mardi 30 août 2016

Boulevard Voltaire : l’immigration en Europe est organisée par les États-Unis !


Le professeur universitaire à la retraite Raoul de Gerrx signe un article effarant sur le site Boulevard Voltaire :  http://www.bvoltaire.fr/raouldegerrx/limmigration-en-europe-est-organisee-par-les-etats-unis,277770

Selon ce judéo-chrétien, c'est les Etats-Unis qui organisent l'immigration en Europe !

- Et qui contrôle les Etats-Unis ?
- Les mêmes qui planifient l'immigration de repeuplement aux USA, les JUIFS.

Henry Ford et les Juifs, par Ben Klassen

Adolf Hitler a été repéré et lancé par Dietrich Eckart au début des années 1920. A l'époque où l'antisémite Dietrich Eckart était directement financé par Henry Ford. 
Henry Ford reçut en 1938 la Grand-Croix de l'ordre de l'Aigle allemand, la plus haute 
décoration nazie pour un étranger.


LA BIBLE DE L'HOMME BLANC – Chapitre 42


Henry Ford et les Juifs.

Comme nous l’avons vu dans un précédent chapitre, les Juifs ont été si insupportables à travers l’Histoire qu’ils ont été expulsés à répétition de presque tous les pays du monde par leurs infortunés hôtes.

Le Paradis Juif contemporain. La seule exception notable sont les États-Unis d’Amérique. Ce pays infesté de juifs compte désormais plus de ces malfaisants parasites que toutes les autres parties du monde réunies. Il s’agit réellement du paradis des juifs, la nouvelle JérUSAlem, et les goyim blancs pillés et harcelés par leurs maîtres juifs à volonté. Après la destruction matérielle de l’Allemagne lors de la seconde guerre mondiale, les États-Unis sont devenus la cible principale à affaiblir, à ébranler politiquement ; tout cela pour aboutir à un métissage total, comme nous l’avons vu dans le chapitre précédent.

Le cri d’Henry Ford dans les années 20. Tracer le flot et la montée en puissance de la peste juive en Amérique est une longue histoire et nous n’avons pas la place de la raconter totalement ici. C’est une histoire bien documentée dans d’autres ouvrages, que malgré tout, la plupart des américains n’ont jamais lu. L’un des premiers (et des meilleurs) de ces exposés fut une série d’articles écrits ou sponsorisés par Henry Ford Sr., le génie de l’automobile, dans le Dearborn Independent. Ce journal, un organe de la compagnie Ford, publia une série hebdomadaire entre 1920 et 1922, que Ford intitula « la Question Juive ». Ce fut, à l’époque, la plus clairvoyante des analyses de la conspiration juive à travers l’histoire qui avait été faite au monde.

Les juifs tentèrent de voler l’empire Ford. Lorsqu’il construisit son fructueux empire automobile après la première guerre mondiale, Ford découvrit qu’un groupe de mystérieux manipulateurs était en train d’essayer de lui voler son entreprise. Ayant l’ingéniosité et les ressources pour le faire, il engagea un groupe de détectives pour trouver qui étaient les coupables. Il découvrit qu’il s’agissait d’une clique de juifs conspirant ensemble pour tenter de lui voler l’œuvre de toute une vie de labeur acharné.

L’enquête sur la « Main Invisible ». Ford, très soucieux des ravages absurdes causés par la Grande Guerre (la première guerre mondiale), avait lancé le « Peace Ship » et bien d’autres activités ; il avait essayé sans succès d’en accélérer le processus de paix, étant déjà conscient de la main juive derrière le rideau de toutes les affaires politiques. Il se mit à faire une investigation laborieuse et aboutie de l’entièreté du problème juif sur la surface du globe. Il engagea des détectives compétents et dépensa des millions de dollars pour regrouper toutes ces recherches ensemble.

La révélation du Projet et du Pouvoir Juif. Le résultat fut une série d’articles dans le Dearborn Independent, le journal de Ford. Furent comparés côte à côte le projet avancé dans les Protocoles des Sages de Sion (que nous avons dénoncé dans La Religion Éternelle de la Nature) et ce qui s’était passé avant, ce qui était en train de se passer à l’époque. Et cela continue toujours aujourd’hui. Ces articles furent compilés dans le livre appelé le Juif International. Il a été traduit dans une douzaine de langues, et publié à travers le monde par beaucoup d’autres éditeurs. C’est encore aujourd’hui l’un des plus grands classiques de tous les temps pour ce qui est de révéler au monde la conspiration juive mondiale, et de démontrer en quoi les « Protocoles » sont le plan de majeur des juifs pour réduire le monde en esclavage.

Les juifs hurlant menacèrent Ford. Cette révélation mit immédiatement les juifs dans un état de fureur vociférante. Il n’y a rien, absolument rien qui mettent les juifs plus dans la tourmente que de dire la vérité sur eux.
Ils menacèrent immédiatement Ford, crièrent à la persécution et mirent tout leur arsenal défensif et offensif à l’assaut d’Henry Ford pour l’empêcher de publier la vérité. L’un de ces moyens et non des moindres fut le boycott commercial, la pression financière, la calomnie, l’assassinat, la menace physique, la moquerie. Néanmoins, les articles furent publiés dans leur intégralité. Toute la série peut être obtenue en quatre volumes chez L’ÉGLISE DU CRÉATEUR.

Ford la met en veilleuse. Les répercussions de ces révélations furent telles que les juifs si impitoyables à traquer Henry Ford, demandèrent même le retrait de ces articles longtemps après leur publication. En 1927, le Comité Juif Américain lui demanda un million de dollars en dommages et intérêts. Sous la pression de toutes ces menaces, qui incluaient le fait d’envoyer la voiture de Ford dans un fossé pour l’y mettre à l’hôpital, Ford fit finalement la paix avec les Juifs. Il « signa » une rétractation (signée en réalité par un employé de Ford en son absence), rappela les invendus du « Juif International » et s’excusa. Il se raconte que les suppliques de Mrs. Ford furent d’une influence décisive.

La révélation des Protocoles. Quoi qu’il en soit, l’effet obtenu par la révélation de l’existence des Protocoles et des machinations de l’Internationale Juive eurent des effets d’ampleur historique. Le plus important de ces impacts est que nous possédons encore toutes ces informations aujourd’hui. Il est reconnu que le NSDAP dans l’Allemagne des années 20 en firent l’un de leurs manuels militants et que le livre eut une influence considérable sur la pensée d’Hitler.

Une opportunité en or manquée. Henry Ford avait eu l’opportunité de fonder un mouvement puissant en Amérique pour la sauvegarde de la Race Blanche contre la menace Juive. Il avait le prestige, les moyens financiers, des millions de clients fidèles, des relations humaines qui plus est. Il a échoué.
Si l’on se demande pourquoi, l’on peut toujours dire qu’il n’avait pas le zèle du combattant acharné, ni la personnalité, ni le passé pour devenir un combattant de la race tel qu’Adolf Hitler. Ford était avant tout un génie de la technique, de la production. La machine était le vrai zèle de sa vie. Il n’était pas non plus assez profond philosophe pour comprendre la solution à la menace Juive. En 1927, Ford avait 64 ans, entouré d’argent, commerçant, une situation qui ne peut pas mener à devenir un croisé contre le monstre Juif. Nous ne le blâmons pas de n’être pas devenu cette figure de proue lui-même. Cependant, ayant l’argent, les moyens, et la connaissance pour fonder une grande organisation, il manqua une opportunité en or de placer un jeune révolutionnaire à la tête d’un Mouvement Blanc, qui en aurait été la face, Ford s’occupant du financement et de la logistique.

