dimanche 30 avril 2017

Votons une dernière fois FN !


La dernière fois que nous avons pu voter FN au second tour, c'était en 2002. A ce rythme il faudra attendre 2032 pour qu'une telle opportunité se représente - il sera alors bien trop tard.
Sans l'attaque sur les Champs-Elysées (3 jours avant les élections) Marine le Pen n'aurait pas été au second tour. Cette élection est la dernière chance pour le FN (ou ce qu'il en reste) d'accéder au pouvoir. Déplaçons-nous en masse dimanche prochain, non pas pour l'honneur, mais par principe. Pour qu'on nous accuse jamais de ne pas avoir tout tenté afin d'enrayer le génocide blanc en cours.

Nous autres Créateurs savons que le salut de la Race Blanche passera par d'autres moyens.

RAHOWA!

Consistoires, CRIF, FSJU… appellent « à voter massivement » pour Macron


TRIBUNE JUIVE - Appel unitaire des Présidents de l’Alliance israélite universelle, des Consistoires, du CRIF, du FSJU et de l’OSE à voter Macron contre Le Pen.

 Le 7 mai prochain, les français choisiront leur nouveau Président de la République.
On ne peut affirmer aujourd’hui que, comme en 2002, le « Front Républicain » l’emportera
largement et qu’Emmanuel Macron sera élu avec plus de 80% des voix.

Au contraire, pour la première fois, les consignes de vote, qu’elles viennent de droite ou de
gauche, ne sont pas toujours claires ; plusieurs institutions refusent de se prononcer et trop devoix prônent l’abstention !

Certains osent même franchir la ligne et affirment qu’ils préfèreront le Front National, lequel se banalise dramatiquement.

Jamais le Front National n’avait fait un score aussi élevé dans notre pays et son score augmente d’élection en élection. Le risque est donc fort !

L’élection de Marine Le Pen entraînerait un chaos, économique notamment, sans précédent pour la France, et l’avènement de thèses anti-européennes, racistes et xénophobes, à l’opposé des idéaux républicains français.

Même une victoire d’Emmanuel Macron, si elle est étriquée, mettrait la France au banc des
nations et affaiblirait durablement son rayonnement international.
Un score élevé de Marine Le Pen, préfigurerait vraisemblablement l’élection de nombreux députés Front National aux prochaines législatives.

Au-delà de tout clivage partisan, et sans état d’âme, il faut donc voter et faire voter massivement pour le seul candidat républicain, Emmanuel Macron.

Marc EISENBERG Président de l’Alliance israélite universelle
Ariel GOLDMANN Président du Fonds Social Juif Unifié
Jean-François GUTHMANN Président de l’OSE
Francis KALIFAT Président du Crif
Joël MERGUI Président des Consistoires


Hitler est de retour ! [LOL]


Vendredi, le "journal" Libération a diffusé sur une page entière une affiche 
des Klarsfeld appelant à voter Macron au second tour. 


La (((LICRA))) appelle à faire battre le FN et voter Macron

Un communiqué de la (((LICRA)))

A l’issue de son Bureau exécutif qui s’est tenu ce mardi, la LICRA appelle nos concitoyens à voter massivement, à faire battre le Front National et pour y parvenir à voter pour Emmanuel Macron qui, dès le premier tour, a signé la Charte Antiraciste [ANTI-BLANCS] que nous lui avons soumise :

Engagements solennels :

Article 1. Au cours de la campagne électorale, dans le cadre d’un débat public libre et démocratique, je veillerai à m’exprimer avec le souci permanent de l’éthique républicaine, de la cohésion nationale et de la paix civile [les juifs soutiennent la guerre au Moyen-Orient (au profit d'Israël) et la paix en Europe : la colonisation de l'Europe dans la paix, l'islamisation de l'Europe dans la paix, l'arabisation de l'Europe dans la paix, la négrification de l'Europe dans la paix, l'asiatisation de l'Europe...], en rejetant toute forme de racisme, d’antisémitisme, de xénophobie et d’homophobie.

Article 2. Je m’engage à combattre et à faire battre, dans les urnes, tous ceux qui auront eu une expression publique marquée par le racisme [la défense des Blancs], l’antisémitisme [la critique des juifs], la xénophobie ou l’homophobie. »

source : http://www.licra.org/wp-content/uploads/Charte-antiraciste-Macron.pdf

Le pape dénonce les camps de concentration pour "réfugiés"


LE POINT - Le pape rendait hommage aux "martyrs chrétiens", dont le père Jacques Hamel, lorsqu'il a dénoncé les conditions d'accueil des migrants.

Lors d'une cérémonie pour les « martyrs chrétiens » marquée par un hommage au prêtre Jacques Hamel, assassiné en France par des djihadistes en 2016, le pape François a dénoncé samedi les « camps de concentration » pour réfugiés. S'écartant du texte prévu, le pontife a critiqué « ces camps de réfugiés, dont de nombreux sont des camps de concentration bondés en raison d'accords internationaux qui semblent plus importants que les droits de l'homme », lors de la cérémonie en la basilique de Saint-Barthélemy sur l'île Tibérine, au cœur de Rome.

[...]

La cérémonie d'hommage aux « nouveaux martyrs chrétiens » a également été marquée par un hommage de Roselyne Hamel à son frère, le prêtre français de 85 ans égorgé le 26 juillet dans l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray (Ouest) par deux djihadistes de 19 ans. L'attentat dans cette église, une première en Europe, a bouleversé la France déjà traumatisée par des attaques sanglantes (238 morts). « Pour nous, la famille, évidement, la douleur et le vide restent, mais c'est un grand réconfort de voir combien de nouvelles rencontres, combien de solidarité et d'amour sont engendrés par le témoignage de Jacques », a-t-elle dit. « Par sa mort, il est devenu un frère universel », a-t-elle ajouté, rappelant que son frère avait dit « va-t'en Satan » à ses meurtriers. « En effet, tuer au nom de Dieu est toujours satanique. Sa mort est en ligne avec sa vie de prêtre qui a été [...] une vie donnée pour l'Église et pour les gens, notamment pour les plus démunis », a-t-elle dit.


vendredi 28 avril 2017

Comment je suis devenu un Créateur


Au départ comme "tout le monde" j'étais un nationaliste français. A la fin des années 90, j'ai découvert les défenseurs de l'identité ethno européenne : Pierre Vial, Jean Mabire, Dominique Venner, Saint-Loup, Yann Fouéré ... J'ai abandonné mon identité française, pour une nouvelle identité européenne (au début cela a été un déchirement). Il faut signaler que même à l'époque où j'étais un nationaliste français, je me sentais plus proche d'un Allemand (dont je ne parle pas la langue) que d'un nègre des Antilles.

Au début des années 2000, j'ai découvert l'antisémitisme grace à internet : Edouard Drumont, Henry Ford, Urbain Gohier, Céline, Jean Drault, Roger Lambelin... L'antisémitisme m'a permis de comprendre ce qui se cachait derrière l'immigration de masse, la repentance et la haine de soi. La grille de lecture juive est la seule qui donne un sens à l'histoire (de Moïse à Marx).

On ne peut pas analyser les 100 dernières années en excluant les juifs comme le fait la Nouvelle Revue d'Histoire (NRH), dans son dernier numéro consacré à la Révolution "russe". Les Européistes ont une peur irrationnelle du racisme (la défense de la race) et de l'antisémitisme (la critique des juifs). Comment peut-on gagner une guerre contre un ennemi dont-on ose même pas prononcer le nom !

