demander aux intermédiaires techniques la censure de pages ou de contenus sans passer par la justice, le ministère de l’Intérieur souhaiterait désormais automatiser certaines procédures.

« Le premier chantier, c’est l’automatisation des mesures de blocage et de déréférencement », a ainsi confié le capitaine de Gendarmerie Julien Gauthier, chef de la plateforme Pharros, dans une interview au journal L’Essor de la gendarmerie nationale. « On a encore besoin de faire évoluer les techniques pour que la procédure soit simplifiée », explique-t-il.

Les racistes anti-blancs comptent conserver le pouvoir par tous les moyens, la censure ne suffira pas. Tôt ou tard, ils devront nous dévoiler leur véritable visage et passer à des mesures plus expéditives. C'est le prix de leur projet génocidaire : l'éradication de la Race Blanche sur Terre !


Devoir de mémoire et accueil des migrants

  

Le 3 mars sort au cinéma "Le journal d'Anne Franck". Le film se veut aussi un appel "à une attitude plus positive envers les réfugiés" qui affluent aujourd'hui en Europe, a souligné le scénariste :

"Si notre film sur le destin d'une famille juive persécutée et anéantie peut contribuer à une attitude plus positive envers les réfugiés, alors nous pouvons tous être fiers", a indiqué Fred Breinersdorfer, auteur du scénario du film "Das Tagebuch der Anne Frank" ("Le journal d'Anne Frank").

Rappelons que le Journal d'Anne Franck a été écrit au stylo-bille (commercialisé à partir de 1950). Et qu'Anne Frank, qui souhaitait devenir journaliste, n'a jamais été gazée (elle est morte de maladie dans un camp de transit).


 La photo de l'année 2016, récompensée par le World Press Photo.


Dans son communiqué, Francis Kohn(en ?), le président du jury et directeur de l’Agence France-Presse (AFP), a reconnu l’aspect classique de l’image : « Très tôt, nous avons vu cette photo et compris qu’elle était importante. Elle avait une vraie force en raison de sa simplicité, particulièrement grâce à la symbolique des barbelés. Nous avons pensé qu’elle avait tout pour représenter de façon puissante le sort des réfugiés. Je trouve que c’est une photo très classique, et en même temps, elle n’est pas liée à une époque précise. »

Une photo liée à aucune époque précise, selon le président du jury !


Pape François au Mexique : il appelle à la suppression des frontières


C'est au ras de la frontière avec les États-Unis que François a conclu, mercredi soir, son voyage au Mexique. L'autel où il a célébré une messe géante en plein air devant une immense foule se trouvait à moins de cent mètres des grillages et des barbelés, au long du Rio Grande, ou Rio Bravo, selon le pays où l'on se trouve, ce fleuve qui sépare les deux pays dans cette ville du nord du pays, Ciudad Juarez. Une Croix du migrant avait même été dressée au plus près de cette ligne sur un monticule, dominant la frontière, où François est allé se recueillir avant de commencer la messe, saluant au passage, des Mexicains qui suivaient l'office, derrière les grillages mais… côté États-Unis.

François avait même ajouté au dernier moment, un paragraphe à leur intention dans son homélie qui a été très applaudie. «Aucune frontière ne pourra nous empêcher de partager l'amour miséricordieux que Dieu nous donne» furent donc les derniers mots d'un Pape qui s'oppose à la politique nord-américaine - un sujet majeur de la campagne électorale aux États-Unis -, visant à rendre encore plus étanche cette frontière avec le Mexique et toute l'Amérique Latine. Trente millions de Mexicains vivent actuellement aux États-Unis sans compter les autres nationalités sud-américaines.

Situation surréaliste donc pour une messe, mais situation désirée par François pour faire passer un message mondial sur la question de l'immigration. Comme il l'avait fait au début de son pontificat - ce fut son premier voyage hors du Vatican après son élection -, sur l'île de Lampedusa en Méditerranée où il avait dénoncé «la globalisation de l'indifférence» sur cette question brûlante. De plus, Ciudad Juarez, ville symbole de l'immigration latino-américaine vers les USA, est le pont frontière que François avait pensé emprunter pour entrer aux États-Unis… Il s'était finalement rangé à l'avis de ses conseillers qui le persuadèrent qu'un tel geste frisait la provocation pour Washington.