Pourquoi il n’y eu pas de Mouvement. En tout cas, il n’a rien fait de tel, et aucune organisation indépendante de poids n’émergea au États-Unis. Le terrain était fertile et il avait été bien préparé, mais n’en résulta pas de mouvement organisé. Il nous appartient d’analyser pourquoi. Certaines des raisons sont déjà contenues dans l’approche et les conclusions du « Juif International ». Listons-les donc.

Une approche illusoire.
  1. Ford a vu le conflit comme existant entre deux religions – Christianisme et Judaïsme.
  2. Il a compris la menace juive contre la Chrétienté, et donc, contre notre civilisation chrétienne, au lieu de voir notre civilisation comme produit de la Race Blanche.
  3. Il voyait le Christianisme comme une force permanente du bien, ce qu’elle n’est pas.
  4. Il a vu le Christianisme comme la religion chérie de l’Homme Blanc, ignorant que les Juifs l’ont inventée comme un poison pour détruire les Romains, puis la Race Blanche en général.
  5. Il confondit l’identité de la Race Blanche avec celle de la Chrétienté.
  6. Il était aussi confus que tous les autres goyim quant au fait de savoir où doit se trouver notre loyauté. En ne mettant pas l’accent sur la loyauté à la Race Blanche, il a échoué à réaliser le fait que la Race est le point de polarisation et la seule valeur permanente. Il a préféré parler du Christianisme contre le Judaïsme, cette lutte d’infirmes.
  7. Il n’a jamais compris l’objectif réel de la conspiration Juive – la destruction de la Race Blanche – une erreur fatale qui fausse ses prémisses. Au lieu de ça, il parla des attaques des juifs contre la chrétienté – ne réalisant pas que les Juifs ont créé le Christianisme en premier lieu pour en faire leur arme la plus puissante pour la destruction de la Race Blanche durant 17 siècles.
Une mauvaise solution au problème – parce qu’il n’a pas compris ou reconnu le problème racial, il a donc suggéré plusieurs solutions, qui étaient toutes inutiles ou inadéquates.
  1. Il a suggéré que nous n’avions qu’à exposer le problème. Ce n’est pas assez.
  2. Il a suggéré que les juifs règlent l’affaire en famille, qu’ils le feraient si la plupart des Juifs savaient ce qui ce passait. C’est une idée ridicule. Ce serait comme demander à des serpents d’arrêter d’agir comme des serpents, des puces d’agir comme des puces, des vers d’agir comme des vers, et des Juifs d’agir comme des Juifs.
  3. Il a promu l’idée du « vivre et laisser vivre », que nous utilisions la Constitution Américaine pour réformer les Juifs par des moyens légaux. C’est également ridicule pour les même raisons que le point précédent.
  4. Il a utilisé la même approche erronée qui embrume l’esprit Blanc Chrétien depuis des siècles. C’est celui-ci : la Bible est infaillible, sans doute possible vraie et source de toute sagesse ; que (selon son interprétation de la Bible) les Juifs ne sont pas les vrais descendants d’Israël. Les chrétiens sont les vrais Israélites, et les Juifs sont les descendants de Juda. Tous ces sophismes sont entièrement dénués de fondements historiques et ont été le moyen de tromper la race blanche depuis une douzaine de siècles. C’est la même foutaise moderne de type « anglo-israléisme » qui se répète.
  5. L’église et le gouvernement doivent être christianisés et américanisés. Ceci est bien sur une solution naïve et inutile.
Le Christianisme et « l’Américanisme » ont trompé l’esprit de l’Homme Blanc. C’est le christianisme juif qui nous a abusés en premier lieu et ont aidé le Juif à nous mettre dans le chaos où nous sommes. Pour ce qui est de l’américanisation, qu’est-ce qui est « américain » ? Les nègres, les juifs, les indiens, les mexicains et une pléthore d’autres sous-races sont dans ce pays, « américains ». Laquelle de ces cultures en conflit les unes les autres devrions-nous suivre ? Comme je l’ai dit dans un chapitre précédent, une société polyglotte porte en elle-même les germes de sa propre destruction. L’idée de « l’Américain » est totalement inadéquate, c’est un piège dangereux que les Juifs eux-mêmes utilisent pour nous tromper. Ils utilisent le terme « Américain » pour nous mener là où cela chante leurs projets actuels. Ils peuvent se le permettre parce que ce terme a une centaine de significations différentes et contradictoires, et qu’ils ont convaincu leurs victimes de faire tous ce qu’ils désirent au nom de « l’Américanisme », comme au nom de « l’humanité » et de la « fraternité », ou de n’importe quel slogan servira leurs noirs desseins à un moment donné.

La vraie solution. Nous, L’Église du Créateur avons une approche tout à fait différente. Nous avons réalisé que ce que les juifs ont connu pendant plus de trois mille ans est la solution sous-jacente de la lutte pour la survie sur toute cette planète. En forgeant une religion raciale intransigeante (comme les Juifs l’ont fait plus tôt dans l’Histoire), nous voulons polariser et coordonner les énergies de la Race Blanche, organiser la Race Blanche et nous saisir de son pouvoir immense pour détruire nos ennemis mortels une bonne fois pour toutes. Sur ce point aucun prix n’est trop grand à payer. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir et en payer le prix avec foi. La réalisation de nos grands objectifs est à tel point « l’affaire du siècle » que tout échec à les accomplir doit être considéré comme la plus abominable des tragédies.


Préparation du chien bouilli en Chine

        
Images choquantes.

Certains nous font miroiter le QI soi-disant élevé des Chinois (*). Nous avons là affaire à une race sale (crasseuse) et totalement arriérée, qui doit son développement économique aux Blancs et uniquement à eux. Sans la délocalisation de nos entreprises et de notre technique, la Chine serait restée un pays sous-développé.

(*) Existe-t-il un organisme de contrôle pour vérifier la validité de ces tests de QI. Ces tests sont-ils effectués sur des critères identiques et dans les mêmes conditions que ceux réalisés dans les pays de Race Blanche ? Les échantillons testés sont-ils représentatifs de la population chinoise ? Quel est le rôle des Juifs dans l'étude de ces différences raciales ? 

dimanche 28 août 2016

Un restaurateur s'excuse après avoir refusé de servir deux musulmanes voilées


La discussion s’est engagée juste devant le restaurant le Cénacle, à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis). Ce dimanche après-midi, le patron qui avait pris à partie et renvoyé samedi deux clientes au prétexte qu’elles étaient voilées, en lançant notamment « tous les musulmans sont terroristes », a rencontré plusieurs jeunes et des membres de la communauté musulmane de Tremblay.

                                          
Les voilées ont appelé la police, elles sont restées dans le restaurant
jusqu'à l'arrivée de celle-ci.


Le parquet de Bobigny a indiqué avoir ouvert dimanche une enquête pour «discrimination à caractère racial».

Vers 15 heures, encadré par plusieurs musulmans, Jean-Baptiste, le restaurateur, a tenté d’expliquer ses propos : « J’ai pété un plomb, et je m’en excuse. J’ai un ami qui est mort au Bataclan, j’ai tout mélangé. Ce que j’ai dit, je ne le pense absolument pas : mes propos ont dépassé ma pensée… »


Combien de temps les Blancs se laisseront-ils écraser de la sorte, combien de temps ?

Un camp d'été "antiraciste" interdit aux Blancs

Fania Noël et Sihame Assbague, les deux militantes anti-Blancs
à l'origine de ce rassemblement.


Des proches des Indigènes de la République ont lancé un camp de formation à l'antiracisme… réservé uniquement aux personnes souffrant du « racisme d'état ». Une revendication de non-mixité de plus en plus présente dans les milieux de gauche radicale.