Ma rupture avec le milieu identitaire (qui était alors la défense de l'Europe des ethnies) date de 2005. C'est à cette date qu'Hervé Ryssen a sorti un livre d'une importance capitale : Les espérances planétariennes. Ce livre réactualise l'antisémitisme. Il démontre de manière irréfutable, le rôle des juifs dans l'unification du monde (un monde sans frontières, mais surtout un monde sans races). En 2005, les identitaires ont refusé de passer le rubicond, ils ont refusé de suivre la voie tracée par Hervé Ryssen. Ils se sont réfugiés dans les jupes d'Alain de Benoist, en nous expliquant que l'ennemi n'était pas le juif, mais le Blanc d'Amérique !!!

Grand dévoreur de livres, estampillés d'extrême droite. J'ai téléchargé fin 2012, le Petit Livre Blanc de Ben Klassen. J'ai ouvert le PDF et dans la fenêtre de recherche du document, j'ai tapé le mot JUIF. Ce mot était suffisamment mentionné pour que je le prenne au sérieux. Ayant autre chose à lire, je me suis contenté de l'enregistrer.

6 mois plus tard j'ai retrouvé le Petit Livre Blanc dans mes archives, et j'en ai commencé la lecture. Les premières pages m'ont paru étranges. "Il est bizarre ce livre" me suis-je dis à moi-même.
J'ai lu les premières pages, et à la cinquième page la Prière du Créateur :

Nous, Créateurs, nous basant sur les Lois Éternelles de la Nature, de l’Histoire,
de la Logique et du Bon Sens :

1. NOUS CROYONS que notre Race est notre Religion.
2. NOUS CROYONS que la Race Blanche est la Chef-d'OEuvre de la Nature.
3. NOUS CROYONS que la loyauté raciale est le plus grand de tous les
honneurs et la trahison raciale le pire de tous les crimes.
4. NOUS CROYONS que ce qui est bon pour la Race Blanche est la plus haute
vertu et que ce qui est mauvais pour la Race Blanche est le péché ultime.
5. NOUS CROYONS que la seule et unique, véritable et révolutionnaire Religion
Raciale Blanche – la Créativité – est le seul salut pour la Race Blanche.
Nous, Créateurs, vouons éternellement
nos Vies, notre Ferveur Religieuse
et notre Honneur Sacré
à l’accomplissement
de ces Croyances Religieuses.


Il n'y avait rien à ajouter, tout était dit,
dès cet instant j'étais un Créateur.

mercredi 26 avril 2017

La France juive

     

Le testament politique de Julius Streicher




Julius Streicher (1885-1946) était un célèbre antisémite allemand, il a consacré sa vie à combattre notre ennemi le plus dangereux, LE JUIF. Julius Streicher s'est servi de son journal "Der Stürmer", pour mettre en lumière le péril juif. Il n'a jamais porté la main sur un juif, il n'a participé à aucune action de représailles. Julius Streicher s'est contenté de dénoncer publiquement leurs méfaits. Pour cela, il sera arrêté par les Américains, puis atrocement torturé par des nègres portant l'uniforme US. Trainé devant le tribunal des vainqueurs de Nüremberg, il sera condamné à mort.

Le jour de sa mise à mort, il a fait remarquer que la date de son exécution correspondait à la fête de pourim (fête de la vengeance chez les juifs). Puis il a rendu un vigoureux hommage au Führer. Son bourreau a alors volontairement mal placé la corde autour de son cou, afin de prolonger son agonie. Julius Streicher n'est pas mort sur le coup... sa dépouille a ensuite été transférée au camp de Dachau et son corps a été brulé dans un four crématoire !

Nous ne t'oublierons jamais Julius,
nous n'oublierons jamais ce qu'il ton fait.
RAHOWA!


source : https://didi18ungraindesable.ru/2017/04/18/le-testament-politique-de-julius-streicher/

Hellstorm

     

La mort de l'Allemagne nazie, 1944-1947 (le livre, 460 pages) : http://www.akribeia.fr/crimes-des-allies/1798-tempete-infernale.html

Le grand rabbin de France appelle à voter Macron


« Il faut appeler tous ceux qui croient et qui espèrent en la France à voter pour Emmanuel Macron, parce que c’est lui qui porte, maintenant, cette espérance de fraternité », a déclaré aujourd’hui le grand rabbin de France, Haïm Korsia.

 Pour le chef religieux de la première communauté juive d’Europe, ce que l’extrême droite et sa candidate Marine Le Pen représentent, « c’est une France réduite aux acquêts ».

« Or, dès qu’il y a une politique du rejet de quelqu’un, quel que soit ce quelqu’un, ce n’est plus la France », estime-t-il.

Selon le grand rabbin Korsia, « il faut qu’on défende ce concept de fraternité qu’on a pu voir réémerger dans la marche du 11 janvier 2015 (après les attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher, NDLR): il faut maintenant que ce principe de fraternité soit vivant dans les urnes ».

« L’immuable de la France c’est l’accueil, l’ouverture au monde. La France, en hébreu, se dit tsarfat, ce qui veut dire « creuset ». Peut-on imaginer un creuset dans lequel on ne veut pas certains métaux? Dans le creuset qu’est la France, on met tous les métaux, les personnalités, les origines, les espérances qui l’ont composée », fait valoir le responsable juif.

Vu « les données du second tour », il faut « absolument voter pour Emmanuel Macron, le choix est simple. »


lundi 24 avril 2017

Présidentielles 2017 : un premier tour décevant

     
Macron, le candidat du vide.

Marine le Pen n'a pas franchi la barre des 30%, alors que le contexte lui était très favorable. Elle sera face à Emmanuel Macron au second tour : c'est le pire des scénarios, celui qui lui laisse le moins de chance de l'emporter selon tous les sondages.

Les juifs fêtent déjà leur victoire : http://www.fdesouche.com/845435-macron-fait-la-fete-la-rotonde-avec-ses-proches-et-attali

Pendant des mois les médias ont soutenu Macron et attaqué Fillon en sachant que Marine le Pen était en tête des sondages. Le système souhaitait un second tour MACRON/LE PEN, il l'a obtenu.


P-S : Ne faites aucun don au site fdesouche, l'administrateur de ce site (un homme de droite - Sarozyste puis Filloniste) n'a jamais cessé de combattre notre religion raciale, la Créativité.

Daniel Conversano, bilan du 1er tour

  

dimanche 23 avril 2017

Hani Ramadan appelle à faire barrage à Marine le Pen

La Suisse sous occupation musulmane.

Depuis la Suisse, le colonisateur musulman Hani Ramadan, lance un appel contre le Front national :  http://haniramadan.blog.tdg.ch/archive/2017/04/16/lettre-a-marine-et-marion-16-avril-2017-283407.html

L'islamiste y affirme sa détestation du Front national et des nazis ! Un amalgame cher aux Sémites des deux religions du désert.

Une raison de plus de voter FN !

vendredi 21 avril 2017

Karim Cheurfi une chance pour la France ?


LE FIGARO - Avant la fusillade sur les Champs-Elysée, l'homme l'arabe de 39 ans était déjà connu des services de police. Il avait fait preuve d'une rare violence à l'encontre des forces de l'ordre.

