dimanche 31 décembre 2017

Soutenez Didi 18


Valérie Devon fait un travail extraordinaire de traduction, même si on aurait préféré qu'elle traduise les livres de Ben Klassen. 

N'hésitez pas à acheter ses traductions sur lulu : http://www.lulu.com/spotlight/didi18
Ou faites un don via Paypal sur : http://ungraindesable.the-savoisien.com/

samedi 30 décembre 2017

En 2017, Alain de Benoist a voté Mélenchon au premier tour


Sur buzzfeed, Alain de Benoist se dit aujourd'hui plus proche de la gauche que de la droite. Et il dit qu'il aurait voté pour Bernie Sanders lors des élections américaines de 2016. Son premier choix aux élections françaises était le candidat de gauche Jean-Luc Mélenchon. Il rejette tout lien entre sa nouvelle droite et l'alt-droite qui soutenait Donald Trump.

"Peut-être que les gens me considèrent comme leur père spirituel, mais je ne les considère pas comme mes fils spirituels", a-t-il déclaré.


L'extrême droite française est la plus antiraciste du monde, l'idée qu'elle puisse répandre ses idées (son poison) hors de France a de quoi nous inquiéter. Que les Blancs de France disparaissent à cause de leur antiracisme est une chose (Alain de Benoist est antiraciste depuis 1967-68), mais qu'ils entrainent dans leur chute d'autres peuples de Race Blanche est révoltant ! 

"Dans 100 ans, les Français seront une attraction de zoo."
Une prédiction national-socialiste des années 30.

Depuis 1945, la France ne produit plus rien de valable : valable dans le sens, utile à la Race Blanche. Voilà pourquoi il faut éviter les intellectuels français de droite. Citons par exemple Dominique Venner, ce proche du GRECE, qui n'a jamais eu le courage de dénoncer le rôle des juifs sous le communisme (*) ! 

Ces lâches ne sortiront jamais de leur petit confort bourgeois, ils sont une malédiction pour la Race Blanche.

 RAHOWA!

(*) Lire sur ce sujet le livre d'Anne Kling, Révolutionnaires juifs : http://www.balderexlibris.com/index.php?post/Kling-Anne-Revolutionnaires-juifs

"L'avenir de l'Europe passe par l'Afrique"

     

C'est ce que déclare (((Bernard Guetta))) sur challenges, article réservé aux abonnés : https://www.challenges.fr/monde/afrique/face-aux-etats-unis-et-a-la-chine-l-avenir-de-l-europe-passe-par-l-afrique_516340 

Alain de Benoist disait la même chose dans les années 80.

Les "nationalistes blancs" qui souhaitent s'allier aux asiates contre les afro-maghrébins commettent la même erreur aujourd'hui. Entre la Chine et l'Europe, il n'y a que la Russie qui nous protège. L'union de la Race Blanche (largement minoritaire sur terre) est une nécessité vitale.

Suède : l’âge de la retraite devrait être repoussé pour payer la politique d’immigration


BREITBART - L’augmentation des coûts de la croissance démographique en Suède, presque exclusivement due aux migrations massives, a obligé le gouvernement à envisager sérieusement de relever l’âge national de la retraite pour couvrir les coûts supplémentaires.

Magdalena Andersson, ministre des Finances du parti socialiste suédois, a annoncé que l’âge de la retraite serait probablement relevé dans un proche avenir afin de compenser l’augmentation des coûts sociaux, rapporte le journal suédois Expressen.

« Si l’on considère tous ceux qui commencent à travailler à 30 ans, il devrait y avoir possibilité de travailler après 65 ans », a déclaré Andersson.

La ministre a fait ses remarques à la suite d’un rapport économique du conseil des autorités locales et départementales (SKL) publié plus tôt cette semaine. Le rapport affirme que l’État providence croîtrait plus vite que les recettes fiscales en raison de l’augmentation spectaculaire de la population suédoise.

En raison de l’afflux de migrants pendant la crise migratoire et du taux de natalité croissant de la Suède, la population du pays s’y est développée plus rapidement que presque tous les autres pays européens.


Val-de-Marne : ces couples qui hébergent des "réfugiés"


LE PARISIEN - Espérance et Luc, famille d’accueil du réseau « Welcome », ont ouvert leur porte à Mamadou, un réfugié guinéen de 27 ans.

« Les deux premiers jours, j’ai beaucoup dormi. C’est comme si toute la fatigue remontait », se souvient Mamadou. Après six mois de voyage pour fuir les menaces de mort dans sa Guinée natale, ce réfugié de 27 ans a enfin retrouvé la sérénité. Même s’il partage le toit de parfaits inconnus. Espérance et Luc, membres du réseau de familles « Welcome », lui ont ouvert leur porte le 13 décembre à L’Haÿ-les-Roses.

« C’était un mercredi », brandit le jeune Peul qui n’oublie rien de ses mois d’errance. Depuis, il cumule les découvertes : le micro-ondes, les pantoufles — « premier cadeau d’Espérance » —, et surtout Noël. « Quatre heures à table ! », sourit-il encore impressionné. C’est aussi ça, le « mode de vie à la française ».

La maitresse de maison semble très satisfaite.

« Je suis francophone. Je me disais qu’une fois en France, je pourrais poser mes problèmes », explique Mamadou. La réalité douchera ses ardeurs dès la sortie de Montparnasse le 9 septembre. Il n’imaginait pas qu’il y avait « tant de gens à la rue ». C’est maintenant le 115 et, à défaut, la chaleur du RER « jusqu’au terminus », qui attendent l’exilé. Welcome a été sa chance.

Mamadou a donc posé son sac à dos dans un pavillon discret. Celui où Espérance et Luc ont élevé leurs trois enfants. « Bourlingueurs » de la première heure, l’enseignante de 58 ans et le juriste de 61 ans ont ressenti le besoin de « garder une fidélité à [leurs] croyances de l’époque » en allant au-delà des dons et des cours d’alphabétisation. Ils ont découvert Welcome par le biais de leur paroisse.

Cocufié par un nègre !

Héberger Mamadou, comme Guerghis arrivé d’Erythrée avant lui, « c’est une goutte d’eau », estime le couple. « Si on peut juste offrir un peu de bonheur… » Eux s’estimeront comblés le jour où le jeune Guinéen recevra ses papiers. « Il est débrouillard », glisse Espérance, confiante. Mais d’ici là, d’autres familles d’accueil auront pris le relais.

Fondé par le Service fésuite des réfugiés, « Welcome » existe en France depuis 2009. C’est Monseigneur Santier, évêque de Créteil, qui a fondé sa déclinaison val-de-marnaise début 2017. Le diacre François Demaison est chargé de coordonner ce réseau.


Palerme accueille la poupée noire de l’enfant Jésus

     

J'appelle mes frères de Race Blanche à rejoindre la vraie religion, l'Eglise des Créateurs : http://creativitymovement.net/

mardi 26 décembre 2017

Homélie de Noël, le pape affirme que Marie et Joseph étaient « des migrants »


LE PARISIEN - Dans sa traditionnelle homélie de la veillée de Noël, le pape François a rappelé que selon l’Evangile Marie et Joseph étaient « des migrants ».

Le pape François a dénoncé dimanche le drame des migrants de la planète, souvent « expulsés de leurs terres » par des dirigeants prêts à « verser du sang innocent », dans une homélie de Noël appelant à « l’hospitalité ».

L’Argentin Jorge Bergoglio, lui même petit-fils de migrants italiens, a fait du sort des réfugiés l’un des thèmes fondamentaux de son pontificat entamé voici près de cinq ans. Dans sa traditionnelle homélie de la veillée de Noël – célébration pour les chrétiens de la nuit de naissance de Jésus de Nazareth -, le pape a rappelé que selon l’Evangile Marie et Joseph étaient en fuite en raison d’un décret romain. […]

Dans sa traditionnelle homélie de la veillée de Noël, le pape François a rappelé que selon l’Evangile Marie et Joseph étaient «des migrants».

Le pape François a dénoncé dimanche le drame des migrants de la planète, souvent «expulsés de leurs terres» par des dirigeants prêts à «verser du sang innocent», dans une homélie de Noël appelant à «l’hospitalité».