Ce «camp d'été décolonial» se présente comme une «formation à l'antiracisme politique» [C'est nous, les Blancs, qui sommes colonisés !]. Un stage de quatre jours, du 25 au 28 août, ouvert à 150 personnes, qui aura lieu près de Reims et qui s'inscrit «dans la tradition des luttes d'émancipations décoloniales anti-capitalistes et d'éducation populaire», expliquent sur leur site les organisatrices, qui revendiquent déjà «plus de la moitié des places réservées.»

Une forme d'antiracisme très spéciale, puisqu'elle exclut les personnes blanches. En effet, est-il précisé sur le site: «Le camp d'été est réservé uniquement aux personnes subissant à titre personnel le racisme d'État en contexte français, nous accepterons cependant quelques inscriptions de personnes subissant le racisme d'État mais vivants dans d'autres pays.» Une précision qui exclut de facto les personnes blanches, qui ne souffrent pas selon les organisateurs de «racisme structurel». Une exclusion qui n'a suscité aucune indignation.

A l'origine de cette idée, deux militantes: Fania Noël et Sihame Assbague [Ass-Bague, ou traduit en français : sac à merde]. Cette dernière, qui se présente comme une militante antiraciste, est proche du PIR (Parti des Indigènes de la République) [L'Europe est le berceau de la Race Blanche, les Autochtones ici, c'est nous !] mouvement qui dénonce le «philosémitisme» d'État, dont l'une des responsables, Houria Boutedjla est accusée de prôner une forme de racisme anti-Blancs. Porte-parole du Collectif «stop au contrôle au faciès», Sihame Assbague est également membre du Collectif Mafed, Marche des femmes pour la dignité. Quant à Fania Noël, elle se présente comme «afroféministe anticapitaliste anticolonialiste anti-impérialiste anti-mixité…», et fait partie du Collectif Mwasi, réservé aux «femmes cisgenres et transgenres noires/métisses africaines et afro-descendantes». Cette militante très radicale revendique ouvertement une forme de communautarisme. «Je pars du principe que si tu ne vis pas un truc, tu ne peux pas en parler», déclarait-elle à Libération. «Oh que oui, on est bien entre nous!», ajoutait-elle, un brin provocatrice. «Entre nous». C'est bien là le principe du camp d'été.


Nous sommes d'accord, on est bien mieux entre nous : les bougnoules, les nègres, les chinetoques et les youtres hors d'Europe !

Canicule : parc André-Citroën, XVe arrondissement de Paris


Même le climat semble s'adapter au changement de population !


La "diversité" est un nom de code pour le génocide blanc

Soumission

     

Les membres du Grand Orient de France prétendent régulièrement que les lois de leur république sont supérieures à celles de l'islam. Que les lois dictées par Allah par l'intermédiaire de son prophète sont inférieures à celles édictées dans les loges de la franc-maçonnerie !

Qui peut croire qu'un vrai musulman puisse penser que les lois républicaines sont supérieures à celles d'Allah ? Qui, à part les menteurs et les imbéciles ?

vendredi 26 août 2016

Pourquoi les élites blanches soutiennent-elles leur propre destruction ?

Angela Merkel et Wilhelm Canaris (1887-1945) sont les deux plus 
grands traîtres de toute l'histoire allemande.


L'explication de Greg Johnson :

Les êtres humains sont des animaux sociaux, qui ont besoin d'une approbation et d'une reconnaissance sociales. Dans les sociétés individualistes, cependant, l'accroissement de l'approbation et de la reconnaissance sociales est fortement conditionnel et constamment remis en cause. Par conséquent, on doit y être davantage attentif à l'estime et au conformisme publics. Ainsi, un degré élevé d'individualisme et de mobilité sociale favorise un degré élevé de conformisme social, parce que les gens apprécient également l'approbation et la stabilité sociale. (les ambitieux apprécient l'ascension, mais dès qu'ils ont obtenu un statut élevé, ils désirent s'y accrocher.)

C'est pourquoi dans les sociétés individualistes la mobilité sociale est surtout accessible aux gens qui associent l'intelligence et l'ambition avec un type de personnalité superficiel, extraverti et conformiste. Des membres de corpos titulaires d'une maîtrise en gestion. Du reste, plus ont est ambitieux, plus on a besoin d'approbation et de reconnaissance sociales, parce qu'on a besoin de s'assurer la coopération de davantage de personnes pour accomplir des choses plus importantes. Ainsi, à mesure que l'on approche des sommets des élites de l'argent et du pouvoir blancs, on trouve des individus qui ont des degrés de plus en plus élevés d'ambition, d'agressivité, d'intelligence étroite et rusée, d'extraversion, de conformisme social, et une inquiétude pitoyable et infantile. Aucune société saine ne devrait être gouvernée par des gens comme ça. Nous nous en sortions bien mieux quand nous contrôlions notre propre "royaume symbolique"  - le royaume des idées, des idéaux, des honneurs, et de l'opinion qui gouverne l'attribution et le retrait du statut social.

Malheureusement, ce royaume a désormais été occupé par une élite étrangère hostile, les juifs, qui a mis sur pied un nouveau dispositif de statut social pour récompenser les Blancs qui trahissent leur propre race et qui défendent et adoptent un comportement racial autodestructeur. Le segment de la société le plus contrôlé par cette élite hostile est l'industrie du divertissement, qui est ainsi à la pointe du comportement blanc destructeur de la race. A Hollywood, les Blancs obtiennent un statut par l'antinatalisme, le féminisme, l'homosexualité, le métissage, en adoptant des bébés de couleur [la race c'est beaucoup plus qu'une simple histoire de couleur de peau, beaucoup plus !], et ainsi de suite. Là où va Hollywood, là se dirige aussi l'Amérique, si les juifs qui rédigent le scénario de notre dépossession et de notre extinction parviennent à leurs fins.

La question stratégique du nationalisme blanc, par conséquent, est la suivante : comment les nationalistes blancs peuvent-ils changer l'opinion de l'élite quand nos ploutocrates ont tendance à être superficiels, extravertis et inquiets pour leur statut, qui se trouve être déterminés par ceux qui nous sont diamétralement opposés, les juifs ?

Ma réponse (R73) :

En neutralisant ces élites qui se servent de toute leur intelligence pour détruire leur propre espèce (leur propre race). Imaginons un chasseur allemand révolté par la politique migratoire des conservateurs allemands (CDU). Imaginons que ce chasseur pro-blanc décide de tuer la première responsable de l'immigration-invasion en Europe, la traîtresse Angela Merkel. Armé d'une carabine de chasse à lunette et de quelques cartouches 300 Winchester MAGNUM, le chasseur se rend à un meeting public d'Angela Merkel diffusé en direct sur ZDF. Maîtrisant parfaitement son art, le chasseur fait mouche dès le premier coup. La cervelle d'Angela Merkel explose juste devant une caméra. Les motivations du tireur une fois connues, tous les traîtres à la Race Blanche y réfléchiraient à deux fois avant de commettre leur crime. Surtout si ce chasseur fait des émules.

lundi 22 août 2016

Seuls 11% des "Français" pensent que l'immigration a un impact positif sur le pays

Carte des pays principaux récepteurs d’immigration dans le monde.

89 % des "Français" pensent que l'immigration est un malheur pour la France. Les "Français" issus du tiers-monde craignent une baisse de leurs prestations sociales.


                                                                                                            
Ces "Français" de papier sont une cible de choix pour le Front national. Puisque la préférence nationale défendue par la famille Le Pen s'applique à tous les "Français" sans distinction de race.

dimanche 21 août 2016

Une religion pour la Race Blanche

La Race Blanche est notre bien le plus précieux.