Bien avant le drame des Champs-Élysées où il a tué un policier jeudi 20 avril, Karim Cheurfi avait déjà eu affaire plusieurs fois à la justice, pour des faits de vols avec violence puis trois tentatives d'homicide. En février 2005, il avait été condamné en appel à quinze ans de réclusion pour avoir tenté de tuer un élève gardien de la paix et le frère de celui-ci.

[...]

Né le 31 décembre 1977 à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), il s'était donc déjà livré, loin de tout contexte terroriste, à une incroyable explosion de violence et de haine anti-policière. La scène se déroule le 6 avril 2001. Ce jour-là, Karim Cheurfi, 23 ans à l'époque et déjà connu des services de police pour des faits de droit commun, circule à bord d'un véhicule volé à Roissy-en-Brie (Seine-et-Marne). Il a un accident avec une autre voiture dans laquelle se trouvent un élève gardien de la paix et son jeune frère.

Karim Cheurfi prend la fuite et les deux hommes décident de suivre sa voiture. Intrigué par la plaque d'immatriculation qui lui semble fausse, le futur gardien de la paix alerte ses collègues. Karim Cheurfi ayant fait une nouvelle erreur de conduite, son véhicule finit dans le fossé. L'élève gardien de la paix s'avance alors, brassard de police au bras et essuie des coups de feu. Karim Cheurfi touche les deux frères au ventre et prend la fuite. Il sera interpellé peu après et placé en garde à vue. C'est là, le 8 avril, deux jours seulement après sa première agression, que le suspect récidive. Sous un prétexte, Karim Cheurfi obtient qu'un gardien de la paix entre dans sa cellule de garde à vue. Il s'empare alors de l'arme du policier et tire à plusieurs reprises. Le gardien de la paix est grièvement touché mais parvient à déclencher l'alarme. Karim Cheurfi est maîtrisé.

En l'espace de deux jours, l'homme l'arabe a tenté de tuer à trois reprises. Il est mis en examen le 9 avril pour tentatives d'assassinat. Karim Cheurfi sera condamné en 2003 à 20 ans de réclusion criminelle, ramené à 15 ans en appel en 2005. Douze ans plus tard, on retrouve l'homme à Chelles (Seine-et-Marne) où il se consacrait officiellement à la vente de vêtements sur les marchés.

source : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/04/21/01016-20170421ARTFIG00078-des-2001-l-explosion-de-violence-de-karim-c-l-auteur-presume-de-l-attaque-sur-les-champs-elysees.php

lundi 17 avril 2017

Les Sémites de religion musulmane contre le FN


LE FIGARO - Réunis ce week-end en congrès annuel au Bourget, les « Musulmans de France », nouveau nom depuis le 15 avril de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), ont appelé à voter contre le Front national, à travers leur président, Amar Lasfar.

« Nous le disons sans réserve : préservons la France, notre pays, de la menace de l’extrême droite, a-t-il martelé. Et je ne dis pas cela parce que son parti politique réclame notre dissolution tous les quatre matins, non. C’est bien parce que les idées racistes, antisémites et xénophobes sont un péril pour notre pays, péril moral et institutionnel. »

[…] Amar Lasfar a expliqué comment ce mouvement « a évolué idéologiquement et structurellement » pour démontrer qu’« être musulman et français était parfaitement compatible ». [Effectivement, si un Sémite de religion juive peut se dire Français, plus rien n'empêche un Sémite de religion musulmane de se le dire également].

source : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/04/16/01016-20170416ARTFIG00161-les-musulmans-en-campagne-contre-le-fn.php

Les Sémites de religion juive contre le FN


Notez que ni Eric Zemmour, ni Alain Finkielkraut, ni Elisabeth Lévy, n'appellent publiquement à voter Marine le Pen.

Votez FN !


Racialement, elles représentent tout ce que le 
Sémite de religion juive déteste.


Fillon, ce traitre

     

En 2002, Jacques Chirac a nommé François Fillon, Ministre des Affaires sociales, du Travail et de la Solidarité. Jacques Chirac est (après Valérie Giscard d'Estaing) le plus grand traitre que la France ait jamais porté (décret sur le regroupement familial de 1976).

Quelques années plus tard, le super-traitre Chirac nommera son complice - François Fillon - Ministre de l'Éducation nationale.

Mais c'est sous le règne de Nicolas Sarkozy, que le Premier Ministre François Fillon fera venir (ou laissera entrer) plus d'un million de migrants en 5 ans. 

Pas un seul Blanc ne doit voter pour ce traitre dimanche prochain. Sa place n'est pas à l'Elysée, mais dans un cachot en attendant son procès pour haute trahison.

UPR Cameroun

     

Si vous êtes un nègre, votez Asselineau !


Ali Sourate contre les Blancs


dimanche 16 avril 2017

Message pascal de l’évêque d’Essen (All.) : « Extirpons de nos cœurs le désir fautif d’une patrie fermée avec des frontières ! »


WAZ - C’est à un « soulèvement pour la paix » que l’évêque Franz-Josef Overbeck a appelé à Pâques les chrétiens de toutes confessions, en liant cela à une exigence claire : « À cette fin, nous devons changer nos habitudes et renouveler nos façons de penser, extirper de nos cœurs la nostalgie et le désir fautif d’une patrie fermée avec des frontières, et nous devons avoir dans le même temps le courage d’une société ouverte et d’une église ouverte » […]

La remarque sur la « nostalgie et le désir fautif d’une patrie fermée » vise manifestement ceux qui critiquent la politique envers les réfugiés de ces dernières années, dans le monde politique ou dans la société. L’évêque d’Essen continue ici visiblement sur la lancée de son sermon du dimanche de la Charité en septembre 2015, lorsqu’au plus fort de la crise des réfugiés lors de l’ouverture des frontières il avait salué avec enthousiasme un « nouveau monde ». 


La Race Blanche doit se doter d'une religion conforme à ses intérêts. La Créativité répond à cet objet. Si les Blancs s'obstinent à refuser nos solutions, notre descendance sera engloutie sous un torrent de boue.

Sans une révolution des esprits par la religion (la nôtre), la Race Blanche ne sera pas moralement en mesure de relever les défis qui l'attendent. RAHOWA!

700 000 bougnoules vivent en Autriche, leur nombre a doublé en 16 ans


KRONE - Il n’y a certes pas de chiffres précis, mais l’estimation est considérée comme réaliste par le ministère de l’Intérieur : environ 700 000 musulmans vivent actuellement en Autriche – et leur nombre croît de façon très rapide. Dès à présent, huit pour cent de la population autrichienne est ainsi de confession musulmane. […]

En ce qui concerne la religion musulmane, le ministère de l’Intérieur se basait jusqu’à présent sur une estimation allant jusqu’à 600 000. Mais les migrants, les naissances et les réfugiés (*) venant de pays arabes pourraient déjà avoir augmenté ce nombre de plus de 100 000, indique-t-on au Fonds pour l’intégration. […] Le dernier recensement ayant pris également en compte l’appartenance à une religion avait eu lieu en 2001 ; il n’y avait encore à l’époque qu’environ 346 000 musulmans en Autriche.

source : http://www.krone.at/oesterreich/zahl-der-muslime-in-oesterreich-waechst-rasant-700000-glaeubige-story-564465

(*) Les guerres au Moyen-Orient sont une bonne chose pour la Race Blanche. A condition que nos frontières soient hermétiquement fermées aux réfugiés. L'idéal serait qu'ils s'entre-tuent jusqu'au dernier, libérant ainsi de riches territoires pour notre espèce. 

samedi 15 avril 2017

Pays-Bas : Les grandes villes déjà à minorité blanche


BREIZATAO – Les grandes villes néerlandaises sont déjà minorité blanche, le remplacement de population y ayant déjà déployé tous ses effets. Une étude revient sur cette « nouvelle réalité » qu’est la formation d’une vaste poudrière balkanique au coeur des Pays-Bas.