L’Argentin Jorge Bergoglio, lui même petit-fils de migrants italiens, a fait du sort des réfugiés l’un des thèmes fondamentaux de son pontificat entamé voici près de cinq ans. Dans sa traditionnelle homélie de la veillée de Noël – célébration pour les chrétiens de la nuit de naissance de Jésus de Nazareth -, le pape a rappelé que selon l’Evangile Marie et Joseph étaient en fuite en raison d’un décret romain. […]

L’enfant Jésus est né dans une étable à Bethléem, « une terre où il n’y avait pas de place » pour ses parents en fuite, a dit le pape, avant d’ajouter que Dieu donne à tous « un document de citoyenneté ». 


Le jour où j'ai découvert La Créativité, ma religion raciale, j'ai trouvé l'antichristianisme de Ben Klassen excessif. Bien sur, étant nous-mêmes porteurs d'une nouvelle religion, nous devions dénoncer l'ancienne religion des Blancs (le christianisme). Mais lorsque Ben Klassen plaçait sur le même plan la nocivité des juifs et le christianisme, j'étais dubitatif.

Avec le pape François tous mes doutes se sont envolés. Le pape François incarne le vrai christianisme. Vatican II n'est que l'aboutissement d'un christianisme dépaganisé. L'ancien christianisme (celui des croisades) était animé par un paganisme guerrier. Les croisés étaient des pagano-chrétiens. Avec le temps, le pagano-christianisme s'est de plus en plus christianisé (enjuivé). On peut dire du judéo-christianisme d'aujourd'hui, qu'il a retrouvé son identité originelle (les premiers chrétiens étaient tous des juifs).

François est le pape des juifs, il est le pape de l'amour de l'Autre - de celui qui est étranger. Voilà pourquoi cette religion antinaturelle (qui violent toutes les lois de la nature) doit être achevée.

RAHOWA!


Invasion : pour les évêques, la France « peut et doit faire plus »


LE PARISIEN - La France « peut et doit faire plus » pour les migrants, déclare le président de la conférence des évêques de France, Mgr Georges Pontier, dans un entretien à paraître dimanche dans La Provence.

« Dire qu’on ne peut accueillir tout le monde est exagéré, car ce n’est pas la réalité et c’est inhumain », ajoute l’archevêque de Marseille, chef de file des évêques français.

 « On peut accueillir plus de monde », soutient Mgr Pontier dans la Provence. « Quand on a un frère, une soeur, qui est dans le besoin, le premier devoir d’un chrétien est de lui ouvrir les portes », ajoute-t-il.

« Je sais bien qu’on va me reprocher ma naïveté, me dire qu’il y a des migrants qui viennent avec de mauvaises intentions. Mais ce n’est pas parce que quelques-uns posent problème qu’il faut fermer notre coeur », poursuit-il.


Yule et Festum Album


SNOWBAY - En 2002, Matt Hale qui était alors Pontifex Maximus de l’Église du Créateur instaura le Festum Album comme une célébration annuelle de la Race Blanche.

L’idée de départ est très simple : toutes les communautés raciales aux États-Unis bénéficiaient d’une période de fêtes célébrant leur unité et leur fierté d’appartenance. Toutes les communautés sauf la communauté Blanche. C’est ainsi que Matt Hale décida de créer le Festum Album, le festival Blanc qui corrigeait ce manque et comblait un vide. La date n’a évidemment pas été choisie au hasard et correspond au calendrier des anciennes fêtes païennes, plus tard copiées et corrompues par le christianisme. Le Festum Album est un moyen de montrer sa fierté ethnique blanche et de se retrouver avec sa famille et ses amis autour dune célébration commune.

Dans la vision de Matt Hale, cette fête avait pour objectif de devenir la plus importante célébrée au niveau mondial dans les communautés blanches et devait contrebalancer les fêtes juives (Hanukkah) et nègres (Kwanza) auxquels des élus participent souvent aux États-Unis et qui donnent lieu à des manifestations populaires sur la voie publique. Bien entendu, il existe la période de Noël qui peut être considérée comme une fête pour les Blancs, mais en tant que Créateurs, il n’est pas question pour nous de commémorer la soi-disant naissance de Jésus-Christ et de la religion chrétienne puisque c’est cette religion qui nous a divisé durant des siècles entre sectateurs de différentes branches (catholiques, luthériens, évangéliques, anglicans, mormons, etc…) et ayant été la cause de plusieurs guerres et massacres. Le christianisme est devenu une véritable usine à négrophilie, si bien qu’aujourd’hui Noël est devenu une célébration comme une autre du multi-culturalisme si cher à nos élites. Les Créateurs ont besoin de leur propre période de fête, qui marque la fierté raciale et l’appartenance à la l’Église du Créateur.

Yule est le nom de la fête païenne qui était célébrée partout en Europe sous diverses formes avant l’implantation du christianisme et, comme chacun sait, de l’imposition de la Nativité de Jésus-Christ pour remplacer les anciennes croyances. Il est laissé au choix du Créateur de célébrer ou non Yule.

Le Festum Album quant à lui est organisé sur 7 jours du 26 décembre au 1er Janvier et chaque jour à sa propre signification et symbolisme. Les jours de célébration sont répartis comme suit ...


Jean-Pierre n'était pas juif


FRANCE 3 - Un véritable déchainement de violences. Le 21 octobre 2013 au matin, le corps mutilé de Jean-Pierre Merlot, 63 ans est retrouvé son domicile, rue du rond Buisson.

Le sexagénaire a subi des coups d’une rare barbarie. L’autopsie a révélé des côtes cassées, de multiples fractures, des hématomes et des plaies jusqu’à l’os causées par un instrument de type tournevis. Il est décédé d’un arrêt cardiaque consécutif au stress enduré durant les violences.

Jean-Pierre Merlot fréquentait depuis des années les salles de ventes. Il y achetait du matériel d’hôtellerie et de restauration, qu’il revendait ensuite. Il avait chez lui 50.000 euros d’économie en liquide qui ont disparu. Son domicile a été mis à sac.

Ali Kaabouche et son avocat.

L’enquête a révélé que trois hommes étaient impliqués. Un seul comparait devant la cour d’assises du Doubs. Ali Kaabouche 31 ans est poursuivi pour violences avec armes ayant entraîné la mort, mais également acte de tortures et de barbarie en réunion.

L’homme est connu de la justice. Il a déjà été condamné à 12 reprises pour des faits de violence.

source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/doubs/besancon/besancon-torture-brocanteur-proces-s-ouvre-devant-assises-du-doubs-1386981.html

En (((démocratie))) toutes les victimes n'ont pas la même valeur.  Notez la différence de traitement de ce meurtre barbare comparé au retentissement de l'affaire Halimi.

Commissaire UE : « l’immigration est notre nouvelle réalité, nous ne pourrons jamais l’arrêter »

Dimitris Avramopoulos, un nom à retenir.

BREITBART - Bruxelles a déclaré que les Européens doivent accepter l’immigration massive en provenance du tiers monde comme la « nouvelle norme », avertissant que ni les murs ni les politiques ne permettront à un morceau de l’UE de rester « homogène et sans immigration ».

« Il est temps d’affronter la vérité. Nous ne pouvons pas et ne pourrons jamais arrêter l’immigration », écrit Dimitris Avramopoulos, commissaire européen chargé de l’immigration, dans un article pour POLITICO publié lundi et intitulé « Les migrants sont là pour rester ».

L’Eurocrate y dit que « la mobilité humaine définira de plus en plus le XXIe siècle », et que l’immigration de masse est une question dans laquelle Bruxelles a engagé l’Europe « pour le long terme, en déclarant : « L’immigration est profondément liée à nos politiques en matière d’économie, de commerce, d’éducation et d’emploi – pour n’en citer que quelques-unes. »

 Le traitre est titulaire de nombreuses décorations.

Faisant référence aux migrants des pays les plus pauvres du monde qui se sont vus accorder le statut de réfugié en Europe, Avramopoulos a clairement indiqué que Bruxelles considère l’asile non pas comme un moyen d’offrir un répit temporaire à la guerre, mais plutôt comme une autre méthode de transplantation permanente des populations du tiers monde dans les pays de l’UE.

« Ils ont trouvé la sécurité en Europe, mais nous devons aussi veiller à ce qu’ils trouvent un foyer », écrit-il à propos des réfugiés, en insistant sur le fait que programmer les Européens à l’accueil de l’immigration de masse est « non seulement un impératif moral », mais aussi « un impératif économique et social pour notre continent vieillissant – et l’un des plus grands défis dans l’avenir proche ».