Un article de Greg Johnson :

Pour les besoins de ma démonstration, je définirai une religion comme la pratique communautaire d'honnorer le sacré. Par sacré, je ne veux pas nécessairement parler d'un Dieu ou des Dieux ou d'êtres surnaturels, qu'ils soient immanents ou transcendants. Ce dont je veux parler, c'est "le bien le plus élevé" dans tout système de croyance, celui devant lequel toutes les valeurs inférieures doivent s'incliner et auquel, en cas de conflit, elles doivent être sacrifiées. On peut soit honorer comme il convient la plus haute valeur, soit l'ignorer, la dénigrer et la profaner. La religion l'honore. Mais il ne suffit pas de simplement honorer le bien le plus élevé par la pensée. On doit le faire par l'action. Pour autant ce n'est pas encore une religion. Honorer activement et individuellement le bien le plus élevé, c'est mener une existence vertueuse. Honnorer collectivement le bien le plus élevé, en communauté avec d'autres, voilà ce qu'est la religion.  De tels honneurs collectifs rendus au bien le plus élevé sont des rituels.

La religion de ce point de vue, est foncièrement communautaire et ritualiste. Mais elle n'est pas intrinséquement théiste ou surnaturelle. Une communauté pourrait se considérer elle-même - ses origines, son existence et sa destinée - comme le bien le plus élevé et se donner elle-même pour objet d'un religion civile, de rituels communautaires d'autocélébration et d'autoperpétuation : honorer les héros et les ancêtres, sanctifier le mariage et la vie de famille, sacraliser l'éducation et l'entrée dans l'âge adulte, commémorer solennellement les grands évènements historiques, diaboliser ses ennemis, maudire les traîtres , et ainsi de suite.

Je crois qu'il existe un bien supérieur pour toute communauté qui persiste à travers le temps. Car la religion - une hiérarchie commune de valeurs associée à un moyen de les honorer et de les perpétuer collectivement - est le principal gardien de l'unité. Lors d'une pause dans le cours de l'histoire, il peut apparaître une communauté dotée de multiples biens supérieurs et de multiples religions, mais je dirais que si vous laissez le film se dérouler jusqu'au bout vous verrez qu'une telle société est en réalité en voie de décomposition. Il y a de nombreuses valeurs et forcent qui écartèlent les sociétés. Une société périra, par conséquent, si son unité et sa continuité ne sont pas prisées, et si cette valeur n'est pas transformée en une véritable force de cohésion grâce aux honneurs collectifs que lui rend une religion civile. Une simple force extérieure et légale ne suffit pas si ses buts ne sont pas légitimes dans l'esprit des gens. 

Ce qui unit une communauté n'a pas forcément quelque chose à voir avec la religion. Une communauté peut naître simplement à cause de l'isolement géographique, de l'ascendance, de la langue et des coutumes partagées. Mais ce qui assure la pérennité d'une communauté à tout à voir avec la religion.  Il y a bien sûr, des tendances profondes et entièrement naturelles à aimer les siens et à se méfier des étrangers. Mais elles ne suffisent pas à elles seules à préserver des communautés distinctes. Les communautés peuvent périr en se divisant et en se mêlant à d'autres. Parfois, des communautés ayant des valeurs communes se divisent car elles finissent par se quereller du fait de pénurie. Parfois, des communautés et des races radicalement différentes se mélangent se fondent du fait de l'avidité et de la convoitise. Pour que les communautés restent soudées, elles doivent faire de l'unité une valeur supérieure aux loyautés familiales et fractionnelles et à l'avidité, la convoitise et l'ambition individuelles. Faire adopter de telles priorités est une question de religion. Bien entendu, l'unité d'une communauté peut encore être menacée s'il y a des valeurs encore plus hautes au-dessus d'elle, par exemple la fraternité universelle, ou bien l'accumulation de richesses capitalistes, ou bien encore la redistribution de richesses communiste. Ainsi le meilleur moyen de préserver une communauté est d'en faire la valeur la plus élevée, c'est à dire d'ériger une religion civile [Cette religion raciale existe, elle a été fondée en 1973 par Ben Klassen, elle se nomme la Créativité et ses adeptes sont des Créateurs.]

Si une religion commune préserve l'unité d'une société, d'où vient le pluralisme religieux des sociétés occidentales modernes ? Il y a essentiellement deux explications. Tout d'abord, le pluralisme pourrait être illusoire. Ensuite, l'unité pourrait être illusoire ou transitoire. Les deux sont vrais en ce qui concerne l'Occident. Le pluralisme religieux occidental est en partie illusoire. C'est une erreur d'assimiler la pluralité des sectes chrétiennes au véritable pluralisme religieux, car, depuis le XVIIe siècle, le christianisme n'est plus la religion dominante de l'Occident [Mais ces fausses valeurs, ses contre-valeurs (la soumission, la pitié, le pardon et la charité universelle) imprègnent toujours autant l'esprit de l'Occident judéo-chrétien.] En 1648, la paix de Westphalie mit fin à la guerre de Trente Ans entre protestants et catholiques. En 1660, la Restauration mit fin au règne puritain en Angleterre. En fait, les deux événements remplacèrent le christianisme comme religion dominante de l'Occident par une nouvelle religion civile de l'universalisme libéral. En effet les valeurs de tolérance religieuse, de paix sociale et de progrès laïque furent élevées au-dessus du christianisme, et, depuis lors, le christianisme s'est soumis - parfois avec empressement, parfois à contrecoeur, mais s'est soumis - à cette nouvelle religion civile.

Ensuite, l'unité occidentale est en partie illusoire, parce que l'universalisme libéral a ouvert l'Europe à la subversion et à la colonisation par des peuples qui expriment une adhésion de pure forme à l'universalisme libéral même lorsqu'ils pratiquent des formes tribales de particularisme (notamment les juifs, mais aussi les gens d'Asie de l'Est et du Sud, et d'autres immigrants du tiers-monde) ou des formes d'universalismes non libérales et rivales (islam, marxisme). La société libérale universaliste, du fait qu'elle n'exige pas de véritable réciprocité de la part des autres, est un système autodestructeur qui sera démembré par les intrus qu'il a acceptés en son sein. [C'est pour cette raison que les Créateurs sont également des raciaux-socialistes. L'intérêt collectif de la Race Blanche est supérieur à l'intérêt individuel.]

Le nationalisme blanc, tel que je le conçois, n'est pas seulement une philosophie politique, rivalisant avec d'autres philosophies politiques pour le pouvoir sous l'hégémonie universaliste libérale. Nous devons plutôt viser à remplacer l'universalisme libéral et à établir une hégémonie nationaliste blanche, une nouvelle religion civile pour l'Occident qui considère la préservation et l'épanouissement de notre race comme le bien le plus élevé, auquel toutes les valeurs inférieures doivent être subordonnées. Le nationalisme blanc doit faire du plus grand bien de notre race le coeur d'un culte public célébrant notre identité, notre héritage, nos héros et notre destin faustien. De ce point de vue, les débats opposant christianisme et paganisme dans les milieux nationalistes blancs semblent dépassés.

Les détracteurs du christianisme ont raison : les valeurs chrétiennes sont, au mieux, indifférentes à la préservation de notre race et fondamentalement hostiles à celle-ci. En outre, le christianisme n'est pas vraiment une solution de rechange à l'universalisme libéral, qui a simplement sécularisé les valeurs et les chimères eschatologiques chrétiennes. Mais les détracteurs du christianisme ont tort de penser que le christianisme est, aujourd'hui l'ennemi principal [Le judéo-christianisme est moribond, les Blancs doivent se saisir de cette chance pour se doter d'une véritable religion raciale]. Car la vrai religion de notre époque est l'universalisme libéral, devant lequel le pape lui-même s'agenouille [...] 