Réinformation TV :

Dans cette logique, la « multiculturalité » est un concept déjà dépassé. La nouvelle tendance est à la « superdiversité » où la question des racines devient peu à peu sans objet, note ainsi un article intitulé « Rotterdam en 2037 ». Aujourd’hui, souligne Eeva Liukku, diplômée en philosophie, la ville compte officiellement 50 % d’habitants immigrés ou issus de l’immigration, c’est-à-dire, ayant au moins un parent né à l’étranger (on ne parle donc même pas de ceux qui ont des grands-parents turcs ou marocains) : « Nous sommes une ville majoritairement composée de minorités ».

Et d’ajouter :

« A Amsterdam nous y sommes : ce groupe y est déjà une minorité. Il n’y a plus qu’un jeune de moins de 15 ans sur trois qui soit d’origine néerlandaise ».

Le processus est tout également très avancé en France où les plupart des grandes métropoles sont en voie de tiers-mondisation avancée.

source : http://breizatao.com/2017/04/08/pays-bas-les-grandes-villes-deja-a-minorite-blanche/

Philippe Randa condamne la défense de la Race Blanche

L'antiaméricanime est une variante d'antiracisme
(de racisme anti-Blancs)

Sur son blog, Philippe Randa justifie le génocide blanc en cours, en rappelant la "culpabilité" de l'Homme Blanc, coupable (selon lui) de tous les crimes :

" [...] aussi passionnants soient les articles et entretiens s’efforçant de dessiner les contours de ce lourd et épais concept de « nationalisme blanc », l’on demeure circonspect, surtout lorsque l’on regarde dans le rétroviseur de notre Weltanschauung européenne [Le nationalisme blanc n'a rien d'un CONCEPT lourd et épais. Face à la REALITE du grand remplacement qui s'opère sous nos yeux, il est une réponse adaptée aux circonstances. Un cris de ralliement face à l'invasion : ce qui nous unis - LA RACE - est plus fort que ce qui nous divise - LA NATION]. Inopérant à une époque, pas si lointaine, où l’Europe était à peu près racialement et ethniquement homogène, le concept de « nationalisme blanc » n’est, toutefois, guère plus recevable aujourd’hui, même à l’heure blafarde du turbo-remplacisme ethnocidaire. Nous considérons, en effet, qu’il est atteint d’un vice rédhibitoire, celui d’avoir été forgé par les héritiers de ceux-là mêmes qui, au nom de la « Destinée manifeste », n’eurent aucun scrupule à massacrer les autochtones des pays conquis. Indécent sophisme qui le démonétise en bloc et, atteint dans sa cohérence logique, le fragilise considérablement [Les pires ennemis de la Race Blanche suivent le même raisonnement vis-à-vis de l'Europe. Coupables de l'"extermination" des Juifs, les Européens sont condamnés à accepter le grand remplacement sans rechigner !].

Si nous saisissons parfaitement l’enjeu vital qu’il y a à préserver notre héritage ethno-génétique (étant précisé que l’ethnie se définit comme la propriété d’un groupe humain possédant indivis un héritage socio-culturel commun ["un groupe humain possédant indivis un héritage socio-culturel commun" ! Même Jean-Luc Mélenchon qui ne supporterait pas de vivre parmi des blonds aux yeux bleux ne tiendrait pas un tel discours !], en particulier la langue), son équation se pose, selon nous, exclusivement en termes d’aires civilisationnelles où les interactions entre race et culture concourent, précisément, à conférer des traits singuliers à tel groupe humain [S'agit-il d'une ode au métissage ?] appartenant en propre à une civilisation donnée [Traduction : un bougnoule de culture européenne est un Européen]."

source : https://eurolibertes.com/societe/nationalisme-blanc-legitime-defense-civilisationnelle/

L'européiste Christian Bouchet contre la Race Blanche.

Toute cette vieille génération, dont fait partie Mr Philippe Randa, est dépassée par les évènements. Les nationalistes blancs avaient perçu dés les années 70, le précipice vers lequel la Race Blanche se précipitait. 40 plus tard, tout leur donne raison (à Ben Klassen, et à d'autres). 

Hier nous avions Maurras contre Hitler (le retour du roi contre le national-socialisme). Aujourd'hui nous avons les européistes contre le retour de la Race Blanche !

Marine Le Pen: « je suis le meilleur bouclier des Juifs français contre l’islam radical »


LPH INFO - Après ses propos très controversés sur la responsabilité de la France lors de l’Occupation et de la déportation des Juifs de France, Marine Le Pen a tenté de repréciser ses positions par rapport à l’antisémitisme et à Israël lors d’une interview accordée au journal israélien Makor Rishon.

La présidente du Front National a d’abord démenti tout antisémitisme chez elle, rappelant que c’est notamment sur cette question qu’une grave crise a éclaté entre elle et son père Jean-Marie Le Pen: « J’ai toujours été claire sur cette question, et croyez-moi, je souffre de cette situation parce qu’au bout du compte, c’est mon père ». Elle a voulu souligner qu’il n’y a aucun antisémite dans son entourage proche, soulignant qu’il est facile d’attaquer des hommes politiques parce qu’il y a un ou deux antisémites dans leur entourage. Elle a rappelé que les hommes politiques ou dirigeants français ont ou on pu avoir des antisémites autour d’eux, quel que soit le parti auquel ils appartenaient, y compris chez les dirigeants socialistes et même chez le général de Gaulle.

La candidate a aussi exprimé son « étonnement » quant à la manière dont les Juifs de France et les institutions juives la considèrent: « Ils savent pourtant que je suis le meilleur bouclier des Juifs français contre l’Islam radical ». Elle a aussi rappelé que beaucoup de Juifs votent tout de même Front National pour cette raison.

La défense de la Race Blanche d'abord !

Concernant le boycott d’Israël et le BDS, elle s’est déclarée résolument contre, y compris pour le boycott des produits de Judée-Samarie.

Marine Le Pen s’est également dit offensée par l’attitude de l’Etat d’Israël envers elle: « L’Islam radical est aujourd’hui le danger n° 1. Il s’est attaqué à des Juifs français notamment avec Mohamed Merah. Chaque jour, des jeunes juives sont insultés, humiliés, frappés. Israël aussi se défend et protège sa souveraineté nationale, comme je veux le faire pour la France, alors pourquoi cette attitude à mon égard? Le gouvernement israélien ne veut pas de relations avec nous. Cela me vexe ».

Concernant un déplacement de l’ambassade de France vers Jérusalem, Marine Le Pen n’a pas voulu s’avancer: « Cela dépendra des résultats des négociations ». Mais elle a précisé: « Israël est un Etat souverain et a le droit de fixer sa capitale où il veut. Ce n’est pas à nous Français de décider quelle sera la capitale de l’Etat d’Israël ».

Dans cette interview, la candidate revient un peu sur son intention de supprimer la double nationalité concernant les Juifs franco-israéliens. 


On ne peut pas se dire l'ami des juifs et défendre la communauté à laquelle on appartient; c'est impossible ! L'identité juive s'oppose à toutes les identités.