[...]

Le politicien grec a également loué une série d’articles de POLITICO qui accusent l’UE d’être « trop blanche », et dans lesquels l’union a été invitée à produire des mesures qui encourageraient le remplacement des Européens de souche par des « personnes de couleur » dans les emplois bruxellois.

Mais cela, a déclaré le commissaire à l’immigration, n’est pas « suffisant pour provoquer les changements dont nos sociétés ont besoin pour être prêtes à affronter les réalités du XXIe siècle ».

Avramopoulos, qui la semaine dernière a rejeté sans ambages la suggestion de Donald Tusk de supprimer le système controversé des quotas de migrants en le qualifiant d' »anti-européens », a ajouté pour être parfaitement clair qu’il pense qu’aucun coin de l’UE ne pourra échapper à l’immigration de masse.

« Il est naïf de penser que nos sociétés resteront homogènes et sans immigration si l’on érige des clôtures », lance-t-il, dans un paragraphe visant clairement les nations d’Europe centrale dont les dirigeants se sont battus contre l’imposition de l’immigration du tiers monde.

« Il ne serait pas sage de penser que l’immigration restera de l’autre côté de la Méditerranée, si notre seule solidarité est financière », poursuit-il. « Il serait idiot de penser que l’immigration disparaîtra en adoptant une rhétorique rigide. »

En fin de compte, nous devons tous être prêts à accepter l’immigration, la mobilité et la diversité comme nouvelle norme et à adapter nos politiques en conséquence.

« La seule façon de rendre nos politiques d’asile et d’immigration pérennes, c’est de commencer par changer collectivement notre façon de penser », conclut le commissaire à l’immigration.


dimanche 24 décembre 2017

Thomas Ferrier, intellectuel identitaire et européiste

     

Notez que Thomas Ferrier n'emploie jamais le mot JUIF, il est terrorisé à l'idée d'employer ce mot. L'européiste (qui développe des idées intéressantes sur le christianisme) reconnaît à de nombreuses reprises que les judéo-critiques méritent leur mort sociale. Evoquer la question juive, c'est selon Thomas Ferrier, violer les règles fixées par ceux dont il n'ose prononcer le nom (les judéens !?).

Réviser l'histoire écrite par les vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale c'est violer (((ces règles))) et vous devez (selon lui) en payer le prix !

La peur des juifs est courante chez les identitaires européistes, pour qui l'ennemi n'est pas le JUIF, mais le Blanc d'Amérique. 

Thomas Ferrier partage cette haine des Blancs d'Amérique, son logiciel antiaméricain (mais pas antijuif) n'a visiblement pas changé depuis l'élection de Donald Trump (qui est pourtant très favorable à Israël).

Thomas Ferrier rejette en bloc les travaux d'Hervé Ryssen, sans apporter le moindre argument. Comme on peut le voir dans cette vidéo, il est toujours aussi antinazi. Alors que Hitler était peut-être la dernière (*) chance donnée par l'Histoire pour maintenir la Race Blanche en Europe (je devrais dire sur terre) !

Thomas Ferrier est un homme intelligent, doté d'une grande culture historique. Mais visiblement, il a passé beaucoup trop de temps sur les bancs des universités "françaises". Le (((marxisme culturel))) porté par ses professeurs durant toutes ces années, ne lui a pas permis de se libérer totalement de la pensée juive (celle qui régit l'Europe des droits de l'homme, l'Europe du plus jamais ça).

L'européiste lorrain a des réflexions intéressantes sur l'athéisme. 

Nous autres Créateurs ne sommes pas athées, nous croyons que la vie a un sens. Nous croyons que la survie de notre espèce (de notre race) est le sens de notre vie. Nous croyons que cette planète revient de droit au chef-d'oeuvre de la nature, au summum de l'évolution : LA RACE BLANCHE. Nous croyons en l'amélioration naturelle de notre race, afin de faire cette planète (le seul endroit où nous vivrons) un paradis pour la Race Blanche et pour elle seule.

RAHOWA!

 (*) Il nous reste encore la Créativité, une religion raciale blanche fondée en 1973 par Ben Klassen. Une doctrine religieuse qui a su tirer profit des erreurs du passé (notamment du nationalisme étriqué d'Adolf Hitler).

Netflix et la BBC préparent une série sur la Guerre de Troie : voici la première image d’Achille, héros de la mythologie grecque


KONBINI - Netflix concocte en coulisses des séries alléchantes pour les années à venir. Parmi celles-ci, on trouve le péplum Troy: Fall of a City qui comme son nom l’indique, reviendra sur le conflit légendaire tiré de la mythologie grecque. Ce projet pharamineux découpé en huit parties est coproduit avec la BBC et prouve que la plateforme américaine cherche à diversifier son contenu original et dépoussiérer les vieux genres cinématographiques.

 Nos ennemis n'hésitent pas à falsifier l'Histoire.

La chaîne britannique a dévoilé les premières images de la série, où David Threlfall (Frank Gallagher dans Shameless) arbore une couronne troyenne. Il incarnera Priam, le roi de la cité à l’époque du conflit. Sur la deuxième photographie, on aperçoit en gros plan David Gyasi (Interstellar), qui revêt le casque du guerrier Achille. Un effort de diversité qui devrait faire jaser les historiens, même si le fils de Pélée et Thétis reste un héros légendaire et par définition sujet à interprétation.


Thal-Marmoutier (67) : les migrants sont arrivés au couvent

     

ALSACE ACTU - Chose prévue, chose faite. Les dizaines de migrants qui devaient emménager temporairement dans le couvent franciscain de Thal-Marmoutier sont bien arrivés. Leur hébergement est notamment financé par le programme européen FAMI ainsi que le ministère de l’Intérieur. Dans ce couvent, et contrairement à une grande majorité des migrants, il y aura surtout des familles.

Comme nous vous l’annoncions, 55 nouveaux venus viennent garnir l’immense couvent de 10 000m², occupé jusqu’alors par un peu plus d’une dizaine de sœurs franciscaines. Certains habitants de la commune étaient quelque peu inquiets de cette arrivée, notamment à cause des nombreux faits-divers liés aux migrants. Rappelons que ces migrants ne resteront que 4 mois dans le couvent, avant de céder leur place à d’autres, lorsque leur demande d’asile sera traitée.

Originaires pour la plupart de Syrie, du Tchad, du Soudan ou encore de Centre-Afrique, certains migrants pensent déjà à trouver du travail en France, afin de s’insérer dans la société.


Chaque semaine, chaque jour, le catholicisme se fait le complice de l'islamisation de l'Europe. En Italie l'église catholique cède des terrains aux musulmans pour la construction de mosquées : http://www.lanazione.it/firenze/cronaca/moschea-sesto-fiorentino-1.3606221

Fort heureusement, le catholicisme est moribond en Europe, il disparaîtra avec les derniers vieux élevés dans cette religion antinaturelle. Il nous reste peu de temps pour offrir à nos frères et soeurs de Race Blanche une religion de substitution. La mort du catholicisme est une excellente nouvelle pour la Race Blanche. Les Créateurs d'Europe doivent saisir cette opportunité pour diffuser la bonne parole, celle de Ben Klassen.

RAHOWA!

Hervé Berville (LREM) découvre en direct ce qu’est la « prime de Noël »

     

Ce nègre, qui visiblement ne pense qu'à sa gueule, est député !

Nagui et Christophe Dechavane révèlent leur origine juive

Il se faisait passer pour un Egyptien !

Invité dans Salut Les Terriens Dechavanne a parlé de sa maman, qui a vécu “dans le déni” et qui l’a appelé Christophe après la deuxième guerre mondiale. 

Quant à Nagui… C’est le Consistoire Israélite de Marseille qui le révèle sur sa page Facebook :

Nagui, le célèbre présentateur des émissions n’oubliez pas les paroles » « Taratata, » « n’oubliez pas votre brosse à dents », « Tout le monde veut prendre ma place, »sur le service public (France 2, France 3) a toujours été discret sur ses origines. On vient d’apprendre, avec surprise, l’origine juive de la star télévisuelle! Nagui Fam, est né à Alexandrie en Egypte.
   