Liturgie du Créateur

Ces Allemands qui quittent l’Allemagne pour fuir les migrants

     

Fuir n'est pas la solution. Tôt ou tard l'Europe de l'Ouest s'effondrera sous le poids de l'immigration arabo-africaine. Les crasseux du tiers-monde se déplaceront alors en masse vers l'Europe de l'Est en quête d'une vie meilleure.

Trump peut-il l'emporter ?

     
En 2002, Jean-Marie Le Pen avait tous les (((médias))) contre lui,
au second tour l'ennemi de la France fera plus de 82 %.

Un homme (ou une femme) politique peut-il gagner une élection "démocratique" avec tous les (((médias))) contre lui ?



RÉPONSE DANS 3 MOIS ...


La France juive

     

samedi 20 août 2016

La lutte est raciale, elle est accessoirement religieuse

     
La milliardaire d'origine juive veut nous éloigner du racisme.

L'islamisation de l'Europe n'est qu'une des nombreuses conséquences de son arabisation. L'arabisation n'aurait pas été possible sans l'action antiraciste des juifs. Les Blancs doivent établir l'échelle des causes, remonter à la source du racisme anti-blanc.

En 1945, les juifs ont profité de leur victoire sur l'Allemagne pour nous imposer une vision antiraciste du monde. Depuis cette date, les Blancs ne sont plus autorisés à défendre publiquement leur race. Deux sujets nous sont formellement interdits : la question raciale et la question juive. Ces deux questions sont d'une importance vitale pour la survie de la Race Blanche. Les ignorer, c'est perdre à coup sûr la guerre raciale qui nous est menée.

Faut-il interdire le burkini ?


En portant son voile, la femelle musulmane fait savoir aux Blancs qu'elle n'est pas sexuellement disponible. Le burkini - comme la burqa - est un formidable outil de prévention contre le mélange des races.

Tout ce qui va à l'encontre du vivre ensemble doit être encouragé et exacerbé jusqu'à la remigration finale. Les afro-musulmans doivent conserver leurs pratiques barbares. Une négresse excisée (frigide) présente aucun intérêt pour un homme Blanc. Tout ce qui nous divise doit être mis en valeur. Moins les crasseux du tiers-monde seront intégrés, plus ils seront expulsables.

Les chrétiens du Moyen-Orient installés en France sont bien plus dangereux que les islamistes. Un islamiste peut tuer quelques Blancs; alors que des bougnoules culturellement "assimilés" peuvent définitivement contaminer notre race. C'est l'Arabe qui vit paisiblement en France qui menace véritablement la Race Blanche. L'autre ne rêve que d'une seule chose, mourir en martyr (offrons lui cette joie).

On peut toujours récupérer un territoire tombé aux mains de l'ennemi, une race souillée par le métissage jamais !

dimanche 14 août 2016

Corse : Des maghrébins attaquent de jeunes Corses à la hache en criant “On est chez nous !”

     

Une jeune fille mineure, témoin des affrontements, s'exprimant au mégaphone devant les personnes rassemblées, a indiqué que la rixe avait éclaté alors que plusieurs femmes qui se baignaient en burkini étaient prises en photo par des touristes. Des insultes ont été proférées par un groupe de jeunes gens d'origine maghrébine, selon la jeune témoin. Plusieurs hommes plus âgés, d'origine maghrébine, sont alors arrivés, munis de hachettes, s'en prenant à un groupe de jeunes gens corses, âgés de 15 à 18 ans qui étaient sur la plage, selon ce témoignage. "Mon frère a été tabassé, il est choqué pour toujours", a déclaré l'une des manifestantes. Des parents des jeunes gens sont à leur tour intervenus et deux d'entre eux ont été blessés avec des harpons, a indiqué la jeune fille.


Les Corses ont le sens de l'honneur, on peut donc s'attendre à de justes représailles.

Libérez-vous de la peur de l'enfer, devenez un Créateur !


Un Créateur ne croit ni aux vampires, ni aux fantômes, ni au loup-garou, ni au démon, ni a l'enfer. 

Un Créateur croit aux lois éternelles de la nature, il croit en l'existence des races.


Un Créateur croit que la Race Blanche est le summum de l'évolution et il croit que notre race doit être notre religion.

Le juif Jésus-Christ a-t-il existé ?

samedi 13 août 2016

Les Juifs sont des Sémites

     

Les Juifs sont racialement des Sémites (haplogroupes J1 & J2), il suffit de regarder leur physionomie dans "La vérité si je mens" pour s'en convaincre.


La génétique confirme que les Juifs ashkénazes et séfarades 
ne sont pas de Race Blanche.


Les Juifs ont toute leur place au Moyen-Orient



Israël est entouré de musulmans. Le Moyen-Orient c'est 400 millions de musulmans, dont 7 millions de Juifs. En Israël, 20% de la population est musulmane. Et pourtant, les Juifs préfèrent vivre au Moyen Orient.

- Pourquoi ?
- Parce qu'ils haïssent davantage les Blancs que les musulmans.


S'allier au Juifs contre l'islam ?

      
S'allier aux responsables de l'immigration-invasion serait un acte de haute trahison.


Bernard Henri Lévy a soutenu toutes les guerres au Moyen Orient pour le compte d'Israël. Mais il n'a jamais exigé l'arrêt de l'immigration musulmane en France. Même après la tuerie de Mohamed Mehra dans une école juive, les Juifs ne se sont pas servis de leur influence pour faire cesser l'immigration musulmane vers la France. Alors que cette communauté avait l'un des siens (Nicolas Sarkozy) à la tête de l'Etat. La haine des Blancs était plus forte que la crainte des musulmans.


L'analyse de Greg Johnson :

La justification de cette alliance proposée est un supposé intérêt commun entre autochtones européens et Juifs de la diaspora à résister à l'islam. Mais cette cause communes existe-t-elle vraiment ? Aprés tout, l'Etat d'Israël, que les Juifs de la diaspora considèrent comme leur dernière ligue de défense, se trouvent au milieu d'un océan de musulmans. De plus, il y a des millions de musulmans à l'intérieur des frontières d'Israël.

Il faut donc se demander : les Juifs se sentent-ils vraiment en insécurité parmi les musulmans ? Ou, si les Juifs ont peur des musulmans, y a-t-il quelque chose qu'ils craignent encore davantage ? Les Juifs en Israël semblent prêts à vivre côte à côte avec les musulmans pour éviter un plus grand mal. Quel plus grand mal ? L'antisémitisme européen, bien sûr. Le projet sioniste fut conçu comme un refuge contre l'antisémitisme européen. L'Etat d'Israël fut fondé après la seconde guerre mondiale. L'holocauste est brandi comme la justification de la fondation d'Israël et de tous les actes d'oppression, guerres et annexions qu'il a ensuite commis contre la population indigène. Il est certain que les Juifs craignent et haïssent les musulmans. Mais ils craignent et haïssent encore davantage les Européens blancs [Européens blancs ! Un Européen peut-il être autre chose que Blanc ?!].

Etant donné la crainte juive de l'antisémitisme européen, il s'ensuit que les Juifs se sentiraient en fait plus en sécurité en Europe si la population indigène était diluée au milieu des non-Européens, y compris des musulmans. De plus, cette hypothèse est totalement dans la logique des politiques soutenues par les principales organisations juives, qui s'opposent au nationalisme européen tout en soutenant le multiculturalisme et l'immigration musulmane en Europe.