Le dirigeant des rabbins européens appelle à la solidarité avec les musulmans contre le nationalisme en Europe

Angela Merkel récompensée par le rabbin Goldschmidt 
pour l'accueil des "migrants".

RESPECT MAG  - Le dirigeants des rabbins européens appelle la communauté juive à être solidaire des musulmans. Il avertit en outre de la montée des extrémismes partout en Europe. 

Le président de la confédération des rabbins européens, Pinchas Goldschmidt, a vivement recommandé aux juifs d’être solidaires des musulmans. A l’occasion de la semaine de Pessah, le « Pâques » hébreu, l’un des dirigeants de la communauté juive européenne s’est notamment exprimé sur la « montée des nationalismes et les dommages qu’elle pouvait causer à l’Union Européenne », arguant que « le Brexit menace la sécurité des juifs et des musulmans ».

Pinchas Goldschmidt a étayé son argument en affirmant que, « même si des juifs sont les victimes du terrorisme », il ne fallait pas pour cela « combattre l’Islam ». « Il est très important de tracer une ligne rouge entre ce qu’est réellement l’Islam et un terrorisme qui utilise le nom de l’Islam. Cette ligne rouge doit être vue et reconnue par tout le monde. Les partis populistes français, autrichiens ou allemands s’efforcent de ne pas la voir », a affirmé le rabbin.

Les réflexions au sujet de la bonne entente entre juifs et musulmans a par ailleurs mené, en septembre 2015, à la création d’un conseil européen des dirigeants juifs et musulmans, qui œuvre à faire en sorte de mettre constamment en lumière ce qui les rassemble, plutôt que ce qui les divise.


dimanche 9 avril 2017

Vidéo du camion broyeur de Blancs et photos (+ 18 ans)

     

SUAVELOS -  La Suède se fait punir parce qu’elle a bombardé la Syrie, vous voyez. Et pour la colonisation du monde musulman, aussi. La Suède n’avait qu’à pas coloniser et réduire en esclavage le monde entier !

Non, en fait la haine du blanc n’a besoin d’aucune excuse. Les excuses servent juste aux crétins de blancs qui ne veulent pas ouvrir les yeux : on vous tue sur votre propre sol, dans vos capitales, et sans aucune autre raison que ce que vous représentez. Des blancs kouffar, voilà pourquoi on vous massacre.

Le terrorisme, c’est le génocide du pauvre. S’ils pouvaient nous exterminer ils le feraient.

Après Nice, Berlin, Londres… Combien de grandes villes européennes seront touchées et re-touchées avant qu’on comprenne que le danger vient de ceux qui conduisent les camions fous ou visent avec les kalachnikov folles ?

Combien de morts faudra-t-il pour que les grosses fiottes commencent à admettre que ça ne peut plus continuer ? COMBIEN ?

Pendant que Libération met les enfants syriens gazés (ou pas) en UNE de son journal, arrêtons de cacher les photos de nos frères blancs agonisants ou broyés, cessons de cacher leurs corps éclatés de peur que ça n’arrive à nos enfants un jour si on continue à être LÂCHES en ne diffusant pas ces photos :


Attention, image choquante !
 

Apparemment, son nom était Ebba, elle avait juste 11 ans.



L'auteur de cette boucherie est un demandeur d'asile débouté. Il vivait en Suède depuis des années et il était (comme à chaque fois) connu des services de renseignements pour sa radicalisation.

Le moment est venu de faire le point sur la soumission dramatique de Trump aux juifs


DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE - Il est désormais inévitable de faire un point sur la situation après que Trump ait ordonné des frappes contre un aéroport contrôlé par l’armée syrienne cette nuit.

Inutile de rappeler que lors des élections américaines, le choix était assez évident entre un candidat qui appelait ouvertement à la guerre mondiale, aux côtés des juifs et des islamistes, et un candidat isolationniste, partisan d’un accord avec la Russie. Et qui de surcroît appelait à enfin combattre le fléau islamique, i.e. Trump.

Certes, je m’attendais à des compromissions ici ou là, à des promesses tenues partiellement, etc. Mais pas à un effondrement aussi spectaculaire en moins de trois mois. Trois mois.

Trump a été incapable d’interdire du territoire US les crouilles de seulement sept pays musulmans. Il a été incapable d’en finir avec l’Obamacare – la sécurité sociale pour les nègres – et a blâmé ses propres soutiens libertariens qui avaient correctement identifié son projet alternatif comme une arnaque des groupes pharmaceutiques soutenue par Paul Ryan, le chef de la majorité républicaine à la chambre des Représentants.

Sur l’immigration, nous n’avons encore pas vu de métèques se faire déporter par centaines de milliers.

Et maintenant, la rupture peut-être la plus lourde compte tenu des enjeux immédiats : une guerre au Moyen-Orient. Après que Trump ait systématiquement dénoncé celle d’Irak et d’Afghanistan mais aussi de Libye.

Là où Trump avait un point, c’est qu’il s’est opposé à ces guerres depuis près de 15 ans. Et qu’il a continué de le faire pendant la campagne, quitte à affronter le Parti Républicain, les néo-conservateurs, etc. Ce qui lui a valu l’accusation de « trahison » au profit de la Russie.

Trump l’a dit mieux que personne : les milliards de milliards de dollars dépensés depuis 25 ans dans les conflits en Orient ont saigné les USA. La classe moyenne américaine n’y a rien gagné. Absolument rien. Les USA ont perdu des milliers de soldats et comptent des dizaines de milliers de blessés. En Irak, ce désastre lancé par l’idiot utile des juifs, George W. Bush, a coûté la vie de 500 000 arabes.

Je me fous de ces bleds mais ce n’est pas pour autant que je considère comme de notre intérêt de bousiller ces pays qui, jusqu’à ce que les Américains y foutent leur nez, contenaient au moins les islamistes. Il n’y avait pas de migrations de masse en provenance d’Afghanistan, d’Irak, de Libye ou de Syrie avant que la juiverie américaine et les Yankees débiles de l’US Army ne viennent y semer l’apocalypse.

La guerre d’Irak a même permis à l’Iran d’avancer vers la Méditerranée et les djihadistes sont maintenant partout dans ce secteur. Comme en Libye.

Une guerre juive

Cette guerre en Syrie n’est qu’une guerre juive. Une guerre pour et par les juifs. Et Trump a accepté de devenir la marionnette de la juiverie américaine.

Bien sûr je le savais sous l’influence relative d’un certain nombre de juifs. Mais son agenda politique contrebalançait ce à quoi aspirent d’instinct les juifs : arrêt de l’immigration, nationalisme économique, fin des guerres pour Israël.

Cette histoire d’attaque au gaz est une escroquerie ignoble. D’autant plus ignoble que celle de 2013, qui visait également à déclencher une action militaire américaine contre Assad au profit des islamistes, était également un coup monté. Le nègre Obama avait finalement renoncé à attaquer Assad parce que Poutine avait averti des conséquences.

Et même, dans une certaine mesure, avait abouti à une forme de paix avec l’Iran au sujet du nucléaire.

Trump a repris tel quel le mensonge de l’attaque au gaz, sans aucun élément probant. Au reste, pourquoi Assad irait donner un argument à ses ennemis alors que sur le terrain il contient les islamistes et que les USA s’apprêtaient à cesser de vouloir le renverser ?