Il est le fils ainé de Lofty Fam, gréco-Egyptien, docteur en lettres de l’Université de Paris et interprète auprès des Nations Unis. Sa maman, une Franco-Italienne juive Colette Teitelbaum, professeur de lettres classiques dont la famille paternelle est originaire de Dniepropetrovsk (Ukraine).
   
Selon la (Halacha) la loi juive, un enfant né de mère juive est automatiquement juif. Depuis que la communauté a eu connaissance, de cette indiscrétion, on imagine, que lorsqu’il apparaitra sur le petit écran, tous les téléspectateurs juifs, auront les yeux de Chimène pour Nagui, et ses nombreuses qualités, dont celle en particulier « d’être juif ».


Dans les années 80, c'est un certain Bernard-Henri Lévy qui se faisait passer pour un taliban en Afghanistan. 

Le juif peut dissimuler sa véritable identité sur de longues périodes, parfois durant toute une vie. Il se prétend plus Français que les Français en France, plus Allemand que les Allemands en Allemagne... 

Il trompe les goyim depuis des milliers d'années, cette tromperie se poursuit aujourd'hui avec Eric Zemmour, Alain Finkielkraut ou la juive Natacha Polony.


samedi 16 décembre 2017

Comment peut-on être Français ?

Comme le drapeau rouge des soviets, le drapeau tricolore n'est pas celui d'un pays, 
mais celui d'un régime idéologique : La République.

L'auteur de ce blog est ce qu'on appelle un Français de souche. Et pourtant, je ne me sens nullement Français, l'identité française est pour moi vide de sens. Je suis d'abord un Blanc (un Blanc francophone). Durant mon enfance et mon adolescence, j'ai grandi dans la culture dite américaine (en réalité juive), les films américains et les séries américaines, la musique anglo-saxonne...

Culturellement je suis d'extrême droite. Je me suis élevé en lisant Gobineau, Drumont, Louis-Ferdinand Céline, Urbain Gohier ou Roger Lambelin. Mes deux périodes historiques préférées sont la France antisémite du XIXeme siècle du marquis de Morès, et l'Allemagne national-socialiste d'Adolf Hitler.

J'ai découvert les penseurs d'extrême droite américains (racistes et antisémites) tardivement. Trop tardivement à mon goût, que de temps perdu dans le "combat culturel" : l'Europe des patries charnelles. Les défenseurs de l'Europe ont 75 ans de retard, l'Europe il fallait la faire dans la division Charlemagne, à la LVF, il est maintenant trop tard à l'heure de notre africanisation.

Les divisions nationales n'ont aucun sens d'un point de vue racial.

- Alors qu'est-ce qu'être Français en 2017 ?
- Je l'ignore.

Manuel Valls vous répondrait qu'être français c'est partager les valeurs de la maçonnerie : la liberté, l'égalité et la fraternité. D'autres vous diront que c'est d'avoir des ancêtres inscrits sur les monuments aux morts de la France... juive ! La France du franc-maçon Clemenceau et du juif Dreyfus; La France du franc-maçon Daladier et du juif Blum !

Etre Français ce serait partager un destin commun : avec les nègres et les bougnoules possesseurs d'une carte d'identité française comme la mienne !

Non décidément, être Français ne signifie plus rien.

Je suis de Race Blanche, nous sommes de Race Blanche. Notre identité est notre Race, elle sera également notre Religion. Sans quoi, nous finirons dans les égouts de l'Histoire.

RAHOWA!

La survie de la Race Blanche

La Bible de l'Homme Blanc (1973).

Nous croyons au pouvoir de la Religion. Ce qui a fonctionné pour la race juive, fonctionnera pour la Race Blanche au centuple. 

Les Blancs ne retrouveront la maîtrise de leur destinée que lorsqu'ils se seront dotés d'une religion raciale conforme à leurs intérêts.

La survie de la Race Blanche (1975) par Ben Klassen : https://pew.tube/user/EgliseduCreateur/tCdGl2q 

Racial Feeling - Christianisme et racialisme, même combat ?

Les curés bénissent le mélange des races.

Un christianisme identitaire ?

⧫ Fidèles au précepte "hors de l’Église, pas de salut", une identité chrétienne est revendiquée par bon nombre d'individus appartenant à la trop éclectique mouvance identitaire française, mais également européenne, où ceux-ci ne cessent de faire croire auprès des ignorants que seul le christianisme pourra sauver la France et l'Europe, car il constituerait, selon eux, le socle fondateur de notre civilisation, tant du point de vue matériel que spirituel. Quant est-il véritablement de cette affirmation présomptueuse au regard de l'histoire et du contenu doctrinal de cette religion importée de Judée ? Peut-on réellement associer les termes « identité », sous-entendu raciale, et « chrétienne » ?

⧫ La plupart des critiques exposées présentement valent pour le christianisme en général, sans distinction de chapelles, même si pour démontrer son caractère non-identitaire, je me suis référé au catholicisme étant donné qu'il fût prédominant en France et en Europe avec les appuis politiques dont il bénéficia pendant des siècles.

L'infaillibilité du Magistère Ordinaire et Universel.

⧫ Tout d'abord, il est important de comprendre le caractère infaillible du contenu doctrinal de l’Église Catholique et ce que cela implique factuellement pour les croyants. L'infaillibilité fut défini au Concile Vatican I en ces termes, le 18 Juillet 1870 :

"... nous enseignons que c’est un dogme révélé par Dieu : lorsque le pontife romain parle ex cathedra, c’est-à-dire lorsque, remplissant sa charge de pasteur et de docteur de tous les chrétiens, il définit, en vertu de sa suprême autorité apostolique, qu’une doctrine en matière de foi ou de morale doit être tenue par toute l’Église, il jouit, en vertu de l’assistance divine qui lui a été promise en la personne de saint Pierre, de cette infaillibilité dont le divin Rédempteur a voulu que soit pourvue son Église lorsqu’elle définit la doctrine sur la foi ou la morale; par conséquent, ces définitions du pontife romain sont irréformables par elles-mêmes et non en vertu du consentement de l’Église."
(Concile Vatican I, 4ème session, chapitre 4, 18 juillet 1870).

Les textes canoniques ont également le caractère d'infaillibilité car c'est la parole de (((Dieu))).

" ... on doit croire de foi divine et catholique tout ce qui est contenu dans la parole de Dieu, écrite ou transmise par la Tradition..."
(Pape Pie IX, Concile Vatican I, 3ème session , chapitre 3).

Évidemment, seul le Magistère de l’Église Catholique possède l'autorité d'interpréter les Saintes Écritures.

" …pour ce qui est nommément des divines Écritures, qu’aucun homme, appuyé sur sa propre prudence, ne peut s’arroger le droit et avoir la présomption de les interpréter autrement que ne les a interprétées et que ne les interprète la Sainte Église notre Mère à qui seule Notre-Seigneur le Christ a confié le dépôt de la Foi, le jugement sur le vrai sens et l’interprétation des Livres Divins."
(Pape Pie IX, Nostis et Nobiscum, le 8 Décembre 1849).

⧫ Les décrets papaux ex cathedra (depuis la Chaire de St-Pierre) font partie intégrante du Magistère infaillible de l’Église Catholique, ils sont constitutifs de l'enseignement donné par (((Jésus-Christ))) et les (((Apôtres))), bien que le dépôt de la Foi ait été clôt à la mort de St Jean. Remettre en cause une déclaration papale ex cathedra, cela revient à nier le dogme que le (((Christ))) a révélé à l’Église, cette négation est une hérésie et un péché mortel. Ceci fut explicité notamment par le Pape Eugène IV en 1439:

"Celui qui veut être sauvé doit avant tout tenir la Foi Catholique ; à moins que chacun ne la conserve inviolée, il périra sans aucun doute dans l'éternité."
(Pape Eugène IV, Concile de Florence, le 22 Novembre 1439).

⧫ Le Magistère est également immuable, cela signifie que son contenu est toujours valide quelles que soient les époques et les modes, comme ne manque pas de le rappeler ex cathedra le Pape Pie IX, au Concile Vatican I de 1870 :

"En conséquence, le sens des dogmes sacrés qui doit être conservé à perpétuité est celui que notre Mère la sainte Église a présenté une fois pour toutes et jamais il n'est loisible de s’en écarter sous le prétexte ou au nom d’une compréhension plus poussée."
(Pape Pie IX, Concile Vatican I, S. 3, ch. 4).