Mais que dire des cas où des Juifs ont été attaqués et tués par des musulmans en Europe ? N'y a-t-il pas là le fondement d'un intérêt commun à résister à l'islam ? Je ne le pense pas. En Israël, les Juifs mettent en oeuvres des politiques qui garantissent pour ainsi dire des représailles terroristes musulmanes. Pourtant, les Juifs mettent tout de même en oeuvre ces politiques, parce qu'ils estiment que cela en vaut la peine, même en prenant compte les inévitables pertes juives. La même logique est à l'oeuvre au sein de la diaspora juive.

Certes, le soutien à l'immigration musulmane en Europe expose les Juifs de la diaspora à la violence musulmane. Mais la communauté juive considère cette violence comme un prix modeste à payer au vu du bénéfice que représenteront la destruction ultime de la population européenne autochtone.

Les Juifs se sentent plus en sécurité parmi les musulmans que parmi les Européens. Par conséquent, les Juifs ne pensent pas qu'il soit dans leur intérêt de s'allier avec des nationalistes européens pour résister à l'immigration musulmane en Europe. Mais même si c'était dans leur intérêt, cela ne serait peut-être pas suffisant pour modifier la politique juive. Après tout, il se peut que les Juifs haïssent les Blancs davantage qu'ils ne s'aiment eux-même.

C'est peut-être une erreur d'attribuer trop de rationalité aux Juifs. Le pouvoir juif est probablement moins le produit de calculs rationnels que la répétition irrationnelle et compulsive d'un ensemble de stratégies évolutives visant à obtenir la domination sur d'autres groupes. Si ces stratégies sont appliquées par réflexe plutôt que rationnellement, il faut s'attendre à ce que les Juifs continuent à les appliquer même lorsqu'elles deviennent contre-productives. Telle a été de fait, la constante juive pendant des siècles. Les Juifs se sont continuellement élevés à des positions de richesse, de pouvoir et d'influence. Mais ils ont tendance à pousser à bout leur population-hôtes ce qui conduit à des réactions brutales et soudaines et à de terribles revers de fortune [Malheureusement les pertes ont toujours été plus importantes chez les Blancs que chez les Sémites de religion juive. Durant la seconde guerre mondiale 1,5 million de Juifs ont été tué par les Allemands (estimation de l'ancien résistant socialiste Paul Rassinier). Alors que rien qu'en Ukraine, 7 millions de Blancs ont été assassinés par le régime judéo-bolchevique.]. On ne peut pas conduire une voiture qui n'a pas de freins : or les Juifs n'ont pas de freins. 

source : http://www.counter-currents.com/2011/08/white-nationalism-jewish-nationalism/

vendredi 12 août 2016

Roger Lambelin - Les Protocoles des sages de Sion


Roger Lambelin a parfaitement démontré la véracité des Protocoles lorsqu'il écrivit "Le règnes d'Israël chez les Anglo-Saxons" et "L'impérialisme d'Israël"



En s'appuyant sur l'étude des Protocoles, Roger Lambelin a écrit en 1921 et en 1924 deux livres tellement prophétiques sur le sionisme, qu'ils sont toujours d'actualité !

Malheureusement aujourd'hui les théories conspirationnistes ne servent plus qu'à innocenter les musulmans de tous leurs crimes. Alors que les Protocoles sont parfaitement conforment au projet juif appelé également nouvel ordre mondial : http://www.dailymotion.com/video/xwl77a_j-attali-jerusalem-capitale-d-un-gouvernement-mondial_news


A noter, dans sa traduction des Protocoles, Roger Lambelin a traduit les mots "goy" et "goyim" (non-juifs) par chrétiens : http://www.histoireebook.com/index.php?post/2012/04/28/Lambelin-Roger-Protocoles-des-sages-de-Sion

Alain Soral : « Les musulmans vont sauver la France ! »

     

Alain Soral a déshonoré l'antisémitisme. Il a fait passer tous les antisémites 
pour des traîtres à leur race !

Afrique, l'explosion démographique (Bernard Lugan)

Les organisations anti-blanches (action contre la faim, secours catholique,
SOS racisme, SOS Méditerranée...) devront être dissoutes.


Le seul moyen pour le continent africain de survivre à la catastrophe démographique c'est subordonner toutes les politiques d'aides et subventions au planning familial, estime le spécialiste de l'Afrique Bernard Lugan.

Dans les années 1950-1960 la population de tout le continent africain était de +/-275 millions d’habitants, soit 9% de la population mondiale. Dans les années 1990 les Africains étaient 640 millions et ils totalisaient alors 12% de la population mondiale. Dans les années 2050, ils seront entre 2 et 3 milliards (dont 90% au Sud du Sahara), soit 25% de la population du globe, puis 4,2 milliards en 2100, soit 1/3 de la population mondiale. En 2050, 40% des naissances mondiales seront africaines, ce qui, ajouté à la baisse de la mortalité, va conduire à une inéluctable catastrophe.

Avec un taux de fécondité variant entre 3 et 4,8 enfants par femme, l'Afrique voit sa population augmenter de 3% par an, ce qui entraîne un doublement tous les 20 ans. Nous sommes en présence d'une exception africaine car partout ailleurs dans le monde, la tendance a été inversée. L’apogée de la démographie mondiale a ainsi été atteint dans les années 1970 avec un taux de 2,1% d’augmentation annuelle. Puis le taux d’accroissement a baissé à 1,7% dans la décennie 1990, Asie incluse. L’Afrique n’a pas suivi ce mouvement.

Les projections actuelles de population africaine partent cependant du postulat de la baisse de l’ISF (Indice synthétique de fécondité) qui permet d’évaluer le nombre d’enfants mis au monde par une femme en age de procréer. Toutes ces données postulent une baisse de 50% de l’ISF africain en 30 ans. Dans la décennie 1990, il était de 6,7 enfants par femme et il est postulé qu’il baissera à 3,4 en 2020. Les experts peuvent ainsi annoncer que lcet indice passera à 2,1% en 2020. Or, il s’agit d’un postulat qui, pour le moment, ne semble pas se vérifier. Depuis la fin de la seconde moitié de la décennie 1990, l’ISF a certes très légèrement baissé au Kenya ou au Zimbabwe, mais dans le même temps il a augmenté en Ethiopie, au Mali et en RCA, passant respectivement de 6 à 7,5 ; de 6 à 7 et de 5 à 6. Quant à la Somalie on y compte 6,4 enfants par femme et 6,1 en RDC.

Le cas du Sahel est particulièrement parlant. Voilà en effet une région incapable de nourrir ses habitants et où la population double quasiment tous les 20 ans en raison d'un accroissement de 3,9% par an et une moyenne de 7,6 enfants par femme. En 2040, cette région fragile, en voie de désertification et aux ressources plus que limitées, devra ainsi faire vivre plus de 150 millions d’habitants. Cette explosion démographique a pour conséquence un phénomène d’extension des terres arables aux dépens des pâturages, d’où des conflits entre populations, une surexploitation des puits et leur tarissement.

L’exemple du Niger illustre la catastrophe annoncée. Dans un entretien à  Jeune Afrique en date du 28 décembre 2014, le président nigérien Mamadou Issoufou a ainsi révélé un sondage proprement effarant réalisé parmi la population de son pays qui montre que les Nigériennes souhaitent avoir 9 enfants et leurs maris 11. Le Niger, pays désertique qui a un taux de fécondité de 7,1 enfants par femme comptait 3 millions d’habitants en 1960 ; il en aura 40 en 2040 et 60 en 2050.

Dans le nord du continent, l’Algérie constitue également un cas particulier car s’y produit  un retour en arrière démographique. Le programme de planification familiale avait en effet permis d’y faire baisser l’indice synthétique de fécondité de 4,5 enfants par femme en 1990 à 2,8 en 2008. Or, signe de la ré-islamisation du pays, en 2014, l’ISF y a rebondi à 3,03. Résultat, en 2016 la population algérienne est de 40 millions d’habitants en ne comptant toutefois que les seuls résidents. Pour mémoire, en 1830 elle était estimée à 1 million.