Ivanka la juiva

Je vais vous dire de quoi il retourne dans les coulisses. Je vais aussi vous dire quelle est la cause de la chute d’un homme comme Trump : sa pute de fille, Ivanka ...

Lisez la suite sur : http://democratieparticipative.biz/index.php/2017/04/07/le-moment-est-venu-de-faire-le-point-sur-la-soumission-dramatique-de-trump-aux-juifs/

Que faut-il retenir de tout cela ?

- Le système démocratique est verrouillé.
- Le système crée lui-même sa propre opposition.
- Le système démocratique est une farce.

Il en est de même en France avec la critique d'une "extrême droite" imaginaire qui menacerait la République.

Les (((Klarsfeld))) contre le FN


LE FIGARO - "Le FN en 2017 ? Jamais !": Serge et Beate Klarsfeld ont publié aujourd'hui, avec Les fils et filles de déportés juifs de France, une tribune pour mettre en garde contre un "parti xénophobe et irraisonnable", tandis qu'une centaine d'artistes, dont Renaud et le groupe IAM, ont signé un appel à faire barrage à Marine Le Pen.

Sur une page entière dans le quotidien Libération, en lettres jaune sur fond bordeaux, le célèbre couple de chasseurs de criminels nazis affirme: "Jamais dans l'histoire de notre pays les Français n'ont voté majoritairement pour l'extrême droite". Le FN, dont la candidate Marine Le Pen est donnée qualifiée au second tour par les sondages, est "un parti dont l'idéologie dangereuse et périmée nous ramène aux années trente", accusent-ils.

"Ce parti xénophobe et irraisonnable est partisan de la fin de l'euro et de l'Union européenne garante depuis des décennies de la paix et de la stabilité d'un continent que l'extrême droite avait entraîné dans la guerre, la barbarie et la ruine", poursuivent-ils dans la tribune. "2017 verra la défaite du Front national à la présidentielle et aux législatives", assurent-ils.


Ceux qui ont de la mémoire se souviennent que les médias ont soutenu Marine le Pen contre son père dès 2006. A l'époque une partie importante des médias la désignait uniquement par son prénom : "Marine". Elle ne retrouvera son nom de famille qu'une fois élue présidente du FN (en 2011).

Le Front national vampirise toute l'extrême droite depuis des décennies. Ce parti républicain a empêché l'émergence d'un mouvement racialiste judéo-critique en France. Il sert également de fusible au système.

Le mois prochain, il faut impérativement que Marine le Pen soit élue, pour éventer toute cette mascarade.

Les ennemis de la Race Blanche (juifs et enjuivés) ont inventé une fausse extrême droite pour empêcher l'émergence d'une véritable extrême droite.

États-Unis : Stephen Bannon évincé par Donald Trump du Conseil de sécurité


LE PARISIEN - Steve Bannon, conseiller controversé de Donald trump, a perdu sa place au sein du prestigieux Conseil de sécurité nationale, signe des ajustements en cours au sein de la Maison Blanche après des débuts chaotiques.

La nomination au sein du "NSC" de cet ancien patron du site d'extrême droite Breitbart News avait provoqué une vive polémique aux Etats-Unis, des élus des deux bords dénonçant la "politisation" d'un organe discret mais particulièrement stratégique à la Maison Blanche, chargé de conseiller le président en matière de sécurité et de politique étrangère.

Tentant de présenter cette décision comme un aboutissement logique, l'influent conseiller, contempteur virulent de "l'establishment" et des élites, a essayé de faire diversion en taclant l'administration de Barack Obama. "Susan Rice (ex-responsable de cet entité) avait instrumentalisé le NSC (...) et j'ai donc été placé au NSC pour nous assurer qu'il soit "désinstrumentalisé", a-t-il asséné dans un communiqué.

[...]

Derrière le style tapageur de Donald Trump, cette figure discrète a pris une grande envergure, alimentant les fantasmes de certains qui voient en lui un "président Bannon", véritable maître du Bureau ovale et promoteur de certaines de ses initiatives les plus controversées, comme le décret anti-immigration. 

[...]

Son départ s'accompagne aussi d'un retour vers une structure plus traditionnelle du Conseil de sécurité nationale, avec la réadmission officielle des directeur du renseignement (DNI), directeur de la CIA, et du plus haut gradé américain, le général Joe Dunford, écartés lorsque Steve Bannon était entré.

Simple hasard ou signe des temps ?

Steve Bannon n'était pas dans les jardins de la Maison Blanche mercredi pour assister à la conférence de presse de Donald Trump et du roi de Jordanie. (((Jared Kushner))), gendre discret et homme de confiance de Donald Trump qui semble gagner chaque jour en influence, était, lui, au premier rang. Main dans la main avec son épouse, Ivanka Trump.


The Creativity, a religion for the White Race


samedi 8 avril 2017

Un nouveau Pontifex Maximus pour la Créativité

     

SNOWBAY - Après plus de 10 ans sans véritable chef à la tête de notre religion raciale, un nouveau Pontifex Maximus a été élu et donnera une nouvelle ligne directrice à la Créativité.

Le nouveau Pontifex Maximus est le Révérend James Costello, qui s’occupait déjà de section anglaise de l’Église du Créateur depuis plus d’un an.

L’élection s’est déroulé selon les règles édictées par Ben Klassen le fondateur de la Créativité à l’époque où celui-ci a transmis pour la première fois son titre. C’est à dire qu’on est désigné Pontifex et non pas élu à la majorité des voix après une campagne électorale comme c’est le cas actuellement avec les présidentielles françaises.

Concrètement, le Guardian of the Faith Commitee (le Conseil des Gardiens de la Foi) composé de douze membres reconnus de l’Église s’est réuni, a débattu, et a décidé à l’unanimité de désigner James Costello comme le nouveau Pontifex Maximus. Celui-ci a accepté cette nomination et portera dorénavant la lourde et difficile charge de donner une direction et un avenir à notre religion pro-blanche.

Cette désignation représente un événement historique. En effet, depuis 2004, il n’y avait plus de Pontifex Maximus pour diriger l’Église du Créateur. Suite à l’arrestation de Matt Hale, c’est le Révérend Logsdon qui avait assumé le rôle de Pontifex, mais pour une durée de six mois seulement, celui-ci ne se jugeant pas à la hauteur de la tâche, et incapable de mettre un terme aux tensions internes de l’époque, notamment avec les groupes qui allaient scissionner et former la Creativity Alliance par la suite. Le Révérend Logsdon a depuis continué à assumer un rôle proéminent au sein de l’Église du Créateur mais avec un statut plus proche de celui d’un secrétaire général que d’un Pontifex Maximus.

James Costello s’est montré particulièrement actif et efficace pour propager les idées de la Créativité. Il a par exemple participé de republication en ligne des ouvrages de Ben Klassen, en corrigeant les fautes, les oublis, les erreurs diverses qui s’étaient glissées par rapport à l’édition originale. Il a ensuite publié les principaux livres de la Créativité en version audio, ce qui est un énorme travail pour la démocratisation de notre religion. Grâce aux actions de collages de James Costello et de sa section, la Créativité à également eu droit à quelques citations dans les journaux anglais. En plus de tout cela, James Costello se montre particulièrement actif sur Internet et lors de rencontres militantes, comme sa participation au London Forum, en janvier 2016.