Un rappel effectué également par le Pape Pie XI dans son Encyclique intitulée "Mit brennendre sorge" datant de Mars 1937:

"Ce Dieu a, en Souverain Maître, donné ses commandements. Ils valent indépendamment du temps et de l’espace, du pays et de la race."
(Pape Pie XI, Mit brennender sorge, Mars 1937).

⧫ Toutes ces citations techniques, que beaucoup de lecteurs trouveront sans doute ennuyeuses, n'ont d'autre but que de faire comprendre pourquoi il n'y a aucun changement à attendre de la part des chrétiens en général, et des catholiques en particulier, sur toute question relative au racialisme. Les citations suivantes ont pour vocation de démontrer que le christianisme identitaire n'existe pas, n'a jamais existé et n'existera jamais. Ceux qui, sincèrement, possèdent des aspirations raciales en se revendiquant également du christianisme sont dans l'erreur, ils font preuve d'une méconnaissance complète de la religion à laquelle ils adhèrent. Ces erreurs volontaires et involontaires sont en partie les causes de nos échecs politiques.

Le christianisme et la question raciale.

⧫ Le Magistère est explicite sur cette question, et tous les chrétiens sont en accords sur cette thématique, quels que soient les courants chrétiens auxquels ils appartiennent. La preuve dans le texte:

"Catholique veut dire universel, non raciste, non nationaliste, au sens séparatiste de ces deux attributs (…) L'expression « genre humain » révèle précisément la race humaine. On doit dire que les hommes sont avant tout un grand et un seul genre, dans une grande et une seule famille d'êtres vivants... Il existe une seule race humaine universelle catholique (…) et, avec elle, et en elle, des variations diverses."
(Pape Pie XI, extraits de son discours au collège de Propagande Fide, le 28 Juillet 1938).

"La charité chrétienne qui tient comme vrais frères tous les hommes sans distinctions de nations ou de couleurs, sera constamment prêchée et commandée."
(Pape St Pie X, extrait du Lacrimabili Statu, le 7 Juin 1912).

"Ceux qui entrent dans l’Église, quelle que soit leur origine ou leur langue, doivent savoir qu'ils ont un droit égal de fils dans la maison du Seigneur, où règnent la loi et la paix du Christ. C'est en conformité avec ces règles d'égalité, que l’Église consacre ses soins à former un clergé indigène à la hauteur de sa tache, et à augmenter graduellement les rangs des évêques indigènes."
(Pape Pie XII, extrait de l'Encyclique Summi Pontificatus, le 20 Octobre 1939).

"Il n'y a ni Juif ni Grec, il n'y a ni esclave ni homme libre, il n'y a ni homme ni femme ; car tous vous ne faites qu'un dans le Christ Jésus."
(Épîtres aux Galates 3:28).

"Quiconque prend la race, ou le peuple, ou l’État, ou la forme de l’État, ou les dépositaires du pouvoir, ou toute autre valeur fondamentale de la communauté humaine - toutes choses qui tiennent dans l’ordre terrestre une place nécessaire et honorable,- quiconque prend ces notions pour les retirer de cette échelle de valeurs, même religieuses, et les divinise par un culte idolâtrique, celui-là renverse et fausse l’ordre des choses créé et ordonné par Dieu : celui-là est loin de la vraie foi en Dieu et d’une conception de la vie répondant à cette foi."
(Pape Pie XI, Mit brennender sorge, Mars 1937).

Le christianisme est intrinsèquement anti-racialiste et anti-eugéniste.

⧫ Les catholiques, en conformités avec leur Magistère Ordinaire et Universel, ont été particulièrement actifs dans leur lutte contre le racialisme et l'eugénisme, comme de nos jours d'ailleurs. Voici l'intégralité du Syllabus du Pape Pie XI datant du 13 Avril 1938, adressé sous forme de lettre aux recteurs catholiques, où il est explicitement recommandé d'utiliser tous les moyens à disposition pour combattre le racialisme promut par le National-Socialisme. Il est amusant de constater, au vu du contenu de ce Syllabus, qu'il aurait très bien pu être écrit par un militant gauchiste ou droitiste anti-raciste de notre époque contemporaine...

⧫ Le Syllabus:

Lettre de la Sacrée Congrégation des Séminaires à son Éminence le Cardinal Baudrillart.

Éminence,

L'année dernière, à la veille de la nativité de Notre-Seigneur, l'auguste Pontife heureusement régnant, dans son allocution aux éminents cardinaux et aux prélats de la Curie romaine, parla avec tristesse de la grave persécution qui sévit, comme tout le monde le sait, contre l’Église Catholique en Allemagne. Mais la principale affliction du Saint-Père vient de ce que, pour excuser une si grande injustice, on fait intervenir des calomnies impudentes et qu'on répand partout les doctrines les plus pernicieuses, faussement colorées du nom de science, dans le but de pervertir les esprits et d'en arracher la vraie religion. En face de cette situation, la Sacrée Congrégation des études enjoint aux Universités et aux Facultés Catholiques d'appliquer tous leurs efforts et leur activité à défendre la vérité contre l'envahissement de l'erreur.

Aussi les maîtres devront-ils s'appliquer, de tous leurs moyens, à emprunter à la biologie, à la philosophie, à l'apologétique, aux sciences juridiques et morales, des armes pour réfuter avec solidité et compétence les assertions insoutenables qui suivent :

1) Les races humaines, par leurs caractères naturels et immuables, sont tellement différentes que la plus humble d'entre elles est plus loin de la plus élevée que de l'espèce animale la plus haute.

2) Il faut, par tous les moyens, consacrer et cultiver la vigueur de la race et la pureté du sang ; tout ce qui conduit à ce résultat est, par le fait même, honnête et permis.

3) C'est du sang, siège des caractères de la race, que toutes les qualités intellectuelles et morales de l'homme dérivent comme de leur source principale.

4) Le but essentiel de l'éducation est de développer les caractères de la race et d'enflammer les esprits d'un amour brûlant de leur propre race comme du bien suprême.

5) La religion est soumise à la loi de la race et doit lui être adaptée.

6) La source première, et la règle suprême de tout ordre juridique, est l'instinct racial.

7) Il n'existe que le Cosmos, ou l'Univers, être vivant ; toutes les choses, y compris l'homme, ne sont que des formes diverses s'amplifiant au cours des âges de l'universel vivant.

8) Chaque homme n'existe que par l’État. Tout ce qu'il possède de droit dérive uniquement d'une concession de l’État.

À ces propos si détestables, on pourra d'ailleurs en ajouter facilement d'autres. Le Très Saint-Père, préfet de notre Sacrée Congrégation, a l'assurance, Éminentissime Seigneur, que vous ne négligerez rien pour amener à leur plein effet les prescriptions contenus dans cette lettre. En m'acquittant du devoir de vous en faire part, je vous exprime, etc.

Ernest Ruffini,
Secrétaire.

Spiritualité, paganisme et christianisme

⧫ Voici quelques extraits issus de l'Encyclique du Pape Pie XI, intitulée "Mit brennender sorge" et datant de Mars 1937, où l’Église Catholique condamne fermement toute revendication d'une identité spirituelle pré-chrétienne, donc Aryenne. De fait, une spiritualité racialiste ne peut être une spiritualité chrétienne. Toute cohabitation entre paganisme et christianisme demeure logiquement exclue, une vue que je partage entièrement avec le Pape Pie XI.

"Quiconque, suivant une prétendue conception des anciens Germains d’avant le Christ, met le sombre et impersonnel Destin à la place du Dieu personnel, nie par le fait la Sagesse et la Providence de Dieu, qui " fortement et suavement agit d’une extrémité du monde à l’autre " (Sagesse,VIII, 1) et conduit toutes choses à une bonne fin : celui-là ne peut pas prétendre à être mis au nombre de ceux qui croient en Dieu."
(Pape Pie XI, Mit brennender sorge, Mars 1937).

"Notre Dieu est le Dieu personnel, surnaturel, tout-puissant, infiniment parfait, unique dans la Trinité des Personnes, et tripersonnel dans l’unité de l’Essence divine, le Créateur de tout ce qui existe, le Seigneur et Roi et l’ultime consommateur de l’histoire du monde, qui n’admet ni ne peut admettre à côté de lui aucun autre dieu."
(Pape Pie XI, Mit brennender sorge, Mars 1937).