Comme l’écrivait fort justement Michel Jobert, ancien ministre français des Affaires étrangères : «Dès que le taux de croissance démographique est égal ou supérieur au taux de croissance économique, on le sait bien maintenant, le fameux «développement» devient impossible. Un exemple : si la France avait conservé sa fécondité du XVIIIe siècle, elle aurait aujourd'hui 437 millions d'habitants !».

Résultat de cette effarante progression démographique, l'Afrique qui était autosuffisante et exportait des aliments en 1960 ne l’est plus aujourd’hui. En 1980, elle en importait 11 millions de tonnes. En 1995, c'est de 45 millions de tonnes dont elle eut besoin. En 2002, trente pays africains sur 52 connurent une crise alimentaire permanente et 30 millions d'Africains eurent besoin d’une aide alimentaire, chiffre qui  bondit à 135 millions en 2007. En 2010, 30 pays africains connurent la disette et en 2015, plus de 25% de la population, soit environ 250 millions d’Africains étaient sous-alimentés (PNUD,2015).

Et pourtant, depuis 1960, la production agricole africaine a augmenté de 45% ; mais, comme dans le même temps, les naissances progressèrent de plus de 110%, nous sommes en situation de grand écart. Le futur des Africains sera donc tragique car, un jour ou l’autre, des accidents climatiques majeurs affecteront les productions mondiales de blé et autres céréales, entraînant pénurie, flambée des cours, émeutes et famines. Les pays africains qui ne disposeront alors pas des moyens leur permettant d’acheter de quoi nourrir leurs populations connaîtront des situations explosives.

La crise démographique est en plus aggravée par l’urbanisation qui vide l’Afrique de ses agriculteurs pour en faire des consommateurs urbains. De plus, l’urbanisation n’a pas entraîné de baisse notable et significative de la fécondité. Le taux d'urbanisation africain qui était de 14% en 1950 est passé à 40% en 2013 et il sera supérieur à 60% en 2050. L'Afrique sera alors un continent urbain, univers de bidonvilles constituant autant de pôles de pauvreté et de violence. D'ici à 2050, l'Afrique comptera ainsi entre 300 et 500 millions de citadins de plus, une partie par accroissement naturel, l'essentiel à la suite de l'exode rural. Toutes les politiques de développement seront alors réduites à néant.

En plus d'être suicidaire, l'effarante démographie africaine est également crisogène car, tôt ou tard se posera la question de la lutte pour l'espace, ce qui provoquera des conflits. Dès à présent, la pression démographique explique l’amplification de certains conflits ethniques traditionnels, comme au Kenya ou dans le Sahel.

Face à cette réalité, le pessimisme est de rigueur car tout a déjà été tenté en matière de développement. En vain, car toutes les politiques de développement ont échoué d’abord parce la démographie va plus vite que tous les projets, tous les programmes, toutes les aides.


Cet article ne vise pas à démoraliser mes lecteurs. Il est diffusé sur ce blog pour convaincre les Blancs de se doter d'une religion raciale avant qu'il ne soit trop tard. La pitié, la charité et l'amour de l'étranger (du non-Blanc) doivent être remplacés par des valeurs conformes aux Lois de la Nature.

lundi 8 août 2016

Soumission, émigration ou résistance ?

Justin Trudeau 23e Premier ministre du Canada. Fils du traître Pierre Trudeau.


Face à la gravité exceptionnelle de la situation dans laquelle nous nous trouvons, il n'y a que 3 options :

1 - Se soumettre. Traduit en français le mot "islam" signifie soumission, soumission à Allah. Les dj.ihadistes se servent de l'islam pour assouvir leur haine du Blanc et pour nous soumettre.

Koen Geens (ministre de la justice belge) se soumettant à l’imam Mohamed Tojgani 
de la mosquée_salafiste d'Al Khalil (Molenbeek).


Le dernier roman de Michel Houellebecq décrit assez bien cette soumission. Après chaque att.entat nous nous soumettons un peu plus. Charlie Hebdo n'ose plus caricaturer le prophète Mahomet et l'idée de transformer les églises en mosquées a été lancée aprés les att.entats de Paris.

2 - Émigrer en Roumanie. Ou dans un autre pays de Race Blanche d'Europe de l'Est. Certains Blancs parlent également d'une émigration en Argentine ou au Chili, là où la Race Blanche a été plus ou moins préservée.

Vivre dans un pays de Race Blanche (Sibiu - Roumanie).

C'est une solution à moyen terme, tôt ou tard l'expansion africaine s'étendra au reste du monde blanc. Si la Russie ne se dote pas d'une religion raciale, elle ressemblera un jour à la France. On l'a vu avec l'Algérie, à chaque fois que l'homme Blanc a fait un pas en arrière, l'ennemi racial en a fait deux en avant.

3 - La guerre raciale. L'extrême droite française n'est pas prête pour cette option. L'invasion-immigration originaire du tiers-monde s'est aggravée de jour en jour, de semaine en semaine, de mois en mois durant des décennies. Et le discours de l'extrême droite s'est en même temps toujours ramolli ! Pourtant dans la Nature, toutes les espèces luttent pour leur survie, toutes sauf une : LA RACE BLANCHE !!!


dimanche 7 août 2016

Donald Trump sur l'immigration : "Nous avons affaire à des animaux"


“Nous laissons entrer des gens qui viennent de pays terr.oristes et qui ne devraient pas en avoir le droit, car nous ne pouvons pas les contrôler”, a dit Donald Trump. “Nous ne savons rien d'eux, cela pourrait être le plus grand cheval de Troie de tous les temps”.

Donald Trump veut durcir les conditions d'entrée des "Français" aux Etats-Unis.

Pour convaincre les électeurs, Donald Trump n’a pas été avare en exemples. Il a cité l'affaire d'un étudiant marocain arrêté aux Etats-Unis pour un projet d'attentat, puis le cas d'un réfugié ouzbek poursuivi pour avoir cherché à former des recrues à la fabrication de bombes. “Nous avons affaire à des animaux”, a lâché Donald Trump. Le candidat a également parlé des arrestations ou de condamnations de personnes originaires de Syrie, de Somalie, d'Afghanistan, des Philippines, d'Irak, du Pakistan et du Yémen. Il a rappelé l'existence d'une filière djihadiste au sein de la communauté somalienne du Minnesota. Il a enfin, pour enfoncer le clou, regretté que les Etats-Unis aient accueilli comme réfugiés les frères Tsarnaev, responsables de l'attentat de Boston en 2013.

“Vous avez le choix entre être intelligent, rusé et dur ou être très, très bête et aveugle”, a déclaré Donald Trump. “Hillary Clinton veut en accueillir par centaines de milliers”, a-t-il conclu.

A Menton les "migrants" forcent la "frontière" en plein état d'urgence

   

       
Ils viennent féconder nos filles !

La plupart de ces nègres comptent améliorer leur patrimoine génétique en se métissant avec nous ! Le métissage est une évolution pour les nègres; mais une involution pour la Race Blanche.
 

Combien sont-ils ?

     

Combien sont-ils aujourd'hui ? Certains avancent des chiffres terribles : 1/3 de la population française ne serait plus de Race Blanche, soit 20 à 25 millions de "personnes". Pour Paris et sa région, 70% des nouveau-nés ne seraient pas de Race Blanche (dans 15 ans ce chiffre devrait passer à 90%) ! 

Si ces chiffres sont confirmés. Il nous reste peu de temps pour gagner la guerre raciale en cours.