Les médias rêvaient d'un pape noir, sont-ils déçus ? Pas le Figaro en tout cas, 
qui relaie complaisamment les propos du pape sur l'immigration.

Commentant le prophète Jonas, le Pape a rappelé aux fidèles qu'il faut rester capable de «pleurer»: «Pleurer pour l'injustice, pleurer pour la dégradation, pleurer pour l'oppression. Ce sont des larmes qui peuvent ouvrir la voie à la transformation, ce sont les larmes qui peuvent attendrir le cœur» et modifier «l'attitude rigide et surtout d'indifférence face à la souffrance d'autrui» en provoquant une «rupture capable de nous ouvrir à la conversion». 

Le Pape a alors appliqué cette vision biblique à la situation présente: «Ici, à Juárez, comme dans d'autres régions frontalières, des milliers de migrants centraméricains se sont concentrés, sans oublier les nombreux Mexicains qui cherchent aussi à passer ‘‘de l'autre côté''. Un passage, un parcours parsemé de terribles injustices: des personnes réduites en esclavage, séquestrées, victimes d'extorsion ; beaucoup de nos frères sont l'objet du trafic humain.»

Cette «crise» a-t-il fait remarquer, on peut toujours la mesurer avec des «chiffres» mais «nous voulons la mesurer par des noms, des histoires, par des familles». D'où ce plaidoyer: «Ce sont des frères et des sœurs qui partent, chassés par la pauvreté et la violence, par le narcotrafic et par le crime organisé. Face à de nombreux vides juridiques, se déploie un réseau qui attrape et détruit toujours les plus pauvres. Non seulement ils souffrent de la pauvreté, mais de surcroît ils souffrent de ces formes de violence. Une injustice qui se radicalise chez les jeunes, ‘‘chair à canon'', ils sont persécutés et menacés lorsqu'ils cherchent à sortir de la spirale de la violence et de l'enfer des drogues. Et que dire de tant de femmes auxquelles la vie a été arrachée!»

 Il a encouragé, en conclusion, le travail de toutes les associations qui aident les migrants comme autant de «signes de lumière»: «Je connais le travail de nombreuses d'organisations de la société civile en faveur des droits des migrants. (…) Ils sont en première ligne, risquant souvent leur propre vie. Par leurs vies, ils sont des prophètes de la miséricorde, ils sont le cœur compréhensif et les pieds solidaires de l'Église qui ouvre ses bras et soutient.»

Extraits du journal de droite catholique, le Figaro :  http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/02/18/01016-20160218ARTFIG00001-pape-francois-plus-de-mort-ni-d-exploitation.php

Pape François : L’Europe est une vieille stérile, les immigrés la féconderont


L'Eglise catholique réclame la suppression des frontières. Et elle appelle les femmes de Race Blanche à se faire féconder par le tiers-monde ! 

Dans un entretien accordé la semaine dernière au Corriere della Sera, François compare l’Europe « à Sara, la femme d’Abraham. Sara est stérile et, quand elle a dépassé 70 ans, selon les usages de ces temps lointains, elle donne à son mari son esclave comme femme, pour qu’elle lui engendre un fils. Ensuite, pourtant, elle réussit miraculeusement à en avoir un, à 90 ans. »

« L’Europe, aime répéter François, est comme Sara, qui prend peur d’abord, mais qui ensuite sourit en cachette ». L’espérance du pape, au rapport de ceux qui lui ont parlé, est que l’Europe « sourie en cachette aux immigrés ».

source : https://blancheurope.wordpress.com/2016/02/17/selon-le-pape-leurope-est-une-vieille-sterile-qui-va-etre-miraculeusement-fecondee-par-les-sauvages-non-blancs/