"Tous les dieux des nations sont des démons."
(Psaume 95:5).

⧫ Pour l'anecdote, on notera également qu'un des livres fondateurs du National-Socialisme écrit par Alfred Rosenberg, intitulé le mythe du XXème siècle, a été mis à l'Index par l’Église Catholique dès Février 1934.

Le livre d'Alfred Rosenberg condamné par l'Église Catholique.

Catholicisme Vs Vatican II ou le pas d'amalgame Catholique.

⧫ L'argument trompeur et récurrent des « identitaire » catholiques pour se dissocier des paroles immigrationnistes de la Curie romaine et des actions militantes des fidèles en accord avec celles-ci, est celui consistant à affirmer que l’Église issue du Concile Vatican II n'est pas la véritable Église Catholique, et que cette dernière a toujours eu le souci de préserver les identités raciales, ethniques et culturelles des peuples avec lesquels elle est entrée en contact. Voici quelques extraits issus du Magistère et des textes canoniques chrétiens qui démontrent à quel point le christianisme est soucieux de préserver les identités spirituelles et culturelles :

"De même, il fut décidé qu'on demandera aux très glorieux empereurs que les restes du culte idolâtrique, non seulement le culte des statues, mais aussi celui qui se fait dans n'importe quel lieu, dans des bois sacrés ou devant des arbres, soient de toute façon supprimés."
(Concile de Carthage, 84. Qu'il faut détruire les idoles qui restent, le 8 Juin 401).

⧫ Au vu de la longue histoire du christianisme dans le monde et des textes proposés présentement, tous datant d'avant le fameux Concile Vatican II (1962-1965), il y a véritablement matière à rire... Sédévacantistes et conciliaires sont en tout point fidèles au Magistère concernant la question raciale. Le Pape François, si dénigré pour ses positions immigrationnistes et anti-racialistes, n'est en rien un hérétique ou un anti-pape sur cette question raciale, il est parfaitement cohérent avec le dogme catholique et son histoire. Pourtant, malgré les évidences, ce "pas d'amalgame" version catholique fonctionne encore auprès de la plupart des militants identitaires.

L'universalisme et le mondialisme du christianisme.

⧫ Il n'aura échappé à personne que le qualificatif de "catholique" signifie universel comme le Pape Pie XI le rappela parfaitement à l'ensemble des fidèles dans son discours au collège de Propagande Fide, le 28 Juillet 1938 :

"Catholique veut dire universel, non raciste, non nationaliste, au sens séparatiste de ces deux attributs (…)."
 (Pape Pie XI, extraits de son discours au collège de Propagande Fide, le 28 Juillet 1938).

⧫ Les déclarations du Pape Pie XI n'étaient pas novatrices, elles s'inscrivaient dans la parfaite continuité dogmatique de l’Église Catholique :

"Il n’existe en effet qu’une seule Église universelle incluant réguliers et séculiers, prélats et sujets,
exempts et non exempts, hors de laquelle personne n’est sauvé, et pour tous il n’existe qu’un seul Seigneur et une seule foi."
(Pape Léon X, Concile Latran V, S. 11, ex-cathedra, le 19 déc. 1516).

⧫ Les textes chrétiens démontrant les vues universalistes et mondialistes du christianisme ne manquent pas, un mondialisme parfaitement assumé et revendiqué. Voici quelques exemples:

"Il (Jésus-Christ) veut régner sur la France et par la France sur le monde."
(Mgr Henri Delassus).

"La foi nous oblige instamment à croire et à tenir une seule sainte Église Catholique et en même temps apostolique, et nous la croyons fermement et la confessons simplement, elle hors de laquelle il n’y a pas de salut ni de rémission des péchés... En conséquence nous déclarons, disons et définissons qu’il est absolument nécessaire au salut, pour toute créature humaine, d’être soumise au pontife romain."
(Pape Boniface VIII, Unam sanctam, ex cathedra, le 18 Novembre 1302).

"L’Église gardienne et vengeresse de l’intégrité de la foi, et qui, en vertu de la mission qu’elle a reçue de Dieu, son auteur doit appeler à la vérité chrétienne toutes les nations et surveiller avec soin les enseignements donnés à la jeunesse placée sous son autorité par le baptême."
(Pape Léon XIII, Nobilissima, 8 Février 1884).

"De même que le soleil de Dieu luit sur tout visage humain, de même sa loi ne connaît ni privilège ni exception. Gouvernants et gouvernés, couronnes et non couronnés, grands et humbles, riches et pauvres sont également soumis à sa parole. De la totalité de ses droits de Créateur découle naturellement la totalité de Son droit à être obéi par les individus et par les communautés de toute espèce. Cette obéissance exigée embrasse toutes les branches de l’activité dans lesquelles des questions morales réclament la mise en accord avec la loi de Dieu, et par conséquent l’intégration de la changeante loi humaine dans l’ensemble de l’immuable loi divine."
(Pape Pie XI, Mit brennender sorge, Mars 1937).

⧫ On notera également qu'aucune condition raciale, ethnique, nationale, etc..., n'est requise pour devenir chrétien. Il en est de même concernant le sacrement du baptême, un préalable rituel indispensable permettant à n'importe qui d'être "naturalisé" chrétien et de sauver son âme... En effet, peu de gens le savent mais tout le monde peut pratiquer validement ce sacrement. Un laïc, un athée, un musulman, un juif, un païen, un sataniste, etc..., tous peuvent baptiser si les trois conditions exigées par l’Église Catholique sont remplies, à savoir :

1) l'intention requise.
2) la formule valide.
3) le versement de l'eau.

Il est interdit de se baptiser soi-même, bien entendu... Difficile de fonder une politique identitaire sur le christianisme, cette auberge espagnole mondiale, qui ne prend en compte aucun critère identitaire pour sélectionner ses adeptes, et où quiconque peut se déclarer apte à pratiquer un sacrement fondamental selon des critères très subjectifs.

La judéité du christianisme

⧫ Les « identitaires » Catholiques qualifient volontiers leur religion d'helléno-christianisme plutôt que de judéo-christianisme pour faire croire aux crédules que le Catholicisme serait une religion émancipé de toute pensée juive, et par conséquent, parfaitement compatible avec une société ou un mouvement racialiste. Évidemment, c'est de la fumisterie. Le fait que les textes les plus anciens du Nouveau Testament à notre disposition aient été écrits en grec ne signifie pas pour autant que ces textes expriment une pensée grecque. De même, le fait que St Thomas d'Aquin ait puisé abondamment dans la littérature philosophique grecque ne signifie pas que sa somme théologique exprime une pensée grecque.

⧫ Les auteurs des textes en question, comme de tous ceux formant le canon Chrétien, ont été écrit et pensés par des Juifs. Des textes propres aux juifs ne peuvent qu'engendrer des pensées juives chez ceux qui les prennent pour source d'inspiration et s'en servent pour fonder une doctrine. Revendiquer une identité chrétienne, c'est revendiquer une identité juive, comme l'avait parfaitement affirmé le Pape Pie XI le 9 septembre 1938 à un groupe de pèlerins belges:

"Par le Christ, et dans le Christ, nous sommes de la descendance spirituelle d'Abraham. Non, il n'est pas possible aux chrétiens de participer à l'antisémitisme. Nous reconnaissons à quiconque le droit de se défendre et de prendre les moyens de se protéger contre tout ce qui menace ses intérêts légitimes. Mais l'antisémitisme est inadmissible. Nous sommes spirituellement des sémites."
(Pape Pie XI, 9 septembre 1938).

La nature de l'identité chrétienne de la France et de l'Europe.

⧫ Voici quelques citations exprimant clairement ce qu'est l'identité chrétienne défendue par les "identitaires" catholiques dont nous, racialistes, devrions nous identifier et défendre corps et âmes dans le but de sauver notre pays et notre civilisation occidentale soi-disant intrinsèquement chrétienne:

"O Saint-Esprit, qui avez oint la France, nouvelle Judée, sauvez la France."
(Extrait des Litanies du Christ Roi de France).

"Le seul principe qui nous sauvera est Jésus-Christ Roi de France."
(Louis-Hubert Rémy, Jésus-Christ Roy de France).