C’est donc un Créateur vraiment dynamique et investi qui vient d’être nommé à la tête de notre Église. Cela montre trois choses :

1 - Que la Créativité sort d’une période d’activité réduite et recommence à attirer les défenseurs de la Race Blanche avec des sections énergiques et entreprenantes en Croatie, en Pologne et en Angleterre.
2 - Que l’approche religieuse de la défense de la Race Blanche initiée par Ben Klassen était la bonne, puisque notre mouvement vient d’entrer dans sa 44ème année d’existence, là où nombre de mouvements politiques un temps populaires ont déjà disparus.
3 - Que la Race Blanche dans son ensemble commence à comprendre qu’on cherche à la génocider et qu’elle a décidé de réagir et de retrouver la place qui lui est due sur cette planète et dans la hiérarchie naturelle. La Race Blanche et la Créativité sont intimement liées, si l’une est forte et combative alors elle renforcera l’autre et vice-versa.

Il y a un monde magnifiquement beau et pur que nous pouvons toucher du bout des doigts à force d’engagement et de Volonté.

RAHOWA !


Immigration : Le pape François s’offusque du mot « clandestin »


LE FIGARO - Le pape François s’est offusqué, dans un entretien paru aujourd’hui, de l’emploi du mot « clandestin » comme synonyme de « migrant » ou de « réfugié », estimant qu’un juste choix de vocabulaire « peut abattre les murs de la peur et de l’indifférence ».

« Souvent, ce sont les médias eux-mêmes qui utilisent des stéréotypes négatifs en parlant des migrants et des réfugiés. Il suffit de penser à l’emploi incorrect des termes par lesquels ils qualifient les migrants et les réfugiés. Combien de fois entend-on parler de ‘clandestin' », a relevé le pape. Selon lui, l’expression « incite l’opinion publique à élaborer un jugement négatif ».

Le souverain pontife a par ailleurs jugé qu’on parle « davantage de certains cas de délinquance concernant des migrants, plutôt que de raconter les nombreux cas d’intégration ».

source : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/04/07/97001-20170407FILWWW00221-le-pape-s-offusque-du-mot-clandestin.php

vendredi 7 avril 2017

L'invasion ne fait que commencer !


Un million de migrants africains seraient en route vers l’Europe

D’après Joe Walker-Cousins, ancien responsable britannique en Lybie, chef du bureau de l’ambassade britannique à Benghazi de 2012 à 2014, un million de migrants pourraient être en ce moment en route pour l’Europe depuis l’Afrique.

Joe Walker Cousins à fait cette remarque à l’occasion d’un témoignage devant le sous comité des affaires étrangères pour l’union européenne de la Chambre des Lords. Il s’exprimait pour un think tank « Institute for Statecraft ». Le million de migrants africain serait « dans le pipe line » vers l’Europe passant par la Lybie.


Selon le président du Parlement européen : « 30 millions de migrants africains pourraient arriver en Europe dans les prochaines années »

Le président du Parlement européen Antonio Tajani a reconnu que des dizaines de millions d’immigrés afro-musulmans pourraient migrer en Europe dans les dix ans à venir. Il a également évoqué la menace du terrorisme musulman.

Interrogé par le journal allemand Die Welt sur la crise migratoire et le flux de candidats africains à l’asile qui tentent de rallier l’Europe, Antonio Tajani a appelé l’Union européenne «à investir des milliards en Afrique et à développer une stratégie sur le long terme». «L’Afrique se trouve dans une situation dramatique […] si nous [NOUS !?] ne parvenons pas à résoudre les problèmes centraux des pays d’Afrique, 10, 20, voire 30 millions d’immigrés [supplémentaires] vont arriver en Europe d’ici dix ans», a-t-il alerté. […]



Nous autres Créateurs sommes pour une révolution blanche. Cette révolution doit d'abord se faire dans les esprits. C'est un préalable nécessaire à toute action politique. 

Quand la Créativité sera la religion de l'Homme Blanc, alors tout se réglera naturellement. Mais il faut en priorité redresser la pensée de l'Homme Blanc, lui donner une vision du monde conforme à ses intérêts. C'est tout l'objet de notre religion raciale. 

États-Unis : une étude choc sur la baisse de l'espérance de vie des hommes de classe moyenne blanche

                                                
L'Homme Blanc a besoin d'un espace sécurisé, où il peut fonder une famille et s'épanouir. Cela est impossible dans une société multiraciale.

jeudi 6 avril 2017

Nice (06) : Akil, clandestin tunisien, massacre son ex-compagne Julie de 53 coups de couteau


DETECTIVE - [...]  Le destin a mis sur sa route un homme plus jeune qu’elle. Il n’a que 27 ans. Le dénommé Akil. Ce soir-là, Julie est sortie se changer les idées avec des amies, dans un pub du vieux Nice. Elle prend du bon temps, boit un peu plus que de raison. Et voilà qu’un inconnu s’invite à leur table. Grand, brun, le teint mat, il n’a d’yeux que pour elle. 

Tu es magnifique, lui dit-il. La plus belle femme que j’ai jamais vue ! Julie rit, mais le compliment lui met du baume au cœur. Elle a tellement besoin d’entendre qu’elle est encore belle, désirable, qu’à la fin de la soirée, elle part avec Akil. Le lendemain à son réveil, elle se demande probablement ce qui lui est arrivé, mais le garçon se montre charmant. Il a préparé le petit déjeuner. Il est aux petits soins pour elle. Amoureux.

Ils se revoient, bien sûr. Gentil, attentionné, il vient la chercher le soir à son travail, l’invite à sortir… Elle apprend ainsi qu’il est tunisien et qu’il n’a pas de travail. Et qu’il séjourne en France sans autorisation.

Qu’est-ce que tu es belle ! s’émerveille-t-il. Julie flotte sur un petit nuage. Elle l’invite à la maison, lui présente [son fils] Luc, avec lequel il dispute des parties animées sur la console de jeux… Le problème, c’est qu’après un mois d’idylle, Akil commence à se montrer possessif. Il parle déjà mariage ! Est-il à ce point épris de Julie – ou cherche-t-il plutôt à régulariser sa situation d’immigré illégal ? La question peut se poser et les amis de la jeune femme la mettent en garde : ce garçon a 16 ans de moins qu’elle, pas de travail, pas de papiers ! Ce n’est pas l’homme qu’il lui faut… Julie en est bien consciente. D’autant qu’il revient à la charge avec cette histoire de mariage. Il s’impatiente, essaie de la brusquer, de lui arracher un consentement… Si bien qu’un soir de fin février, dans un café, elle lui explique que c’est fini.

Mais tu sais, on peut rester bons amis. Akil repousse sa chaise, le visage fermé.
Tu ne sais pas ce que c’est de sortir avec un Tunisien, lâche-t-il. Moi, si on me quitte, je peux être dangereux ! Le lendemain même, Akil se met à la suivre. Quand elle part travailler, il marche à quelques mètres derrière elle. Quand elle va chercher Luc au collège, il est encore là. Elle se retourne, l’interpelle :

Qu’est-ce que tu fais ? Arrête ça ! Mais l’intimidation continue. Il rôde en bas de chez elle, surveille ses allées et venues, tambourine à sa porte presque tous les soirs. Et comme elle ne lui ouvre pas, il se poste sous ses fenêtres et l’insulte :
–Salope ! Sale pute !