Adolf Hitler (1889-1945)


L'Histoire nous dira bientôt si Adolf Hitler était la dernière opportunité 
qui aurait permis de sauver la Race Blanche.

 

La gauchiste allemande violée par 3 "migrants" a peur de l'amalgame

 


Certains cas sont incurables.

samedi 6 août 2016

L'Eglise de la Créativité, les 3 conditions nécessaires à notre succès

La Révolution des valeurs par la Religion.


1er condition : LA DOCTRINE

La doctrine est la première condition nécessaire à la survie de la Race Blanche. Notre doctrine religieuse - LA CRÉATIVITÉ - est entièrement consacrée à la survie, à l'expansion et à l'amélioration de la Race Blanche. Un mouvement politique ou religieux qui n'a pas de doctrine navigue à vue sans cap. Il faut définir dès le départ notre vision du monde et notre objectif, sans quoi toute action est dénuée de sens.

2ème condition : LE / LA CHEF


Pour porter cette doctrine, il faut un chef charismatique. La meilleure des doctrines religieuses (la nôtre) ne pourra pas décoller si elle n'a pas un Pontifex Maximus de haute valeur pour l'incarner.


3ème condition : DES ADEPTES DE QUALITÉ


La troisième condition nécessaire au succès de notre mouvement religieux est la qualité de nos adeptes (les Créateurs). On ne peut pas fonder la religion de la Race Blanche qu'avec des skinheads ! L'addition des talents entraînera les meilleurs éléments de notre race à nous rejoindre.

-W-

L'Eglise de la Créativité n'a jamais été en mesure de cumuler ces trois conditions. Ben Klassen a rempli sa mission, il a offert à la Race Blanche la religion de son salut : LA CRÉATIVITÉ. Malheureusement il n'a jamais trouvé, de son vivant, le chef capable de porter notre doctrine religieuse. L'Eglise de la Créativité a atteint les deux premières conditions de son succès avec l'arrivée de Matt Hale.

Matt Hale a dirigé l'Eglise (mondiale) du Créateur de 1996 à 2002, avec un certain talent. Les Juifs d'Amérique ont alors tout fait pour se débarrasser de lui. (((Ils))) ont utilisé leur justice pour le faire condamner pour un crime qu'il n'a ni commis, ni commandité !



En 2005, Matt Hale a été condamné à 40 années d'emprisonnement, alors qu'il n'y a aucun lien entre lui et l'assassinat de la juge Lefkow ! Aujourd'hui notre Eglise est divisée (The Creativity movement / Creativity Alliance) et elle est retombée (temporairement) aux mains des skinheads. Mais il nous reste l'essentiel, LA DOCTRINE RELIGIEUSE DE BEN KLASSEN et nos 3 livres sacrés :


L'idée selon laquelle il n'y a qu'une seule espèce humaine est fausse


"Les agglomérations humaines répandues sur divers points du globe ont été classées en un certain nombre de groupes auxquels on a donné le nom de races. Ce terme impliquait autrefois qu'il existait entre les groupes humains désignés sous ce titre des différences moins grandes que celles constatées entre les groupes d'animaux désignés sous le nom d'espèces. Mais les progrès de la science moderne ayant prouvé que les diverses races d'hommes sont séparées par des caractères aussi profonds que ceux qui distinguent les espèces animales voisines, il faut considérer aujourd'hui le mot race lorsqu'on l'applique à l'homme comme synonyme du mot espèce.

On peut définir très simplement le sens des termes race ou espèce humaine, en disant qu'ils désignent des agglomérations d'individus possédant un ensemble de caractères communs se transmettant régulièrement par l'hérédité".

C'est pour cette raison que Ben Klassen utilise indifféremment le mot espèce ou le mot race.

Guillaume Faye - Après l'atten.tat de Nice

      

Une analyse de qualité (mais partielle) de la situation actuelle par Guillaume Faye. Malheureusement Guillaume Faye n'a jamais eu le courage de dénoncer les véritables architectes de la destruction de la Race Blanche - à savoir les Juifs.

Pour analyser correctement la situation, il faut faire une synthèse entre Guillaume Faye et Hervé Ryssen.

Atten.tat de Nice : des bébés pillés

     



jeudi 4 août 2016

Attaque au couteau de Londres : l'agresseur est norvégien...


Un Norvégien d'origine somalienne !!!


L'homme [dont on nous cache l'identité] qui a tué une femme mercredi soir dans le centre de Londres est un Norvégien d'origine somalienne, a indiqué la police. Celle-ci ne dispose d'aucun élément suggérant un acte de terrorisme [pourtant l'auteur de cet acte de terreur est certainement musulman (99,8 % à 100 % des Somaliens sont musulmans.)]. La sexagénaire tuée était une citoyenne américaine.

Cinq autres personnes ont été blessées: elles sont de nationalités australienne, américaine, israélienne et britannique. Deux des blessés restaient hospitalisés jeudi matin.

L'agression s'est produite mercredi soir à Russell Square, un jardin public du quartier de Bloomsbury proche du British Museum. L'agresseur, jeune homme de 19 ans [le journaliste a deux fonctions : cacher la vérité ou la travestir], a été maîtrisé au moyen d'un pistolet à impulsion électrique Taser. Il pourrait souffrir de problèmes mentaux, a indiqué la police [gouvernementale].
 

La France n'a jamais été autant divisée

Hommage au père Hamel vs Amada Traoré.

 Il suffit d'une étincelle pour que tout explose !


lundi 1 août 2016

L'attentat de Nice serait une opération du Mossad (théorie complotiste)


Le camion de Nice était conduit par un robot téléguidé depuis Tel Aviv. Ensuite des agents du Mossad ont placé le cadavre d'un arabe à l'intérieur du camion pour incriminer la communauté musulmane afin de briser le vivre ensemble et provoquer une guerre civile favorable à Israël.

C'est en gros ce que dit Alain Soral sur son site égalité (avec les nègres) et réconciliation (avec les bougnoules) : http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-Heure-la-plus-sombre-no45-Emission-du-25-juillet-2016-40608.html

Selon l'express le grand remplacement est une théorie complotiste ...

... NON C'EST UN FAIT PARFAITEMENT VÉRIFIABLE, 
il suffit d'avoir des yeux pour voir !

 Paris - Havre Caumartin 1960.

 LE PARIS D'AUJOURD'HUI A-T-IL TOUJOURS CE VISAGE ?

 

Le pape appelle les jeunes à se rebeller contre "ceux qui refusent le changement" de population


Ils étaient quelque 600.000 pèlerins, selon la police, à écouter et acclamer le pape dans la plaine de Blonia à Cracovie ce jeudi, dans le cadre des journées mondiales de la jeunesse . A cette occasion, François a parlé de changement et est notamment revenu sur la crise migratoire, déjà évoquée devant les autorités polonaises la veille, disant qu'"un coeur miséricordieux sait être un refuge pour celui qui n'a jamais eu une maison ou l'a perdue" et "s'ouvre pour accueillir le réfugié et le migrant".

"Avez-vous la force de vous opposer à ceux qui ne veulent pas que les choses changent ?", a-t-il demandé aux jeunes, avant de les inciter énergiquement à crier plus fort leur réponse, connue d'avance. "Avez-vous la capacité de rêver ?", a-t-il lancé dans un passage apparemment inspiré par le célèbre discours de Martin Luther King. "Quand un coeur est capable de rêver, il est capable de miséricorde".


Une migrante érythréenne se plaint des conditions d'accueil en Europe

              

 Quelqu'un peut-il expliquer à cette guenon que nous lui devons rien, 
                                                             ABSOLUMENT RIEN !