"Il (Jésus-Christ) est le Gouvernant, Il est Roi de France (…) c'est lui qui choisit Son Lieutenant. (…) nous leur devons obéissance, à Lui et à Son Lieutenant."
(Louis-Hubert Rémy, Jésus-Christ Roy de France).

"Tous les catholiques de France doivent regarder avec affection Reims et Marseille, car, si Marseille reçut le premier germe de la Foi que lui apportait la parole venue du Golgotha, encore toute chaude du sang de Jésus-Christ, Reims vit proclamer solennellement le règne du Christ sur toute la France par le roi Clovis, qui, ne prêchant que par son exemple, amena les peuples qui le suivaient à répéter d’une seule et même voix : « Nous renonçons aux dieux mortels, et nous sommes prêts à adorer le Dieu immortel prêché par Remy ! C’était une preuve de plus que les peuples sont tels que le veulent leurs gouvernements."
(Pape St Pie X, consistoire du 18 décembre 1907).

⧫ Il est cocasse de constater que des antisémites catholiques soient les fervents défenseurs d'une doctrine juive, qu'ils s'efforcent de combattre la judéo-maçonnerie en faisant l'apologie d'une religion juive et en estimant que le seul souverain légitime pour gouverner la France est le juif Jésus-Christ. Rien de surprenant à ce que, racialement parlant, nous tournions en rond depuis des décennies, en France et en Europe...

À méditer

⧫ Si le christianisme n'est pas intrinsèquement une doctrine raciale et Aryenne de surcroit, comment pourrait-il être le défenseur et le promoteur d'une identité raciale ?

⧫ Comment pourrait-il être l'instrument permettant l'émergence d'une conscience raciale Aryenne unificatrice ?

⧫ Qu'en est-il de la compréhension de notre véritable identité Aryenne après des siècles de pollutions mentales sémites, une identité que chaque identitaire affirme vouloir préserver ?


Pape François : « Les centres de réfugiés sont souvent des camps de concentration »


"J’ai déjà visité quatre camps de réfugiés. Trois énormes : Lampedusa, Lesvos et Bologne. […] Parfois ce sont de vrais camps de concentration." C’est ce que le pape François a déclaré lors d’une conversation avec des jésuites au Myanmar et au Bangladesh, lors de son récent voyage entre fin novembre et début décembre.

Des extraits de ces conversations, retranscrites par le jésuite Antonio Spadaro dans le numéro de la revue Civiltà Cattolica :

"Certains pays européens ont choisi de fermer leurs frontières. La chose la plus douloureuse est qu’ils aient dû fermer leur cœur pour prendre cette décision. Et notre travail missionnaire doit aussi atteindre les cœurs fermés à l’accueil des autres. […] Nous avons l’obligation de dénoncer et de rendre publiques les tragédies humaines que certains essaient de faire taire. […]

"Du fondamentalisme, il y en a partout", a dit le Pape François. "Et nous, catholiques, avons l’honneur d’avoir des fondamentalistes parmi les baptisés. C’est une attitude de l’âme qui se tient comme juge des autres et de ceux qui partagent sa religion. C’est aller à l’essentiel – faire semblant d’aller à l’essentiel – de la religion, mais à un point tel qu’on oublie ce qui est existentiel. Oublie les conséquences. Les attitudes fondamentalistes prennent des formes différentes, mais ont le point commun de souligner l’essentiel, de nier l’existentiel. Le fondamentaliste nie l’histoire, la personne. Et le fondamentalisme chrétien nie l’Incarnation."

source : http://www.secoloditalia.it/2017/12/papa-francesco-i-centri-per-rifugiati-spesso-sono-campi-di-concentramento/

dimanche 10 décembre 2017

Le chef des catholiques de Pologne menace de suspension les prêtres qui s’opposeraient à l’accueil des migrants


((( LE FIGARO ))) - Le primat de l'Eglise catholique de Pologne, l'archevêque Wojciech Polak, a menacé de suspension tout prêtre qui participerait à une manifestation contre l'accueil de "réfugiés", dans une interview publiée aujourd'hui.

"Si j'entends qu'il y a à Gniezno (NDLR: siège de son diocèse) une quelconque manifestation contre les "réfugiés" et que mes prêtres comptent y participer, je n'aurai qu'une réponse brève: chaque prêtre qui s'y joindra sera suspendu", a dit Mgr Polak à l'hebdomadaire catholique libéral de Cracovie Tygodnik Powszechny.

"Je n'ai pas d'autre chemin à prendre, car je suis responsable de ceux qui font partie de mon diocèse. Dans des situations où on (NDLR: un prêtre) appuie explicitement une des parties au conflit, il faut réagir immédiatement", a-t-il ajouté.

Selon plusieurs sondages, plus de la moitié des Polonais sont opposés à l'accueil de "réfugiés" dans leur pays, une position partagée par le parti conservateur au pouvoir Droit et Justice et par le gouvernement de Mme Beata Szydlo. Ce dernier a rejeté le système de quotas pour la répartition des "réfugiés" proposé par la Commission européenne.

Les déclarations de Mgr Polak ont provoqué une série de violentes critiques dans les médias sociaux, notamment sur des portails conservateurs.


Plus de six millions de migrants attendent de s'embarquer pour l'Europe


GATESTONE INSTITUTE - Plusieurs millions de migrants sont en route vers l'Europe. Selon Antonio Tajani, président du Parlement européen, il s'agit d'un exode « de proportions bibliques qu'il est impossible d'arrêter » [Impossible à arrêter ! C'est un mensonge, nous devons commencer par nous libérer de la morale chrétienne. C'est encore elle qui définit ce qu'est le bien et le mal dans nos sociétés en apparence déchristianisées. Quand nous nous serons libérés de cette "morale", nous pourrons prendre les mesures nécessaires à la conservation de notre race. C'est la raison d'être de notre religion].

 - Plus de six millions de migrants campent, dans différents pays autour de la Méditerranée, en attendant de s'embarquer pour l'Europe indique un rapport confidentiel du gouvernement allemand transmis à Bild.

- « Tous les jeunes ont des téléphones portables ; ils peuvent voir ce qui se passe dans d'autres parties du monde, et cela agit comme un aimant. » - Michael Møller, directeur du bureau des Nations Unies à Genève .

- « Les mouvements migratoires les plus importants sont à venir : la population de l'Afrique va doubler dans les prochaines décennies ... Le Nigeria [passera] à 400 millions d'habitants. A l'ère numérique, de l'Internet et des téléphones mobiles, tout le monde connaît notre prospérité et notre mode de vie ... Huit à dix millions de migrants vont prendre la route. » - Gerd Müller, ministre allemand du développement.

Le sommet Union africaine-Union européenne (UA-UE), qui a eu lieu à Abidjan, (Côte d'Ivoire), les 29 et 30 novembre 2017, s'est soldé par un échec retentissant. Cinquante-cinq dirigeants africains et vingt-huit dirigeants européens ont été incapables de se mettre d'accord sur un minimum de mesures capables d'empêcher plusieurs dizaines de millions de migrants africains d'embarquer pour l'Europe.

Malgré de grandes attentes et de grandes déclarations, la seule décision concrète de cette rencontre d'Abidjan a été la promesse d'évacuer 3 800 migrants africains bloqués en Libye.

Plus de six millions de migrants campent dans les pays autour de la Méditerranée, attendant le moment opportun pour gagner l'Europe, indique un rapport confidentiel du gouvernement allemand révélé par Bild. Selon ce rapport, un million de personnes attendent en Libye ; un autre million est positionné en Egypte, 720 000 en Jordanie, 430 000 en Algérie, 160 000 en Tunisie et 50 000 au Maroc. En Turquie, plus de trois millions de migrants sont contenus par le président turc Recep Tayyip Erdogan en raison de l'accord signé avec l'UE.


Le Nigeria, septième pays le plus peuplé du monde selon l'ONU, concentrera à lui seul une grande partie de cette croissance démographique. D'ici 2050, le Nigéria aura plus d'habitants que les États-Unis et deviendra le troisième pays le plus peuplé au monde, derrière l'Inde et la Chine (la population de l'Inde devrait dépasser celle de la Chine d'ici 2024).