Puis un soir de mars, on l’a vu, c’est l’angoisse, l’épisode de la porte défoncée… Dès le lendemain, la nouvelle porte est installée. Blindage tout métal, cinq points de fermeture. Julie a pris la bonne décision. D’autant que le Tunisien continue de la harceler, de la suivre dans la rue, à quelques pas ! Elle se sent en danger au point que, par sécurité, elle envoie Luc habiter quelque temps chez son père. Puis elle dépose une main courante au commissariat de Nice. Elle sonne aussi chez sa voisine de palier pour l’informer qu’elle est en train de vivre une séparation difficile…

Si jamais vous entendez du bruit chez moi, des choses anormales, n’hésitez pas à appeler la police… Le 17 mars au soir, un vendredi, une amie passe chercher Julie au cabinet dentaire, après son travail. Elles vont boire un verre ensemble, dans un bar du vieux Nice, puis la copine la raccompagne chez elle à pied. Arrivée devant son immeuble de la rue de Lépante, Julie lui dit à voix basse :
Tu ne l’as pas vu, mais depuis tout à l’heure Akil est derrière nous… II nous suit. Son amie insiste pour qu’elle vienne passer le week-end avec elle, mais Julie refuse.
—Ne t’en fais pas, lui dit-elle, au moindre problème, je t’envoie un texto, juste trois lettres, « SOS ». Et tu téléphones immédiatement au commissariat… D’accord ?
—D’accord. Les deux femmes se séparent. Preuve qu’elle n’est pas tranquille, Julie ne regagne pas son appartement par la porte principale. Elle passe par un petit café qui a sa terrasse dans la cour intérieure. Elle y boit une bière, seule, persuadée qu’Akil va surgir. Mais il ne se montre pas. Sans doute a-t-il rebroussé chemin. Rassurée, Julie Puzenat rentre chez elle.

Il est aux alentours de 22 h 30, ce même soir, quand la police de Nice reçoit l’appel affolé d’une femme.
Il faut que vous interveniez tout de suite rue de Lépante ! Mon amie est en danger de mort ! Elle vient de m’envoyer un texto « SOS » ! Le fonctionnaire de permanence a à peine le temps de noter l’adresse que le téléphone sonne à nouveau.
Venez vite rue de Lépante ! dit une autre femme, affolée. J’entends des cris dans l’appartement d’à côté ! Ma petite voisine est en train de se faire agresser par son ami ! Une patrouille part immédiatement. Une fois sur place, les policiers s’engouffrent dans l’immeuble, montent l’escalier quatre à quatre… En arrivant sur le palier du premier, ils entendent Julie appeler à l’aide. Ils arrivent à temps ! Ils tambourinent à la porte.
Police, ouvrez ! Aucune réponse, mais à l’intérieur la femme continue de crier. Deux des policiers tentent alors de faire céder le battant à coups d’épaule, mais il ne bouge pas d’un millimètre : il est blindé ! Les deux fonctionnaires se blessent à force d’insister, hélas il n’y a rien à faire… Il faut passer par l’extérieur, perdre de précieuses minutes à descendre dans la cour, trouver une échelle, escalader la façade jusqu’à la fenêtre…

Quand enfin un agent réussit à s’introduire dans le logement, il n’y a plus de cris. Julie est allongée au sol dans une mare de sang, morte. Et Akil se tient auprès elle, un couteau de cuisine sanglant à la main. Les sauveteurs arrivent trop tard. Terrible ironie de l’histoire, c’est la porte blindée, censée la protéger, qui a causé la perte de la jeune femme. Comme l’autopsie le révélera, son ex-amant s’est acharné sur elle, la frappant de sa lame à plus de dix reprises. Pourquoi Julie l’a-t-elle laissé entrer ? A-t-elle cru qu’elle allait réussir à le raisonner comme la première fois, le convaincre à nouveau de partir en s’excusant ? Si c’est le cas, la malheureuse s’est lourdement trompée. De cet affreux gâchis, reste aujourd’hui un garçon de 13 ans qui ne reverra jamais sa mère.


mercredi 5 avril 2017

L'auteur de l'attentat de Saint-Pétersbourg identifié


Lundi, un musulman s'est fait exploser sur une ligne très fréquentée du métro de Saint-Pétersbourg. On dénombre à ce jour 14 morts et près de 50 blessés (dont des enfants).


L'auteur de cette attaque a été identifié, il s'agit d'un étranger de race asiatique : «Le kamikaze dans le métro de Saint-Pétersbourg (Russie) était un ressortissant kirghiz, Akbarjon Djalilov (...), né en 1995» (AFP).

Le terroriste était originaire du Kirghizistan, un pays qui longe une partie de la frontière chinoise.


L'agression d'un Français à Shanghai était un acte de représailles

Cherchez l'intrus ...

LE FIGARO - Selon nos informations, les autorités françaises estiment que l'agression d'un Français mercredi à Shanghai est bien un acte de représailles après la mort d'un Chinois dimanche dernier à Paris.

L'ambassade de France en Chine avait appelé la communauté française "à la plus grande vigilance" après cette agression à l'arme blanche. "L'intervention d'un collègue chinois qui s'est porté à son secours a mis l'agresseur en fuite. Celui-ci a été interpellé peu après par la police chinoise", indiquait l'ambassade, sans préciser la gravité des blessures.

Le décès d'un Chinois de 56 ans Shaoyo Liu dimanche dernier à Paris à la suite d'une intervention de la police a provoqué plusieurs rassemblements émaillés d'incidents et de dégradations dans la capitale française. La Chine a réclamé "toute la lumière" et demandé à la France de protéger ses ressortissants. La presse chinoise avait abondamment couvert l'affaire. 

dimanche 2 avril 2017

L'instinct territorial


La défense du territoire est un instinct naturel. Toutes les espèces évoluées défendent leur territoire. Cette défense du territoire n'est pas une fin en soi, mais un moyen pour pérenniser l'espèce (LA RACE). L'instinct territorial n'a de sens que s'il vise la survie, l'expansion et l'amélioration de la race.

Cette Terre appartient de droit à l'espèce la plus évoluée (au summum de l'évolution) : la Race Blanche. Notre race devra bien évidemment épurer son propre espace vital avant d'envisager d'autres conquêtes.

RaHoWa!

Adolf Hitler - Le triomphe du principe racial



 La défaite d'Adolf Hitler a été un malheur pour la Race Blanche.

samedi 1 avril 2017

Votez Marine le Pen !


Les dimanche 23 avril et 7 mai 2017, votez Marine le Pen !

1 - Pour barrer la route aux traitres qui ont arabisé, négrifié et asiatisé la France.
2 - Pour le plaisir - imaginez la tête de Ruth Elkrief annonçant une victoire de Marine le Pen :-)

"Être patriote...", l'anaphore d'Emmanuel Macron, à Marseille

   
Les sondages prévoient un second tour MLP/Macron.

Nous sommes prévenus, c'est lui ou la "guerre civile". En réalité cette guerre dont nous voyons les prémices est raciale. Elle est malheureusement le seul moyen de faire redescendre les Français sur Terre. En France comme ailleurs, la Race Blanche devra faire la démonstration qu'elle mérite toujours sa place sur cette Terre. 

Les Lois éternelles de la Nature s'appliquent à tous.

RaHoWa!

La France présente ses excuses au peuple guyanais

     

La France est dans une lutte à mort contre la Race Blanche. Ce pays qui ne doit son existence qu'aux troupes anglo-américaines (victoire juive de 1945), n'a plus de raison d'être - sauf pour nos ennemis, juifs ou enjuivés.