A partir de 2050, l'Afrique devrait être la seule région au monde à connaître une « croissance démographique substantielle » - la part du continent dans la population mondiale passant alors de 17% en 2017 à 40% en 2100, selon le rapport.

L'Afrique est actuellement le continent le plus jeune du monde : 60% de la population africaine a moins de 25 ans, contre 32% en Amérique du Nord et 27% en Europe.

Les 28 États de l'UE ont un PIB de 18 000 milliards de dollars, soit neuf fois plus que les 2 000 milliards de dollars de l'Afrique.

Michael Møller, directeur du bureau des Nations Unies à Genève, pense que l'Europe doit se préparer à l'arrivée de millions de migrants en provenance d'Afrique, d'Asie et du Moyen-Orient. Dans une interview à The Times, Møller, un Danois, a déclaré :

    « Nous avons assisté à l'une des plus grandes migrations humaines de l'histoire et le phénomène n'en est qu'à ses débuts. Les jeunes ont tous des téléphones portables et ils peuvent voir ce qui se passe dans d'autres parties du monde, et cela agit comme un aimant. »

Le ministre allemand du développement, Gerd Müller, a fait écho à cet avertissement:

    « Des mouvements migratoires plus importants encore nous attendent : la population de l'Afrique va doubler au cours des prochaines décennies ; l'Egypte atteindra 100 millions d'habitants, et la population du Nigeria croitra jusqu'à 400 millions de personnes. A l'ère numérique avec Internet et les téléphones mobiles, tout le monde connaît notre prospérité et notre style de vie. »

Müller a ajouté que seulement 10% des personnes qui ont pris la route sont arrivées en Europe : « huit à dix millions d'autres migrants sont en chemin ».

source : https://fr.gatestoneinstitute.org/11504/europe-millions-migrants

dimanche 3 décembre 2017

La prophétie du rappeur Rost : L’Afrique comptera bientôt plus d’un milliard d’individus, c’est une bombe qui va leur péter au nez !

La manifestation antiblanche contre l'esclavage en Libye avait été organisée par un certain Kemi Séba : http://www.blancheurope.com/2017/11/26/limmonde-pourriture-negre-kemi-seba-a-lorigine-des-manifestations-de-bruxelles-et-de-paris-contre-lesclavage-des-noirs-en-libye

Islamophobie : Donald Trump traité de fou



Le journal New York Daily News a traité Donald Trump de fou :

"Après son dernier spasme en date de tweets dérangés, il n'y a que ceux qui sont complètement sous son charme qui peuvent encore nier ce que de plus en plus d'Américains soupçonnent depuis longtemps : le président des États-Unis est profondément instable. Il est fou. Il est, par toute définition honnête et simple, malade mentalement et pète violemment les plombs." Et le quotidien d'assurer que l'on assiste à des "manifestations de folie".

source : http://www.nydailynews.com/news/national/trump-tweets-anti-muslim-videos-far-right-leader-article-1.3664774

L'islamophobie une maladie mentale ?

Cette idée a été reprise le lendemain sur BFM TV, par le journaliste (ou plutôt la PDS - pute du système) Cédric Faiche. Lui aussi mettait en cause la santé mentale du Président des Etats-Unis, "coupable" d'avoir retweeté des vidéos peu favorables à l'islam.

Cédric Faiche est également un théoricien du complot. Selon lui c'est 
la Russie qui est derrière l'élection de Trump.

Le compte twitter de la PDS : https://twitter.com/cedricfaiche

En tant que racistes (défenseur de la Race Blanche) la religion des bougnoules nous importe peu. Un nègre ou un bicot de religion catholique reste un nègre ou un bicot. Nous avons cependant l'obligation de connaitre nos ennemis raciaux, qui bien souvent s'identifient à l'islam. Cette religion porte en elle tous les prétextes nécessaires à la guerre raciale en cours. Voir sur ce sujet la vidéo de l'algérien Aldo Sterone sur les prières de rue en France.

     

La nature est "injuste", elle n'accorde pas à toutes les races la même valeur.

Les crasseux du tiers-monde ont besoin d'une religion surnaturelle (l'islam) pour invoquer leur supériorité sur les Blancs. La Race Blanche est naturellement supérieure aux autres races, cela est confirmé par les faits et l'Histoire. Les bougnoules immigrent massivement en Europe, car ils sont dans l'incapacité raciale de fonder une civilisation égale ou supérieure à la nôtre. Cette infériorité raciale engendre colère et frustration.

Le coran (l'islam) n'est que l'outil qui leur permet de répondre à cette colère. Il n'a aucune valeur pour la Race Blanche.

RAHOWA!

Algèbre et géométrie contribueraient au « privilège immérité » des Blancs

Pythagore - 580 / - 495.

CAMPUS REFORM - Un professeur d’éducation mathématique à l’Université de l’Illinois a soutenu dans un livre nouvellement publié que les compétences algébriques et géométriques perpétuent le «privilège immérité» parmi les blancs.

Rochelle Gutierrez, professeure à l’Université de l’Illinois, a fait cette demande dans une nouvelle anthologie pour les professeurs de mathématiques , affirmant que les enseignants doivent être conscients de la «politique que les mathématiques apportent» dans la société.

« À de nombreux niveaux, les mathématiques fonctionnent comme la blancheur. Qui obtient le crédit pour faire et développer des mathématiques, qui est capable en mathématiques, et qui est considéré comme faisant partie de la communauté mathématique est généralement considéré comme blanc, a soutenu Rochelle Gutierrez.

Rochelle Gutierrez est un mélange de races indéterminées.

Gutierrez s’inquiète également de ce que l’algèbre et la géométrie perpétuent le privilège, s’inquiétant que « les programmes mettant l’accent sur des termes comme le théorème de Pythagore et pi perpétuent la perception que les mathématiques ont été largement développées par les Grecs et autres Européens ».

Les mathématiques aident également à perpétuer activement le privilège blanc, puisque la façon dont notre économie accorde une grande importance aux compétences en mathématiques confère aux maths une forme de «privilège immérité» pour les professeurs de mathématiques, qui sont d’un blanc disproportionné.

«Sommes-nous vraiment si intelligents parce que nous faisons des mathématiques?» Demande-t-elle, se demandant en outre pourquoi les professeurs de mathématiques obtiennent plus de bourses de recherche que les professeurs de «sciences sociales ou d’anglais».

En outre, elle s’inquiète aussi que les évaluations des compétences en mathématiques puissent perpétuer la discrimination contre les minorités, surtout si elles font pire que leurs homologues blancs.

« Si l’on n’est pas considéré comme mathématique, il y aura toujours un sentiment d’infériorité qui peut être invoqué », dit-elle, ajoutant qu’il y a tellement de minorités qui « ont vécu des microagressions en participant à des cours de maths … par si elles peuvent raisonner abstraitement.  »

Pour lutter contre cela, Gutierrez encourage les futurs enseignants de mathématiques à développer un sens de «conocimiento politique», une expression espagnole pour «savoir politique pour l’enseignement».

Gutierrez souligne que toute connaissance est «relationnelle», affirmant que «les choses ne peuvent pas être connues objectivement; ils doivent être connus subjectivement.  »

Campus Reform a contacté Gutierrez pour un commentaire, mais n’a pas reçu de réponse à temps pour la publication.


Démocratie Participative : L'esclavage sans l'aimer



La monarchie anglaise contaminée

Le "prince" Harry s'est fiancé à une mulâtresse.

LE FIGARO - Le prince Harry s'est fiancé à sa petite-amie, l'actrice Meghan Markle dont le mariage aura lieu au printemps 2018. Son père, le prince Charles, l'a annoncé ce matin dans un communiqué.

Harry, 33 ans, cinquième dans la liste de l'accession au trone et Meghan Markle, 36 ans, connue pour son rôle dans la série télévisée américaine «Suits», se sont fiancés plus tôt ce mois-ci, selon les déclarations de la Clarence House.

«Le prince Harry a informé Sa Majesté la Reine et d'autres membres proches de sa famille. Le prince Harry a également demandé et reçu la bénédiction des parents de Mme Markle», selon le communiqué.

La future belle-mère du "prince" Harry.

La reine Elizabeth II s'est dit «enchantée» du mariage à venir de son petit-fils Harry.

source : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/11/27/97001-20171127FILWWW00085-le-prince-harry-et-meghan-markle-vont-se-marier-en-2018.php